Ćukovac (Zemun)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ćukovac.
Ćukovac
Ћуковац
Vue du quartier de Ćukovac
Vue du quartier de Ćukovac
Administration
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
Ville Zemun
District Ville de Belgrade
Fonctions urbaines Résidentielle
Géographie
Coordonnées 44° 50′ 45″ nord, 20° 24′ 19″ est
Localisation
Localisation de la municipalité de Zemun dans la Ville de Belgrade
Localisation de la municipalité de Zemun dans la Ville de Belgrade

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Ćukovac
Ћуковац

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Ćukovac
Ћуковац

Ćukovac (en serbe cyrillique : Ћуковац) est un quartier de Belgrade, la capitale de la Serbie. Il est situé dans la municipalité urbaine de Zemun.

En serbe, ćukovac signifie « la colline de la chouette ».

Emplacement[modifier | modifier le code]

Ćukovac est un des petits quartiers qui constituent le centre de Zemun. Il est entouré par les quartiers de Gardoš et Muhar au nord, Donji Grad à l'est et au sud, Kalvarija au sud-ouest, Sava Kovačević à l'ouest et Gornji Grad au nord-ouest. Il est généralement délimité par les rues Glavna, Cara Dušana, Bežanijska et Ugrinovačka.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ćukovac est situé sur une colline qui porte le même nom et qui, avec celles de Gardoš et de Kalvarija, fait partie des trois collines du centre ancien de Zemun. Le quartier est entièrement résidentiel et est connu pour ses rues étroites.

Accès à l'un des lagumi du quartier

Le sous-sol de la colline est traversé par un système de couloirs souterrains, connus sous le nom de lagumi, remontant à l'époque autrichienne ; il relie Ćukovac, Muhar et Gardoš. Après la Seconde Guerre mondiale, les habitants de Zemun commencèrent à construire dans le quartier sans connaître l'existence de ces couloirs ; ils construisirent des fosses septiques et des réservoirs pour recueillir l'eau de pluie. Pendant plusieurs décennies le sol fut ainsi humidifié. Les murs et les maisons commencèrent à devenir instables et furent endommagés. En 1988, les autorités municipales furent obligées d'intervenir ; des puits furent creusés et remplis de béton, stabilisant ainsi le terrain et détruisant les couloirs[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Lagumi », sur http://www.vumidet.net (consulté le 18 septembre 2012)

Articles connexes[modifier | modifier le code]