Pathologie expérimentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pathologie expérimentale est la branche de la pathologie qui étudie la maladie et les phénomènes morbides, provoqués artificiellement chez l'animal. C'est donc un domaine scientifique couvrant à la fois la pathologie humaine et la pathologie animale.

Historique[modifier | modifier le code]

Historiquement, outre Claude Bernard[1], qui a laissé des Leçons de pathologie expérimentale[2], se sont illustrés notamment dans ce domaine : Germain Sée, Frédéric Dubois d'Amiens, Camillo Golgi, Robert Koch[3], Ludwig Traube et Alfred Vulpian ; parmi les contemporains, Florian Delbarre et Esther Orozco.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « La pathologie expérimentale a pour objet de connaître la loi de génération de croissance et de cessation des maladies » (Princ. méd. exp., 1878, p. 85)
  2. Leçons de pathologie expérimentale, 1872
  3. « Koch Robert (1843-1910) », dans l'Encyclopedia universalis

Liens externes[modifier | modifier le code]