Vatilieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vatilieu
Vatilieu
Vatilieu
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Canton Vinay
Intercommunalité Communauté de communes Chambaran Vinay Vercors
Maire
Mandat
Isabelle Dupraz-Forey
2014-2020
Code postal 38470
Code commune 38526
Démographie
Gentilé Vatileurois
Population
municipale
378 hab. (2011)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 15′ 25″ N 5° 24′ 41″ E / 45.2569444444, 5.41138888889 ()45° 15′ 25″ Nord 5° 24′ 41″ Est / 45.2569444444, 5.41138888889 ()  
Altitude Min. 352 m – Max. 787 m
Superficie 9,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative d'Isère
City locator 14.svg
Vatilieu

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique d'Isère
City locator 14.svg
Vatilieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vatilieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vatilieu

Vatilieu[1] est une commune française située dans le département de l'Isère en région Rhône-Alpes. Elle fait partie de la communauté de communes de Vinay. Les habitants de la commune sont les Vatilieurois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vatilieu03.JPG
Vatilieu07.JPG

Vatilieu est situé sur un promontoire à l'est du plateau de Chambaran, qui sépare la plaine de Bièvre de celle de l'Isère. Les agglomérations d'importance les plus proches sont Vinay et Tullins ainsi que Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs et l'aéroport de Grenoble-Isère, situés à moins de dix kilomètres. On peut apercevoir à l'est la chaîne de Belledonne, le bec de l'Echaillon, au sud le massif du Vercors, la plaine de l'Isère et quand le temps est dégagé, les contreforts du Massif central à l'ouest. La basilique de Notre-Dame-de-l'Osier est visible à quelques kilomètres en contrebas de Vatilieu.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vatilieu06.JPG

Le nom de Vatilieu a sans doute pour origine "Voit tous les lieux". En effet, le promontoire à l'emplacement de l'ancien château sur le haut du village culmine à 655 m, ce qui permet d'avoir une vue dominante et stratégique sur les environs.

L'économie de la région de Vatilieu repose essentiellement sur l'agriculture. La culture des noyers fait la renommée de la noix de Grenoble. Il n'y a plus de commerces dans le village mais un café a existé sur la place tout près de l'église, fermé dans les années 1980.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires de Vatilieu de 1800 à nos jours

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1800 1806 Jean-Baptiste Berger    
1806 1816 Guillermet    
1816 1843 Jourdan    
1843 1852 Antoine Michard    
1852 1855 Etienne Serrière    
1855 1862 François Jourdan    
1862 1864 Jules Henry    
1864 1869 Joseph Foity    
1869 1871 Jean-Baptiste Caillat    
1871 1876 Pierre Port    
1876 1908 Antoine Drevet    
1908 1910 Léon Drevet    
1910 1944 Constant Jourdan    
1944 1947 R. Greffe-Fonteymond    
1947 1983 François Linard    
1983 1989 Xavier Dye    
1989 → en cours Serge Perrier    UMP
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 378 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
353 474 559 528 604 588 571 587 553
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
536 524 507 487 475 442 446 413 405
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
385 381 345 270 267 275 265 254 216
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
203 203 165 265 315 339 369 377 378
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Depuis une trentaine d'années, la construction de nombreuses maisons particulières a permis à Vatilieu de voir sa population augmenter sensiblement sans pour l'instant urbaniser à outrance le secteur.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin construite au XIXe siècle par l'architecte Edouard-Melchior Romiguière. Son curieux clocher est octogonal.

L'Arbre Creux est un tilleul planté à la Révolution française. Il situé en hauteur tout près du cimetière et du château d'eau. C'est là que se trouvait l'ancien château du XIe siècle dont il ne reste qu'un vestige de mur d'enceinte et la base d'une tour. Cet édifice appartenait au seigneur Hector de la Tour, également seigneur d'Arnieu de de Rovon. Les écrits laissent peu d'indices quant aux propriétaires respectifs du château si ce n'est la mention de Philippe de la Tour, seigneur de Vatilieu en 1595 et de Jean du Vache, baron de Châteauneuf de l'Albenc, à la suite de l'acquisition de la terre et de la seigneurie de Vatilieu qu'il avait faite au marquis de Chapey en 1654. Il est à noter que de cette époque subsiste également la maison Dampierre, sur la route de Cras à Notre-Dame-de-l'Osier, fondée par le connétable de Lesdiguières.

La bibliothèque municipale située dans les locaux de la Mairie est ouverte le mercredi et le samedi de 14h à 16h.

Vatilieu possède une école primaire qui fonctionne en alternance avec celles des communes voisines dans le cadre de l'intercommunalité.

Manifestations[modifier | modifier le code]

  • Vatilieu accueille depuis 2009 le rallye de Saint-Marcellin, c'est l'arrivée de la spéciale qui part de La Forteresse.
  • La fête de la musique au village en juin.
  • La "vogue au village" en août.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site de la commune
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :