Pierre Menard (lieutenant-gouverneur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Ménard et Ménard.
La maison de Pierre Menard dans Illinios a été construit en 1802.

Pierre Menard (orthographié Ménard[1]), né le à Saint-Antoine-sur-Richelieu, près de Montréal au Canada et mort le , pratique tout d'abord la traite des fourrures avant de devenir une personnalité politique américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre est le fils d'un soldat français, Jean-Baptiste Ménard, qui servait au Régiment de Guyenne[1]. À l'âge de 15 ans, il s'engage pour une expédition commerciale au cœur du Pays des Illinois. Quelques années plus tard, en 1789, alors qu'il se trouve à Carlyle pour affaires, il rencontre le tout nouveau président des États-Unis George Washington[1]. Il devient ensuite associé au sein d'une entreprise de commerce de la fourrure qui opère à l'ouest du Mississippi[1]. Menard, en 1803, est élu député à la chambre législative du Territoire de l'Indiana. Lorsqu'en 1809, le Territoire de l'Illinois est détaché de celui de l'Indiana, Menard est élu au sein de son législatif[1]. En 1818, l'Illinois devient un État, Pierre Menard est élu président du Sénat ce qui fait de lui le premier Lieutenant-gouverneur de la nouvelle entité[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Prévost, p. 164

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Robert Prévost, Mémorial de Canadiens français aux USA, Sillery, Québec, Septentrion, 2003.