Élections fédérales suisses de 1995

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections fédérales suisses de 1995
200 sièges du Conseil national
39 des 46 sièges du Conseil des États
Type d’élection Élections législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 4 596 209
Votants 1 940 622
42,2 %  −3,8
Logo Parti socialiste suisse.svg Parti socialiste suisse – Peter Bodenmann (de)
Voix 415 226
21,8 %
 +3,3
Sièges obtenus 54  +13
Logo-kreuz-PRD-les-Radicaux.png Parti radical-démocratique – Franz Steinegger
Voix 384 515
20,2 %
 −0,8
Sièges obtenus 45  +1
Logo Parti démocrate-chrétien (Suisse).svg Parti démocrate-chrétien – Anton Cottier
Voix 319 972
16,8 %
 −1,2
Sièges obtenus 34  −1
SVP UDC.svg Union démocratique du centre – Hans Uhlmann (en)
Voix 283 902
14,9 %
 +3
Sièges obtenus 29  +4
Parti écologiste suisse-Grüne-Partei der Schweiz.png Verts – Hanspeter Thür
Voix 96 069
5,0 %
 −1,1
Sièges obtenus 9  −5
Auto-partei.png Parti suisse de la liberté – Roland Borer
Voix 75 641
4,0 %
 −1,1
Sièges obtenus 7  −1
Schweizer Demokraten logo.png Démocrates suisses – Rudolf Keller
Voix 59 613
3,1 %
 −0,3
Sièges obtenus 3  −2
Logo-Parti Libéral suisse.gif Parti libéral suisse – François Jeanneret
Voix 51 182
2,7 %
 −0,3
Sièges obtenus 7  −3
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Alliance des indépendants – Monika Weber (de)
Voix 34 801
1,8 %
 −1
Sièges obtenus 3  −2
Pev logo ch f rgb.png Parti évangélique suisse – Otto Zwygart
Voix 34 071
1,8 %
 −0,1
Sièges obtenus 2  −1
New PST-POP 400.png Parti suisse du travail
Voix 22 850
1,2 %
 +0,4
Sièges obtenus 3  +1
Conseil national
Diagramme
Conseil des États
Diagramme2
Site officiel

Les élections fédérales suisses de 1995 se sont déroulées le . Elles ont désigné la 45e législature depuis 1848. Elles portèrent sur le renouvellement des 200 sièges du Conseil national et des 46 sièges au Conseil des États. Les députés furent élus pour une durée de 4 ans.

En 1995, le Parti des Automobilistes se présente sous un nouveau nom, le Parti suisse de la Liberté. Se présentent également sous un nouveau nom, le Parti chrétien-conservateur devenu plus modéré et de centre-gauche en Parti évangélique suisse. Le PSS sort vainqueur du renouvellement de la chambre du peuple. Il gagne 13 sièges et, avec 54 mandats, forme le groupe le plus important du Conseil national. L’UDC, auréolée de sa victoire contre l'intrégration de la Suisse à l'Espace Economique Européen gagne 4 sièges (29 élus), le PRD gagne 1 siège (45 élus) et le PDC perd 1 siège (34 élus). Les Verts et les petits partis sont les perdants de ces élections fédérales [1].

Au Conseil des États, sur 46 sièges, le PSS gagne là aussi deux mandats (5 au total), le PRD en perdit un (17), le PDC resta stable (16), l'UDC gagna elle aussi un siège (5), l'Alliance des Indépendants garda son unique siège et le Parti libéral suisse en perdit un (2). La Lega dei Ticinesi disparut de la chambre haute[2].

Législature 1995-1999[3][modifier | modifier le code]

Parti Sigle Tendance politique Sièges au CN Sièges au CE
Parti socialiste PSS social-démocrate 54 5
Parti radical-démocratique PRD radical 45 17
Parti démocrate-chrétien PDC démocrate-chrétien 34 16
Union démocratique du centre UDC agrarien 29 5
Parti écologiste PES écologiste 8 -
Parti libéral suisse PLS libéral/conservateur 7 2
Parti suisse de la liberté PSL extrême droite[4] 7 -
Démocrates suisses DS nationaliste/écologiste[5] 3 -
Alliance des Indépendants AdI social-libéral 3 1
Parti suisse du Travail PST communiste 3 -
Parti évangélique suisse PEV centre gauche/protestant 2 -
Frauen Macht Politik![6] FraP! écologiste/féministe 1 -
Alliance vert et sociale (BE) AVeS écologiste 1 -
Ligue des Tessinois Lega régionaliste/populiste[7] 1 -
Union démocratique fédérale UDF chrétien/conservateur 1 -
Parti chrétien-social PCS christianisme social/centre gauche 1 -

Notes et références[modifier | modifier le code]