Pat Quinn (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quinn.
Pat Quinn
Photographie du gouverneur Quinn
Photographie du gouverneur Quinn
Fonctions
43e gouverneur de l'Illinois
En fonction depuis le 29 janvier 2009
Lieutenant-gouverneur Sheila Simon
Prédécesseur Rod Blagojevich
45e gouverneur adjoint de l'Illinois
13 janvier 200329 janvier 2009
Gouverneur Rod Blagojevich
Prédécesseur Corinne Wood
Successeur Sheila Simon
58e trésorier de l'Illinois
14 janvier 19919 janvier 1995
Prédécesseur Jerome Cosentino
Successeur Judy Baar Topinka
Biographie
Nom de naissance Patrick Joseph Quinn
Date de naissance 16 décembre 1948 (66 ans)
Lieu de naissance Hinsdale (Illinois)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Parti politique Parti démocrate
Profession Politicien et juriste
Religion catholique

Pat Quinn (homme politique)
Gouverneurs de l'Illinois

Patrick Joseph Quinn, né le 16 décembre 1948, est un homme politique américain, membre du Parti démocrate, 41e et actuel Gouverneur de l'Illinois depuis le 29 janvier 2009, à la suite de la destitution par le Sénat de l'Illinois de son prédécesseur, Rod Blagojevich.

Candidat à un second mandat de gouverneur, il remporte d'un courte tête l'investiture démocrate contre Dan Hynes. Donné perdant par la majorité des sondages, le 2 novembre 2010, Quinn est malgré tout réélu gouverneur avec 46,6 % des voix contre le républicain Bill Brady qui obtient 46,1 %.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance, études[modifier | modifier le code]

Pat Quinn est né à Hinsdale dans l'Illinois. Il fait ses études primaires et secondaires dans l'enseignement catholique. Diplômé de la Georgetown University en 1971, il obtient un doctorat en droit de l'université Northwestern en 1980.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Militant du Parti démocrate, il dirige dans les années 1970 une campagne de signature pour une pétition demandant un changement constitutionnel favorisant le recours au référendum d'initiative populaire et les procédures d'impeachment, contre les représentants publics dans l'Illinois. La Cour suprême de l'État la juge anti-constitutionnelle.

Assistant du gouverneur Dan Walker, il est à l'origine de plusieurs réformes portant sur l'éthique et de celle qui réduit le nombre d'élus à la Chambre des représentants de l'Illinois de 177 à 118.

En 1982, Quinn est élu commissaire aux taxes pour le comté de Cook. En 1986, il échoue dans l'élection du trésorier de l'Illinois puis rejoint l'administration de la ville de Chicago, alors dirigée par Harold Washington, pour y être directeur des impôts.

En 1990, il est élu trésorier de l'État de l'Illinois. À ce poste, il est très critique des méthodes du secrétaire d'État, George Ryan, futur gouverneur qui est jugé coupable de corruption. Lors de l'élection gouvernatoriale de 1994, Quinn défie Ryan mais est battu. En 1996, il tente de se faire élire sénateur mais est battu dès les élections primaires par Dick Durbin.

En 2002, il est candidat au poste de lieutenant-gouverneur au côté de Rod Blagojevich, candidat au poste de gouverneur. Ils sont élus, et réélus en 2006.

Gouverneur de l'Illinois[modifier | modifier le code]

Le 29 janvier 2009, à la suite de la révocation pour corruption de Blagojevich, Quinn devient gouverneur de l'Illinois. Le 2 février 2010, Quinn remporte la primaire démocrate pour le poste gouverneur avec 50,3 % contre Daniel Hynes qui obtient quant à lui 49,7 %.

Le 2 novembre 2010, Quinn gagne l'élection générale face au sénateur d'état républicain Bill Brady.

Le 9 mars 2011, Pat Quinn signe l'abolition de la peine de mort dans l’État de l'Illinois[1].

En novembre 2012, il annonce qu'il sera candidat à un troisième mandat de gouverneur en 2014[2]. Le même mois, un sondage montre que les habitants de l'Illinois sont 64 % à désapprouver son action de gouverneur[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Pat Quinn est divorcé et est père de deux fils.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]