Élections fédérales suisses de 1935

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élections fédérales suisses de 1935
Type d’élection législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 1 194 910
Votants 935 756
78,3 %
Red flag waving.svg PS
28,01 %
Sièges obtenus 50 CN / 3 CE
DodgerBlue flag waving.svg PRD
23,72 %
Sièges obtenus 48 CN / 15 CE
Orange flag waving.svg PCP
20,26 %
Sièges obtenus 42 CN / 19 CE
Darkgreen flag waving.svg PAB
10,98 %
Sièges obtenus 21 CN / 3 CE
Green flag waving.svg AdI
4,14 %
Sièges obtenus 7 CN / 0 CE
Blue flag waving.svg PLD
3,34 %
Sièges obtenus 6 CN / 2 CE
Darkgreen flag waving.svg JP
3,08 %
Sièges obtenus 4 CN / 0 CE
Red flag waving.svg PC
1,38 %
Sièges obtenus 2 CN / 0 CE
Black flag waving.svg FN
1,06 %
Sièges obtenus 1 CN / 0 CE
Darkblue flag waving.svg PD
1,03 %
Sièges obtenus 3 CN / 0 CE
Yellow flag waving.svg PCP
0,74 %
Sièges obtenus 1 CN / 0 CE
Black flag waving.svg UN
0,30 %
Sièges obtenus 1 CN / 0 CE
Darkblue flag waving.svg AV
0,24 %
Sièges obtenus 1 CN / 0 CE
Gray flag waving.png Autres
1,72 %
Sièges obtenus 0 CN / 0 CE
 sortants {{{élus14 pré }}}
Répartition des sièges
Diagramme
Répartition des sièges au Conseil National
Diagramme2
Répartition des sièges au Conseil des États

Les élections fédérales suisses de 1935 se sont déroulées le . Elles ont désigné la 30e législature depuis 1848. Ces élections portèrent sur le renouvellement des 187 sièges au Conseil national et des 44 sièges au Conseil des États. Les députés furent élus pour une durée de 4 ans.

Au Conseil national, participant pour la première fois aux élections fédérales, l’Alliance des Indépendants décroche 7 des 187 sièges du parlement. Le Parti des paysans, artisans et bourgeois perdent 7 sièges et les radicaux 4 sièges [1]. De plus, plusieurs partis (frontisme) de tendance fasciste font leur entrée à la Chambre basse. Les Jeunes Paysans, scission du Parti des paysans, artisans et bourgeois[2], et proches des socialistes obtinrent également quatre mandats.

Au Conseil des États, sur 44 sièges, le PSS en gagna 1, le Parti conservateur populaire en gagna 1 (19) sièges alors que les Radicaux en perdirent encore 4 sièges (15). Le Parti démocratique suisse perdit son unique élu[3]. Ces élections au Conseil des États marquèrent le déclin du PRD et la domination du Parti conservateur populaire dans cette chambre jusqu'en 1991.

Législature 1935-1939[modifier | modifier le code]

Partis Sigles Tendances politiques Sièges au CN Sièges au CE
Parti socialiste PSS socialiste 50 3
Parti radical-démocratique PRD radical/protestant 48 15
Parti conservateur populaire PCP conservateur/catholique 42 19
Parti des paysans, artisans et bourgeois PAB agrarien/protestant 21 3
Alliance des Indépendants AdI social-libéral[4] 7 -
Parti libéral démocratique PLD libéral/conservateur/protestant 6 2
Jeunes paysans JP agrarien/centre gauche[5] 4 -
Parti démocratique DEM progressiste 3 -
Parti communiste PC communiste/staliniste 2 -
Front national (ZH) FN frontiste/national socialiste[6] 1 -
Parti chrétien-protestant PCP conservateur/protestant[7] 1 -
Union Nationale (GE) UN frontiste/fasciste[8] 1 -
Allgemeine Volksliste (SG) AV progressiste[9] 1 -
Autre Autre Ind. - 2

À voir[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]