Élections fédérales suisses de 1951

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les élections fédérales suisses de 1951 se sont déroulées le 28 octobre 1951. Elles ont désignées la 34e législature depuis 1848. Le nombre de siège fut porté de 194 à 196 au Conseil national et le nombre de 44 sièges au Conseil des États furent inchangés. Les députés furent élus pour une durée de 4 ans.

Les Conservateurs-catholiques sortent vainqueurs des élections, en obtenant 48 sièges (+4). Avec 51 sièges (-1), les Radicaux redeviennent le plus important groupe parlementaire. Les Socialistes comptent 49 élus (+1) et les Paysans, artisans et bourgeois gagnent deux sièges pour établir un total de 23 sièges et l'Alliance des Indépendants gagne 2 mandats[1].

Entre 1951 et 1967, aucun élu d'un nouveau parti ne fut élu et représenté au Conseil national.

Au Conseil des États, sur 44 sièges, le PSS perdit un siège, le Parti conservateur populaire resta stable et les Radicaux regagnèrent un siège. Ce fut la première fois depuis 1919 que le PRD enregistra un gain au Conseil des États. Le Parti des paysans, artisans et bourgeois perdit 1 mandat (3 au total)[2].

Législature 1951-1955[modifier | modifier le code]

Partis Sigles Tendances politiques Sièges au CN Sièges au CE
Parti radical-démocratique PRD radical 51 12
Parti socialiste PSS socialiste 49 4
Parti conservateur populaire PCP conservateur 48 18
Parti des paysans, artisans et bourgeois PAB agrarien 23 3
Alliance des Indépendants AdI social-libéral[3] 10 -
Parti libéral démocratique PLD libéral/conservateur 5 3
Parti suisse du Travail PST communiste 5 -
Parti démocratique DEM progressiste 4 2
Parti chrétien-protestant PCP conservateur/protestant[4] 1 -
Autre Autre Ind. - 2

À voir[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]