Vernis du Japon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Vernis du Japon (Toxicodendron vernicifluum) est un arbre du genre Toxicodendron (anciennement Rhus) qui pousse en Asie, dans certaines régions de Chine, en Corée et au Japon. Il est cultivé et exploité pour sa sève toxique, qui est utilisée comme un vernis très résistant servant à faire une laque utilisée sur les produits chinois, coréens et japonais. On trouve au Japon des objets traités par ce vernis et vieux de 9 000 ans datant de la période Jōmon.

Description[modifier | modifier le code]

Les arbres poussent jusqu'à 20 m de haut avec de grandes feuilles, possédant chacune 7 à 19 folioles (le plus souvent 11 à 13). La sève contient des composés allergisants comme l'urushiol, qui tire son nom du nom japonais de cette espèce urushi (漆). Son absorption peut provoquer d'importantes démangeaisons (rash)

Utilisations[modifier | modifier le code]

Dans régions de Corée du Sud, les habitants consomment ces feuilles avec de la sauce piquante comme une salade[1].

Les feuilles, les graines et de la résine du Vernis du Japon sont parfois utilisés dans la médecine chinoise pour le traitement des parasites internes et pour l'arrêt de saignement. Les flavonoïdes (butéine et sulfurétine) sont des antioxydants ayant des effets inhibiteurs sur les processus avancés de glycation.

Les moines bouddhistes qui pratiquent l'art de la Sokushinbutsu utilisent de la sève de l'arbre dans leur cérémonie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. On a enfin trouvé la plante consommée dans "J'irai dormir chez vous" en Corée du Sud

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :