Système de concordance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la politique image illustrant la Suisse
Cet article est une ébauche concernant la politique et la Suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le système de concordance, également appelé démocratie de concordance ou proportionnelle, est l'un des principes de base du système politique suisse, caractérisé par la composition des organes de l'État de façon proportionnelle aux différents partis en présence, par l'intégration des forces politiques, le rejet des conflits et la recherche de solutions négociées aux problèmes. L'existence d'un système de concordance s'explique de différentes manières, selon Pierre Cormon[1].

  • Les Suisses se méfient traditionnellement du pouvoir et préfèrent le voir partagé entre plusieurs acteurs;
  • Un gouvernement de concordance est plus susceptible de représenter les différentes composantes du pays;
  • Il est plus à même de réunir de larges majorités, ce qui est indispensable dans un système où toute nouvelle loi peut-être attaquée en référendum par le peuple.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Cormon, La politique suisse pour les débutants, Slatkine, (ISBN 978-2-8321-0753-9)