Andrew Rollo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Andrew Rollo

Description de l'image Andrew Rollo, 5th Lord Rollo from the private collection of the Lord Rollo.jpg.
Naissance
Dunning
Décès (à 61 ans)
Leicester
Nationalité Écosse Écosse, puis Drapeau du Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Profession
Officier
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rollo.

Andrew Rollo (né le à Dunning, mort le à Leicester), 5e baron Rollo, est un pair et un officier écossais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andrew Rollo naît le à Dunning, dans le Perthshire en Écosse[1]. Il est le fils aîné de Robert Rollo, 4e baron Rollo, et de Mary Rollo[1].

Il épouse Catharine Murray le et Elizabeth Moray le [1].

Il entre dans l'armée en 1743 à l'âge de 40 ans, se distingue à la bataille de Dettingen, en Bavière, et est promu au grade de capitaine du 22e régiment[1]. Il est promu major en 1750 et lieutenant-colonel en 1756[1]. Il hérite entretemps du titre de baron Rollo en 1751[1].

Il combat en Amérique du Nord durant la guerre de Sept Ans[1]. Il participe notamment au siège de Louisbourg en 1758 et dirige le l'assaut contre les Acadiens de l'île Saint-Jean la même année[1]. Il fait aussi construire le fort Amherst[1]. Rollo reste avec ses soldats à Louisbourg jusqu'en 1760, où il est envoyé au Canada pour participer à la campagne de James Murray[1]. Il force les Canadiens le long du fleuve Saint-Laurent à signer un serment d'allégeance[1]. Il effectue un raid contre Sorel[1]. Après la prise de Montréal, il commande l'île Sainte-Thérèse[1]. Il est ensuite envoyé en renfort à la pointe Crown, le site de l'ancien fort Saint-Frédéric, avant de se rendre à Albany[1]. En 1761, il participe à la prise de possession de la Dominique[1]. Il joue un rôle important dans la prise de la Martinique en 1762 et participe également à une attaque sur La Havane[1].

Il tombe malade en juillet 1762 et part vivre à Leicester, en Angleterre, où il meurt le [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p et q John Humphreys, « Rollo, Andrew, 5e baron Rollo », sur Dictionnaire biographique du Canada en ligne, Université de Toronto/Université Laval,‎ (consulté le 24 juin 2011)