Zahia Dehar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Zahia Dehar

Description de l'image  Defaut.svg.
Naissance 25 février 1992 (22 ans)
Ghriss (Algérie)
Nationalité Française[1]
Profession Styliste de lingerie

Zahia Dehar (arabe : زاهيه ديهار), née à Ghriss en Algérie[1] le 25 février 1992[2], vivant en France depuis l'âge de dix ans, connue, sous son prénom Zahia, en tant que call-girl est devenue une personnalité médiatique, créatrice de lingerie, de nationalité française.

Collaborations artistiques[modifier | modifier le code]

En février 2011, l'édition américaine puis l'édition espagnole[n 1] du magazine de mode américain V[3] publie, sur une douzaine de pages en hommage à Brigitte Bardot[4], plusieurs photos de Zahia Dehar réalisées à New York, marquant ainsi son retour dans les médias en forme de reconversion vers le mannequinat[5]. Afin d'exposer ses photos, son site internet[6] est lancé officiellement le 1er mars 2011.

Fin mai 2011, le photographe et réalisateur Greg Williams met en scène un court métrage futuriste nommé Bionic[7]. Le mois suivant est publié un tableau de Zahia créé par le photographe Pierre Commoy et le peintre Gilles Blanchard la représentant en Ève[8]. « D’un coup de foudre artistique et amical est née notre nouvelle Eve, Zahia magique et belle, innocente et lumineuse, elle est le modèle rêvé » déclarent les deux artistes[9] à propos de cette image. En août 2011 Alix Malka photographie Zahia ; la série de photos est publiée dans l'édition italienne du magazine de mode américain Vanity Fair[10] ainsi qu'une interview[11].

Dernier trimestre 2011, ses apparitions dans les médias se font rares : on l’aperçoit alors qu'elle se fait prendre en photo avec Christian Louboutin et Farida Khelfa[12],[13] lors d'une soirée d'inauguration organisée par le chausseur français en novembre 2011 à la Galerie du Passage - Pierre Passebon où elle exposera finalement quelques mois plus tard[14] pour l'exposition « Zahia de 5 à 7 »[15], ce qui a pour effet de relancer l’intérêt que lui porte la presse[16].

Après avoir quasiment disparu de la scène médiatique française après ses ennuis judiciaires, Zahia Dehar connait donc un regain de popularité au début de l'année 2012 : une nouvelle série de photos, réalisée par Karl Lagerfeld en janvier 2012[17], est publiée juste après le premier défilé de sa marque de lingerie[18]. Elle est photographiée par Ali Mahdavi directeur artistique du Crazy Horse en février à l’occasion d'un article dans Libération « Next »[19]. Puis le même mois, Isabelle Adjani annonce son intention de produire un documentaire sur Zahia[20], en collaboration avec Farida Khelfa[21].

Une autre série de photos est réalisée par la photographe Ellen von Unwerth après le second défilé de juillet 2012[22].

En novembre 2013, Zahia Dehar pose pour Thierry le Gouès et le magazine French Revue (N°23 - hiver 2013)[23].

En décembre 2013 Zahia Dehar revient devant l’objectif d’Alix Malka pour le Magazine 7 Holywood, paru le 15 du mois [24].

Du 8 avril au 27 septembre 2014, Pierre et Gilles exposent, à la Galerie des Gobelins (Paris), une installation « qui servira d’enveloppe richement parée à un portrait de Zahia Dehar », réalisée pour cette occasion[25].

Lingerie[modifier | modifier le code]

En 2010, plusieurs marques sont déposées à l'OHMI (Office de l'Harmonisation dans le Marché Intérieur), dont : Zahia, Zahia Dehar, Pretty Zahia[26], Zahiadora, Zahiadise, A dream by Zahia[27]. Le prénom Zahia et plusieurs mots dérivés sont ainsi réclamés comme une propriété privée, pour plusieurs secteurs d'activités[28] comme les huiles de massage, les cosmétiques, les sacs de voyages, les bijoux, les préservatifs, ou la production de films et émissions de télé[26],[29]. En décembre 2012, d'après le site officiel de l'OHMI, beaucoup de dépôts basés sur le prénom qui ont été cités dans la presse en 2010 ne sont pas ou plus listés, et tous ceux subsistants sont au stade dit attaqué. Aucun n'est parvenu au stade enregistré[n 2].

Entourée de professionnels et artisans de la mode[30], le 25 janvier 2012[31] au Palais de Chaillot[32] durant la semaine des défilés a lieu la première présentation de sa collection de lingerie[33] et « ligne de tenues d'intérieur légères, raffinées »[34] à tendance majoritairement de couleur rose[35].
Zahia clôture elle-même le défilé demi-nue dans la traditionnelle robe de mariée[36] en tulle décorée de pétales de fleurs de cerisier, et brodée de strass Swarovski. Une seconde collection est présentée quelques mois après[37].

Le lancement des deux collections de lingerie[38] est financé par First Mark Investments, un fonds d'investissement domicilié à Hong Kong[39],[40] qui soutient les jeunes stylistes[41].

Affaire de mœurs[modifier | modifier le code]

Zahia s'est fait connaître par une affaire de mœurs avec des footballeurs de l'équipe de France d'après les déclarations controversées de l'intéressée[42],[43], alors qu'elle était mineure, la première fois le 7 avril 2009 dans un hôtel de Munich[44]. À la suite de l'audition à trois reprises en avril 2010 de Zahia Dehar, Sidney Govou, Franck Ribéry et Karim Benzema sont mis en examen pour « recours à la prostitution de mineurs »[45] en juillet de la même année. Fin 2011, une demande de non-lieu a été requise pour au moins 2 des 6 protagonistes de cette affaire dont H. Fernandez[46]. Mais en août 2012, neuf personnes sont renvoyées par le juge d'instruction devant le tribunal correctionnel afin d'être jugées, dont deux footballeurs pour « sollicitation de prostituée mineure »[47],[48].

Finalement, les deux joueurs en question, Karim Benzema et Franck Ribéry, sont relaxés par la justice le 31 janvier 2014[49], mettant ainsi un terme à cette "Affaire Zahia".

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. V magazine : elle fera la couverture de l'édition espagnole
  2. Le site officiel de l'OHMI, organisme officiel européen dont la gestion de l'enregistrement des marques à cette échelle est l'unique fonction, n'associant pas d'adresse internet spécifique à chaque document qu'il publie via internet, il n'est pas possible de lier l'information à sa source via la technique de l'hypertexte.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Michèle Bloudy, « Exclusif Zahia. L’interview intégrale » Paris Match, 3 mai 2010
  2. « Zahia parrainée par Karl Lagerfeld » L'Express Styles, 25 janvier 2012
  3. (en) The chronicles of Zahia V magazine (site officiel), 15 mars 2011
  4. « Zahia : mêmes courbes, mais nouvelle vie » News de stars, 25 février 2011
  5. Renaud Revel, « Et Dieu créa Zahia… » L'Express Styles, 25 février 2011
  6. « Zahia lance son site Internet » L'Express Styles, 7 mars 2011
  7. (en) Rob McGarr, Exclusive! Weird and sexy Zahia Dehar video, fhm.com, 25 mai 2011
  8. « Zahia nue, la nouvelle Eve vue par Pierre & Gilles » Menly.fr, 22 juin 2011
  9. « Photo - Zahia, nouvelle Eve pour Pierre & Gilles » Gala, 23 juin 2011
  10. « Zahia pose pour le célèbre magazine Vanity Fair » La Dépêche, 16 août 2011
  11. « Zahia dément son mariage et revient sur le scandale des Bleus » Voici, 10 août 2011
  12. « Zahia Dehar très copine avec Christian Louboutin » Voici, 22 novembre 2011
  13. « Zahia: Elle s'invite à la soirée de Christian Louboutin » News de stars, 22 novembre 2011
  14. « Zahia Artiste » evene.fr, 8 février 2011
  15. « Zahia, «un exemple parfait de marketing» » La Parisienne, 29 janvier 2012
  16. Edouard Dutour, « Le mystère Zahia », Elle, no 3442,‎ 16 décembre 2011, p. 147 à 148 (ISSN 0013-6298)
  17. Margaret Alwan, « Zahia photographiée par Karl Lagerfeld » L'Express Styles, 18 janvier 2012
  18. Élodie Mandel, « Karl Lagerfeld « Zahia incarne une tradition très française de la galanterie » » Purielles.fr, 25 janvier 2012
  19. « Zahia, un conte moderne », Next, no 41,‎ 4 février 2012 (ISSN 0335-1793, lire en ligne)
  20. Ludmilla Intravaia, « Isabelle Adjani, "dans le camp" des fans de Zahia » LCI, 15 février 2012
  21. « Le coup de cœur d’Isabelle Adjani pour Zahia » Gala no 975, 15 février 2012
  22. Marie-France Chatrier, « Les dessous chics de Zahia », Paris Match, no 3294,‎ 5 juillet 2012, p. 31 (ISSN 0397-1635)
  23. Zahia Dehar en Cow-Girl pour French Magazine, Pégase Buzz, 22 novembre 2013
  24. Vidéo : Zahia très sexy dans le magazine 7 Hollywood, MetroNews, 12 décembre 2013
  25. Carte Blanche à Pierre et Gilles, Mobilier International
  26. a et b Yannick Vely, « Bientôt la culotte ou le Push-up Zahia Dehar ? » Paris Match, 23 décembre 2010
  27. « Zahia se lance dans la lingerie coquine » Elle, 23 décembre 2010
  28. « Bientôt des petites culottes signées Zahia Dehar ? » La Tribune, 23 décembre 2010
  29. « Zahia, femme d'affaires ? » Le Parisien, 24 décembre 2010
  30. Renaud Revel, « Zahia se lance dans la lingerie » L'Express Styles, 5 janvier 2012
  31. « Zahia s'invite en off durant la semaine de la couture » Fashion Daily News, 3 janvier 2012
  32. « La sulfureuse Zahia a t’elle sa place dans le monde de la mode ? » Chloé Handbag addict, 2 février 2012
  33. Mathilde Laurelli, « Zahia Dehar, son défilé de lingerie en images » L'Express Styles, 26 janvier 2012 [image]
  34. « Zahia : l’ex-escort girl lance sa ligne de lingerie » Elle, 6 janvier 2012
  35. Bastien Bonnefous, « J'y étais au défilé de mademoiselle Zahia » Le Monde magazine, 2012
  36. Vu-Quan Nguyen, « Zahia, coup de génie ou cœur d’ingénue ? » L'Express Styles, 26 janvier 2012
  37. Clément Ghys, « Zahia dans de beau linge », Next, sur liberation.fr, Libération,‎ 3 juillet 2012 (consulté le 9 août 2012)
  38. Marie-Christine Morosi, « Zahia en mode hot couture », sur lepoint.fr, Le Point,‎ 3 juillet 2012 (consulté le 27 juillet 2012)
  39. Géraldine Catalano, « Et Zahia fit dans la dentelle », L'Express, no 3162,‎ 18 février 2012, p. 92 et 93 (ISSN 0014-5270, lire en ligne)
  40. la Griffe Zahia, sur le site officiel de First Mark Investments
  41. « Zahia, de Ribéry à Lagerfeld » Le JDD, 21 janvier 2012
  42. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées leparis.
  43. « Prostitution: le footballeur Karim Benzema dédouané par une ex-petite amie » Le Parisien, 26 août 2010
  44. « Zahia : celle par qui le scandale arrive » Paris Match, 28 avril 2010
  45. Article 225-12-& du Code pénal Légifrance.gouv.fr
  46. Yannick Vely, « Affaire Zahia: Un non lieu requis pour Ribéry et Benzema » Paris Match, 18 novembre 2011
  47. Thimotée Boutry, « Affaire Zahia : Benzema et Ribéry seront jugés », Aujourd'hui en France, no 3932,‎ 15 août 2012, p. 2 à 3 (ISSN 0767-3558)
  48. Isabelle Monnin, « La poisse de Baby Scarface », Le Nouvel Observateur, no 2494,‎ 23 août 2012, p. 93 (ISSN 0029-4713)
  49. http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/30/affaire-zahia-franck-ribery-et-karim-benzema-relaxes_4357304_3224.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Reportage[modifier | modifier le code]

  • Le Système Zahia, En mode Gossip, 1re diffusion : 19 juin 2011 sur Direct 8.
  • Zahia, du scandale au podiums, Sept à Huit, 2013 sur TF1.
  • Mais qui est vraiment Zahia ?, Vous êtes en direct, 2013 sur NRJ 12.
  • Zahia de Z à A, de Hugo Lopez, 2013, documentaire, 75min, 1re diffusion : 23 janvier 2013 sur Paris Première.

Presse[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]