Université de la Ruhr à Bochum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université de la Ruhr à Bochum
Image illustrative de l'article Université de la Ruhr à Bochum
Nom original Ruhr-Universität Bochum
Informations
Fondation 1962
Type Université publique
Régime linguistique allemand
Budget 470 millions € (2010)
Localisation
Coordonnées 51° 26′ 38″ N 7° 15′ 42″ E / 51.4439, 7.26157 ()51° 26′ 38″ Nord 7° 15′ 42″ Est / 51.4439, 7.26157 ()  
Ville Bochum, Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Campus Querenburg
Direction
Recteur Elmar Weiler
Chiffres clés
Personnel 5 300 (2010)
Enseignants 456 (2010)
Étudiants 36 693 (2010)
Divers
Affiliation Réseau d'Utrecht, UMAR - Université Allemande Metropole Ruhr, Deutscher Akademischer Austauschdienst, Deutsche Forschungsgemeinschaft
Site web www.ruhr-uni-bochum.de/index en.htm

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Université de la Ruhr à Bochum

Géolocalisation sur la carte : Rhénanie-du-Nord-Westphalie

(Voir situation sur carte : Rhénanie-du-Nord-Westphalie)
Université de la Ruhr à Bochum

L’université de la Ruhr à Bochum (Ruhr-Universität Bochum, RUB) est une université allemande suitée à Bochum, dans le quartier de Querenburg. L'université est aujourd'hui l'une des plus grandes d'Allemagne, avec plus de 36 000 étudiants. Elle participe à des coopérations inter-universitaires et des échanges d'étudiants au travers du Réseau d'Utrecht.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

L'histoire de l'Université de la Ruhr à Bochum commence en 1948, lorsque le parlement du land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie décide de la création d'un second pôle universitaire dans la région. La ville de Dortmund semblait partir favorite mais après douze années de négociation, c'est bien le site de Bochum-Querenburg qui est choisi et les fonds sont débloqués pour l'achat du site pour la région. Les plans de l'université ont été choisis parmi 85 projets et c'est finalement ceux du bureau de Helmut Hentrich, Hubert Petschnigg & Partners venant de Düsseldorf qui ont été sélectionnés. La construction commence officiellement le 2 janvier 1964 avec la faculté des sciences de l'ingénieur. La construction des bâtiments des sciences humaines, médicales, physiques et naturelles commença en juin 1965 et s'achèvera en août 1969. La cafétéria, l'auditorium, la bibliothèque universitaire et l'esplanade centrale furent eux bâtis entre 1971 et août 1974.

Réformes et agrandissements[modifier | modifier le code]

L'université de Bochum est l'une des premières universités en Allemagne à adopter les standards internationaux du bachelor et de la maîtrise tels que stipulés dans le Processus de Bologne, qui ont remplacé les traditionnels Diplom et Magister allemands. Hormis quelques cas particuliers comme le droit, ce processus s'est poursuivi et tous les diplômes été convertis[1].

Vers la fin des années 2000, l'université décide d'agrandir ses locaux tout d'abord pour les sciences de l'ingénieurs et les sciences humaines. En mars 2009, l'université commence la construction d'un bâtiment supplémentaire "ID", il est inauguré le 17 novembre 2010[2]. De plus l'université a planifié une extension "GD" qui devrait être terminée en 2013[3]. Les nouveaux bâtiments servent dans un premier temps à y transférer le contenu des locaux existants, pour permettre de complètement rénover les anciens bâtiments une fois vidés. L'intégralité du projet sera terminé aux alentours de 2020.

Les recteurs de l'université de la Ruhr à Bochum[modifier | modifier le code]

Depuis la création de l’université, douze recteurs se sont succédé à la tête de l’établissement. Le recteur actuel de l’université est Elmar W. Weiler[4].

Chronologie des présidents de l'université de la Ruhr à Bochum :

Prof. Dr. Heinrich Greeven (1965-1967)
Prof. Dr. Kurt H. Biedenkopf (1967-1969)
Prof. Dr. Hans Faillard (1969-1972)
Prof. Dr. Siegfried Grosse (1972-1973)
Prof. Günter Ewald (1973-1975)
Prof. Dr. Peter Meyer-Dohm (1975-1979)
Prof. Dr. Knut Ipsen (1979-1989)
Prof. Dr.-Ing. Wolfgang Maßberg (1989-1993)
Prof. Dr. Manfred Bormann (1993-1998)
Prof. Dr. Dietmar Petzina (1998-2002)
Prof. Dr.-Ing. Gerhard Wagner (2002-2006)
Prof. Dr. Elmar W. Weiler Depuis 2006

Structure[modifier | modifier le code]

L'université de Bochum est presque entièrement située sur le campus de Querenburg, au sud de la ville. Le centre de la faculté est majoritairement occupé par les bâtiments communs. L'entrée principale est dans le prolongement du pont qui enjambe l'Universitätstraße (la rue de l'Université) avec, au centre, la station de métro. On trouve ensuite la bibliothèque universitaire, le bâtiment des amphithéâtres, le grand auditorium et la mensa (cafétéria) [5].

Le campus est séparé en cinq grands ensembles qui regroupent des domaines d'études apparentés ainsi que les parties administratives ou communes. La Faculté se compose donc des bâtiments "G" dédiés aux sciences humaines et symbolisé par la couleur jaune. Des bâtiments "N" dédiés aux sciences naturelles et physiques, de couleurs verte. Les bâtiments "I" sont eux dédiés aux sciences de l'ingénieur et de couleur bleue. Le bâtiment "M" dédié aux sciences médicales est rouge. Enfin, les autres bâtiments sont symbolisés par la couleur orange bien qu'ils ne soient pas peints de cette couleur [6],[7].

Sciences humaines[modifier | modifier le code]

Sciences de l'ingénieur[modifier | modifier le code]

Sciences physiques et naturelles[modifier | modifier le code]

Sciences médicales[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Bachelors[modifier | modifier le code]

Conformément aux standards du Processus de Bologne les bachelors se déroulent sur 6 semestres. L'université de la Ruhr à Bochum propose 64 sujets de bachelor[8]. Les étudiants peuvent étudier les matières qu'ils souhaitent après avoir validé leur Abitur ou équivalent. Néanmoins, il leur est nécessaire de passer un examen d'état ou clérical spécifique pour les matières comme le droit, la médecine ainsi que pour la théologie catholique et évangélique[9].

Masters[modifier | modifier le code]

Les masters se déroulent en quatre semestres. En ce qui concerne les masters, l'université propose 80 sujets différents, auxquels sont à ajouter les masters spécifiquement dédiés à l'enseignement, qui couvrent les mêmes domaines que les masters conventionnels[10].

Relations internationales[modifier | modifier le code]

L'université est membre du Réseau d'Utrecht et participe aussi aux échanges Erasmus. On compte 2 346 étudiants étrangers de 130 nations différentes ; de plus, environ 400 étudiants sont intégrés au programme d'échange de cette université. En outre, à travers l'UMAR - Université Allemande Metropole Ruhr, l'université possède des bureaux à New York, Moscou, São Paulo et Rio de Janeiro. Leur mission est de guider et encadrer les étudiants et professeurs étrangers dans les trois université partenaires[11].

Répartitions entre les cursus[modifier | modifier le code]

Effectifs au premier semestre 2010/11
Effectifs Répartition hommes/femmes
Sciences humaines 20 026 43 % / 57 %
Sciences de l'ingénieur 6 357 81 % / 19 %
Sciences physiques et naturelles 5 605 56 % / 44 %
Sciences médicales 1 878 39 % / 61 %
Total 34 024 52 % / 48 %

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

Le système informatique destiné aux étudiants : RUBicon et RUB mobile[modifier | modifier le code]

L'université utilise pour que les étudiants choisissent et s'inscrivent aux cours un système informatique commun sur tout le campus. Les étudiants possèdent une puce sur leur carte étudiante qui leur permet d'accéder à leur données. le RUBicon permet de s'inscrire aux matières choisies et aux examens mais aussi d'accéder aux cours et exercices que les professeur mettent en ligne[12]. En plus de cela il existe pour que les étudiants aient plus facilement accès à leur données l'application pour télephone mobile RUB mobile[13].

Le journal de l'université : RUBens[modifier | modifier le code]

L'université propose son propre journal dédié aux étudiants appelé RUBens[14]. Les sujets qu'il aborde peuvent être les avancés scientifiques des chercheurs de l'université, les études sur l'insertion professionnelle, et plus largement tout ce qui a trait à l'actualité du campus.

Points d'intérêts[modifier | modifier le code]

Jardin botanique chinois
  • C'est dans cette université que se situe la Hegel-Archiv regroupant les archives des œuvres de Georg Wilhelm Friedrich Hegel
  • Le jardin botanique ainsi que le jardin chinois tous deux situé au sud de la faculté, à proximité des bâtiments "N"

Anciens professeurs[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]