Straževica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Straževica
Стражевица
Administration
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
Ville Rakovica
District Ville de Belgrade
Géographie
Coordonnées 44° 43′ 54″ nord, 20° 26′ 29″ est
Localisation
Localisation de la municipalité de Rakovica dans la Ville de Belgrade
Localisation de la municipalité de Rakovica dans la Ville de Belgrade

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Straževica
Стражевица

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Straževica
Стражевица

Straževica (en serbe cyrillique : Стражевица) est une colline et un quartier de Belgrade, la capitale de la Serbie. Il est situé dans la municipalité urbaine de Rakovica.

Le secteur fut l'un des plus sévèrement bombardés par l'OTAN en 1999.

Emplacement[modifier | modifier le code]

Straževica est située dans la partie centrale de la municipalité de Rakovica, sur la colline du même nom. Le quartier n'est pas urbanisé, notamment en raison des carrières creusées dans la colline. Le quartier est entouré par ceux de Kneževac au nord, Jelezovac à l'ouest, Sunčani breg, Resnik et Kijevo au sud et Labudovo brdo à l'est.

Complexe militaire[modifier | modifier le code]

Un complexe militaire souterrain appelé Kneževac est situé dans la colline. Il a été bombardé en 1999 sans être endommagé. Creusé à plusieurs centaines de mètres dans le granite, il est doté de portes en acier pesant dix tonnes ; il dispose également de filtres contre les armes biologiques, chimiques ou radioactives ; le complexe abrite des ateliers, des dépôts, des quartiers de repos etc. ; une antenne radar est installée au sommet de la colline[1].

Transports[modifier | modifier le code]

La première voie du tunnel de Straževica a été creusée en janvier 2007 ; ce tunnel, long de 745 m, fait partie du futur périphérique de Belgrade (Dobanovci-Bubanj Potok).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) Miroslav Lazanski, « Ko to buši vojsku », sur http://www.politika.rs, Politika, (consulté le 4 septembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]