Monique Corriveau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monique Corriveau
Description de l'image Monique_Corriveau.jpg.
Nom de naissance Monique Chouinard
Naissance 6 septembre 1927[réf. nécessaire]
Québec
Décès
Québec
Nationalité Canada Canadienne
Profession
Formation

Monique Chouinard Corriveau est une écrivaine québécoise. Elle a écrit plusieurs livres pour la jeunesse. Chacun de ses dix enfants et son mari Bernard Corriveau se sont vu dédier un de ses romans. La bibliothèque de Sainte-Foy porte son nom depuis 1986. Elle est la sœur de Suzanne Martel, également auteure.

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Monique Chouinard Corriveau est née à Québec le . Elle est la fille de François-Xavier Chouinard, greffier de la Ville de Québec entre 1927 et 1961, et de Bernadette Rouillard.

Elle a fait ses études primaires et secondaires à l'école des Ursulines de Québec jusqu'en 1946 et ses études collégiales au Collège St-Michael de l'Université de Toronto de 1946 à 1948. Elle a obtenu son baccalauréat ès arts à l'Université Laval de Québec en 1948 et son baccalauréat en philosophie à la même université en 1950. Elle a poursuivi des études en littérature à l'Université Laval de 1969 à 1974.

Elle meurt à Québec le et repose au cimetière Notre-Dame-de-Belmont.

Le Prix Monique-Corriveau de littérature jeunesse a été remis pendant quelques années en son honneur, ainsi que la Bibliothèque Monique-Corriveau, de l'arrondissement Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge à Québec.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Le Secret de Vanille (roman) - 1959
  • Les Jardiniers du Hibou (roman) - 1963
  • Le Wapiti (roman) – 1964 Traduction anglaise, The Wapiti - 1968
  • Le Maître de Messire (roman) -1965
  • Max (roman) -1965 Adaptation pour les écoles anglaises - 1966.
  • La Petite Fille du printemps (roman) - 1966
  • Cécile (contes) - 1968
  • Max au rallye (roman) - 1968 Adaptation pour les écoles anglaises -1970
  • Le Témoin (roman) - 1969
  • Le Garçon au cerf-volant (roman) - 1974 (ISBN 0-77-55-0515-3) Traduction anglaise, A Perfect Day for Kites - 1981
  • Les Saisons de la mer (roman) 1975 (ISBN 0-7755-0545-5) Traduction anglaise, Seasons of the Sea - 1989
  • Patrick et Sophie en fusée (roman) - 1975
  • Compagnon du Soleil (roman d’anticipation), 3 volumes, t. I: L'Oiseau de Feu, t. II: La Lune noire, t. III: Le Temps des Chats – 1976

Œuvres posthumes[modifier | modifier le code]

  • Le Guerrier (roman faisant partie de la série Les Montcorbier) - 1980
  • La Mort des Autres (roman faisant partie de la série Les Montcorbier) - 1980
  • Max en planeur (roman) - 1985
  • Max contre Macbeth (roman) - 1985

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • 1958 - Prix de l'A.C.E.L.F. (Association canadienne des éducateurs de langue française), pour Le Secret de Vanille
  • 1960 - Prix de l'A.C.E.L.F., pour Les Jardiniers du hibou, présenté sous le titre Luc et ses amis
  • 1964 - Prix David (Prix du Concours littéraire de la province de Québec), pour Le Wapiti
  • 1966 - Médaille de l'Association des bibliothécaires du Canada (Prix Marie-Rollet), pour Le Wapiti
  • 1966 - Prix David (Prix du Concours littéraire de la province de Québec), pour Le Maître de Messire
  • 1967 - Prix de la Commission du centenaire du Canada, pour Cécile
  • 1971 - Prix Michelle-Le Normand, de la Société des écrivains canadiens, pour l'ensemble de son œuvre
  • 1976 - Prix Alvine-Bélisle, de l'Association canadienne des Bibliothécaires, pour Les Saisons de la mer

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aurélien Boivin, « Hommage à Monique Corriveau », Québec français, 24, 1976, p. 36–37