Kumodraž

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Kumodraž
Кумодраж
Administration
Pays Serbie Serbie
Municipalités Voždovac
District Ville de Belgrade
Démographie
Population 13 004 hab. (2002)
Fonctions urbaines résidentielle
Géographie
Coordonnées 44° 44′ 00″ N 20° 31′ 00″ E / 44.733333, 20.516667 ()44° 44′ 00″ Nord 20° 31′ 00″ Est / 44.733333, 20.516667 ()  
Cours d’eau Kumodraški potok
Transport
Bus Lignes 25, 25P, 33 et 39
Localisation
Localisation de la municipalité de Voždovac dans la Ville de Belgrade
Localisation de la municipalité de Voždovac dans la Ville de Belgrade

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Kumodraž
Кумодраж

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Kumodraž
Кумодраж

Kumodraž (en serbe cyrillique : Кумодраж) est un quartier de Belgrade, la capitale de la Serbie. Il est situé dans la municipalité de Voždovac. En 2002, il comptait 13 004 habitants[1].

Emplacement[modifier | modifier le code]

Kumodraž est situé dans le centre-est de la municipalité de Voždovac, dans la partie basse du poljé de Kumodraž (Kumodraško polje), dans la vallée du Kumodraški potok. Les franges orientales et méridionales du quartier sont entourées d'une série de collines : Torlak, Golo brdo et Stražarska kosa. Plusieurs autres ruisseaux prennent leur source dans le secteur, comme le Rakovički potok, qui traverse les quartiers de Selo Rakovica et de Rakovica), la LipnicaJajinci), la Zavojnička reka, un affluent de la rivière Bolečica, le Bubanj potok, qui traverse Bubanj Potok et qui est également un affluent de la Bolečica, la Kamena voda etc. Au nord, Kumodraž est bordé par le quartier de Voždovac, au nord-ouest par celui de Veliki Mokri Lug et à l'est par Jajinci.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Autrefois, Kumodraž était un petit village agricole mais, après les années 1960, il a vu sa population augmenter et, dans les années 1970, il a été intégré à la ville de Belgrade et est devenu une communauté locale (mesna zajednica) de la municipalité de Voždovac. Aujourd'hui, Kumodraž forme une continuité urbaine divisée en plusieurs sous-quartiers : Kumodraž selo, Kumodraž I, Kumodraž II et Torlak.

Kumodraž abrite la maison natale de Stepa Stepanović ; le voïvode Stepa Stepanović y a vu le jour en 1856 ; la maison constitue l'un des rares exemples d'architecture traditionnelle serbe sur le territoire de la Ville de Belgrade ; en raison de son intérêt historique et architectural, elle est inscrite sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie[2] et sur celle des biens culturels protégés de la Ville de Belgrade[3]. La forêt voisine de Stepin Lug, le « bois de Stepa », a été ainsi nommée en l'honneur du chef militaire. La rue principale de Kumodraž est également nommée Vojvode Stepe.

Kumodraž selo[modifier | modifier le code]

Kumodraž selo, le « village de Kumodraž », situé à l'est, constitue la partie la plus ancienne du quartier et elle forme une continuité avec Veliki Mokri Lug. C'est un secteur à la fois résidentiel et agricole. On y trouve le cimetière de Kumodraž.

Kumodraž I[modifier | modifier le code]

Kumodraž I constitue une extension centrale et occidentale du quartier. C'est un secteur moderne qui s'étend jusqu'à Kumodraž II à l'est et au nord et jusqu'à Torlak au nord-est.

Kumodraž II[modifier | modifier le code]

Kumodraž II constitue l'extension septentrionale du quartier, reliée à Voždovac. C'est un sous-quartier moderne situé dans l'angle formé par les rues Kumodraška et Vojvode Stepe. Il se prolonge jusqu'à la zone industrielle de Voždovac, le long de la rue Kumodraška.

Torlak[modifier | modifier le code]

Toute la partie occidentale de Kumodraž forme le sous-quartier de Torlak, ainsi nommé en raison de la colline de Torlak qui s'élève à 308 m d'altitude. Au cours de la Première Guerre mondiale, cette colline a joué un rôle important dans la défense de la capitale serbe. Les instituts de pharmacologie, d'immunologie et de virusologie de Belgrade se trouvent dans le quartier.

L'église de la Sainte-Trinité a été construite en 1924, sur la colline de Torlak, à l'initiative de Persida Milenković (1857-1943) et selon un projet des architectes Pero Popović et Ž. Tatić, dans l'esprit de l'architecture serbe médiévale. Les façades et les éléments décoratifs se réfèrent à l'école moravienne (en serbe : Moravske škole), tandis que la structure d'ensemble rappelle l'école rascienne (Raška škola)[4].

Transports[modifier | modifier le code]

Le quartier est desservi par plusieurs lignes de bus de la société GSP Beograd, soit les lignes 25 (Karaburma IIKumodraž II)[5], 25P (Karaburma II – Kumodraž)[6], 33 (Gare de Pančevački most – Kumodraž)[7] et 39 (SlavijaKumodraž I)[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  2. (sr) « Rodna kuća vojvode Stepe Stepanovića, Beograd-Kumodraž », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 11 septembre 2012)
  3. (sr)(en) « House where Vojvoda Stepa Stepanović was born », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 11 septembre 2012)
  4. (sr) Jovana Lazić, « Crkva Svete Trojice u Kumodražu », sur http://pravoslavlje.spc.rs, Site de Pravoslavlje (consulté le 10 septembre 2012)
  5. (sr) « Linija 25 », sur http://www.gsp.rs, Site de GSP Beograd (consulté le 7 septembre 2012)
  6. (sr) « Linija 25P », sur http://www.gsp.rs, Site de GSP Beograd (consulté le 7 septembre 2012)
  7. (sr) « Linija 33 », sur http://www.gsp.rs, Site de GSP Beograd (consulté le 7 septembre 2012)
  8. (sr) « Linija 39 », sur http://www.gsp.rs, Site de GSP Beograd (consulté le 7 septembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mala Prosvetina Enciklopedija, 1re édition (1959), Vol.I ; Prosveta ;
  • Beograd - plan grada ; M@gic M@p, 2006 ; (ISBN 86-83501-53-1)