Département fédéral de justice et police

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Département fédéral de justice et police
Département fédéral de justice et police

Création 1848
Affiliation Administration fédérale
Siège Berne, Drapeau de la Suisse Suisse
Coordonnées 46° 56′ 48″ N, 7° 26′ 39″ E
Employés 2471
Ministre responsable Karin Keller-Sutter (PLR/SG)
Site web www.dfjp.admin.ch
Géolocalisation du siège
Géolocalisation sur la carte : canton de Berne
(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Département fédéral de justice et police
Géolocalisation sur la carte : Suisse
(Voir situation sur carte : Suisse)
Département fédéral de justice et police

En Suisse, le Département fédéral de justice et police (DFJP ; Eidgenössisches Justiz- und Polizeidepartement EJPD en allemand, Dipartimento federale di giustizia e polizia DFGP en italien, Departament federal da giustia e polizia DFGP en romanche) est l'un des sept départements de l'administration fédérale.

La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter en est le chef depuis le .

Changements de dénomination[modifier | modifier le code]

  • 1848 : Département de justice et police
  • 1979 : Département fédéral de justice et police

Rôle[modifier | modifier le code]

Le département gère les questions relatives à la sécurité à l'intérieur du pays, la lutte contre la criminalité et le terrorisme, la politique d'asile et des étrangers, la coopération judiciaire et policière internationale, la surveillance des casinos et des jeux de hasard ainsi que le respect des droits d'auteur.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le département comprend plusieurs offices et administrations[1] :

Secrétariat général
Offices fédéraux
Instituts
Commissions

Liste des conseillers fédéraux à la tête du département[modifier | modifier le code]

Secrétariat général[modifier | modifier le code]

Le secrétariat général du département (SG-DFJP) fait office d'état-major général[8]. Il assiste le chef du département dans la planification, l'organisation et la coordination des activités, assume des tâches de surveillance et veille à la coordination avec les autres départements[9]. Il assure également la liaison entre le conseiller fédéral et les différents offices rattachés au département.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Organigramme du DFJP
  2. Secrétariat général du DFJP, Centre de services informatiques. consulté le 20/04/2012
  3. Offices fédéraux du DFJP, Office fédéral de métrologie. consulté le 20/04/2012
  4. Instituts du DFJP, Institut fédéral de la propriété intellectuelle. consulté le 20/04/2012
  5. Commissions du DFJP, Commission fédérale des maisons de jeu. consulté le 20/04/2012
  6. Commissions du DFJP, Commission arbitrale fédérale pour la gestion de droits d'auteur et de droits voisins. consulté le 20/04/2012
  7. Commissions du DFJP, Commission nationale de prévention de la torture. consulté le 20/04/2012
  8. « Loi sur l'organisation du gouvernement et de l'administration, art. 41, al. 1 », sur www.fedlex.admin.ch (consulté le 28 janvier 2021)
  9. « Loi sur l'organisation du gouvernement et de l'administration, art. 42 », sur www.fedlex.admin.ch (consulté le 28 janvier 2021)

Lien externe[modifier | modifier le code]