Robert Monckton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Monckton

Robert Monckton (24 juin 1726 - 21 mai 1782) est un officier de l'armée britannique et administrateur colonial en Amérique du Nord britannique (aujourd'hui le Canada). Monckton est connu pour son rôle pendant la déportation des Acadiens. La ville de Moncton, à forte concentration acadienne, au Nouveau-Brunswick, est nommée en son honneur[1]. Ce choix reste controversé, le colonel Monckton ayant été mis en cause dans un acte de génocide à l'encontre du peuple acadien[2].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alan Rayburn, Geographical Names of New Brunswick, Énergie, Mines et Ressources Canada, Ottawa, 1975, p. 187.
  2. Plaidoyer pour l'expulsion d'un criminel du panthéon municipal