Monique Corriveau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  une femme de lettres
Cet article est une ébauche concernant une femme de lettres.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Monique Corriveau
Description de l'image Monique_Corriveau.jpg.
Nom de naissance Monique Chouinard
Naissance 6 septembre 1927[réf. nécessaire]
Québec
Décès
Québec
Nationalité Canada Canadienne
Profession
Formation

Monique Chouinard Corriveau (née à Québec le , morte dans la même ville le ) est une écrivaine québécoise. Elle est la fille François-Xavier Chouinard et dame Couillard greffier de la Ville de Québec entre 1927 et 1961. Elle a écrit plusieurs livres pour la jeunesse. Chacun de ses dix enfants et son mari Bernard Corriveau se sont vu dédier un de ses romans. La bibliothèque de Sainte-Foy porte son nom depuis 1986. Elle repose au cimetière Notre-Dame-de-Belmont.

Elle a fait ses études primaires et secondaires à l'école des Ursulines de Québec jusqu'en 1946 et ses études collégiales au Collège St-Michael de l'Université de Toronto de 1946 à 1948. Elle a obtenu son baccalauréat ès arts à l'Université Laval de Québec en 1948 et son baccalauréat en philosophie à la même université en 1950. Elle a poursuivi des études en littérature à l'Université Laval de 1969 à 1974.

Le Prix Monique-Corriveau de littérature jeunesse a été remis pendant quelques années en son honneur, ainsi que la Bibliothèque Monique-Corriveau, de l'arrondissement Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge à Québec.


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres publiées[modifier | modifier le code]

  • Le Secret de Vanille (roman) - 1959
  • Les Jardiniers du Hibou (roman) - 1963
  • Le Wapiti (roman) – 1964 Traduction anglaise, The Wapiti - 1968
  • Le Maître de Messire (roman) -1965
  • Max (roman) -1965 Adaptation pour les écoles anglaises - 1966.
  • La Petite Fille du printemps (roman) - 1966
  • Cécile (contes) - 1968
  • Max au rallye (roman) - 1968 Adaptation pour les écoles anglaises -1970
  • Le Témoin (roman) - 1969
  • Le Garçon au cerf-volant (roman) - 1974 Traduction anglaise, A Perfect Day for Kites - 1981
  • Les Saisons de la mer (roman) 1975 Traduction anglaise, Seasons of the Sea - 1989
  • Patrick et Sophie en fusée (roman) - 1975
  • Compagnon du Soleil (roman d’anticipation), 3 volumes, t. I: L'Oiseau de Feu, t. II: La Lune noire, t. III: Le Temps des Chats – 1976

Œuvres posthumes[modifier | modifier le code]

  • Le Guerrier (roman faisant partie de la série Les Montcorbier) - 1980
  • La Mort des Autres (roman faisant partie de la série Les Montcorbier) - 1980
  • Max en planeur (roman) - 1985
  • Max contre Macbeth (roman) - 1985

Œuvres transcrites, mais non publiées[modifier | modifier le code]

  • Les Montcorbier (roman en 20 volumes dont 2 publiés en 1980)
    • Les Frères de la Route
    • L'été de la tourmente
    • L'École militaire
    • Les chemins de la vie
    • Le duel
    • Le guerrier (volume publié)
    • La mort des autres (volume publié)
    • Le fiancé
    • Le bâtisseur, première partie
    • Le bâtisseur, deuxième partie
    • L'honneur de Mahé
    • L'exil
    • Le retour
    • La fille de Claudine
    • La cité de l'Aigle
    • Les sentiers bifurquent à Jotarga
    • L'attentat
    • Les fils du Nihar
    • L'aube du Gotal
    • Supplément
  • Théâtre de marionnettes (1 volume)
    • Timothée disparaît
    • Timothée disparaît (2e version)
    • Au secours Timothée
    • Madame Chose à l'Expo
    • Joyeux Noël, Timothée
    • L'homme qui ne savait pas frissonner
    • Fichu Ben, je t'aime
    • L'érable complice
    • Nuage en voyage
    • Encyclopédia Britannica
  • Journal personnel (1 volume)
  • Cahiers de famille (8 volumes)

Œuvres manuscrites[modifier | modifier le code]

  • Contes pour enfants (une vingtaine)
  • Journal de Toronto (4 cahiers)

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • 1958 - Prix de l'A.C.E.L.F. (Association canadienne des éducateurs de langue française), pour Le Secret de Vanille
  • 1960 - Prix de l'A.C.E.L.F., pour Les Jardiniers du hibou, présenté sous le titre Luc et ses amis
  • 1964 - Prix David (Prix du Concours littéraire de la province de Québec), pour Le Wapiti
  • 1966 - Médaille de l'Association des bibliothécaires du Canada (Prix Marie-Rollet), pour Le Wapiti
  • 1966 - Prix David (Prix du Concours littéraire de la province de Québec), pour Le Maître de Messire
  • 1967 - Prix de la Commission du centenaire du Canada, pour Cécile
  • 1971 - Prix Michelle-Le Normand, de la Société des écrivains canadiens, pour l'ensemble de son œuvre
  • 1976 - Prix Alvine-Bélisle, de l'Association canadienne des Bibliothécaires, pour Les Saisons de la mer