Ordre de bataille lors de la campagne de Pologne (1939)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ce qui suit est l'ordre de bataille des armées polonaise et allemande la veille de l'invasion de la campagne de Pologne.

Situation des troupes terrestres Polonaises et Allemandes au 31 août 1939. Rouge = Allemagne. Bleu = Pologne. Les flèches représentent le plan d'invasion allemand et non pas les opérations durant la guerre.

Flag of Poland corrected.svg L'armée polonaise[modifier | modifier le code]

Au 1er septembre 1939, l'ordre de bataille de l'armée polonaise était le suivant : 26 divisions d'infanterie, une division motorisée, 8 brigades de cavalerie, 3 brigades de montagne et 56 bataillons de défense territoriale. L'aviation militaire polonaise était composée de 158 chasseurs PZL P.11 et PZL P.7, de 114 bombardiers/reconnaissance PZL.23 Karaś, 36 bombardiers moyens PZL.37 Łoś, 120 monoplans d'observation et 12 avions de transport Fokker.

Armée de Narew[modifier | modifier le code]

Cette armée commandée par le général Miot-Fijalkowski est basée, sur la frontière nord est avec la Prusse, sur la rivière Narew entre Suwałki, Białystok et la rivière Bug.

Armée de Modlin[modifier | modifier le code]

Cette armée commandée par le général Emil Krukowicz-Przedrzymirski (Emil Karol Przedrzymirski de Krukowicz) est basée, sur la frontière nord avec la Prusse, entre la rivière Narew et Modlin face à la 3e Armée allemande.

Armée de Pomérélie[modifier | modifier le code]

Cette armée commandée par le général Władysław Bortnowski est basée, dans le corridor de Dantzig (en Poméranie orientale), face aux 3e et 4e Armées allemandes.

Armée de Poznań[modifier | modifier le code]

Cette armée commandée par le général Kutrzeba est basée, sur la frontière ouest avec l’Allemagne, sur la rivière Warta et les villes de Gniezno et Poznań face aux 4e et 8e Armées allemandes.

Armée de Łódź[modifier | modifier le code]

Cette armée commandée par le général Juliusz Rómmel est basée, sur la frontière sud-ouest avec l’Allemagne, dans les régions de Łódź et Wieluń, face à la 10e Armée allemande.

Armée de Cracovie[modifier | modifier le code]

Cette armée commandée par le général Antoni Szylling est basée, sur la frontière sud avec l’Allemagne et la Slovaquie, dans les régions de Cracovie et Częstochowa, face aux 10e et 14e Armées allemande.

Armée des Carpates[modifier | modifier le code]

Cette armée commandée par le général Kazimierz Fabryci (Fabrycy) est basée, sur la frontière sud est avec la Slovaquie, dans la région des Carpates entre la Vistule et la San et la ville de Przemyśl à la 14e Armée allemande.

Armée de Prusse[modifier | modifier le code]

Cette armée commandée par le général Stefan Dab-Biernacki est basée, en réserve, au centre de la Pologne dans les régions de Piotrkow, Dęblin et Góra Kalwaria.

Groupement Pyskor[modifier | modifier le code]

Ce groupement est basé, en réserve, au centre de la Pologne dans les régions de Dęblin, Góra Kalwaria et Brest-Litowsk entre la Vistule et le Bug.

Groupement Wyskow[modifier | modifier le code]

Ce groupement commandé par le général Stanislaw Skwarczinski est basée, en réserve, au centre de la Pologne au nord de Varsovie.

Divisions esseulées[modifier | modifier le code]

Flag of German Reich (1935–1945).svg L'armée allemande[1][modifier | modifier le code]

Luftwaffe[modifier | modifier le code]

L'armée de l'air allemande mettait en œuvre sur le front polonais, 718 bombardiers multimoteurs, 307 bombardiers en piqué, 523 avions de chasse, 400 avions de reconnaissance et un grand nombre de trimoteurs Junkers Ju 52.

Heeresgruppe Nord[modifier | modifier le code]

Ce groupe d'armée commandée par le général Fedor von Bock a pour mission la prise du corridor de Dantzig.

4e armée[modifier | modifier le code]

Cette armée est commandée par le général Hans Günther von Kluge; elle est basée à l'ouest de la Poméranie.

  • Grz.Sch.Abschn. Kdo. 2
  • Grz.Sch.Abschn. Kdo. 12 (Fest. Kdtr. Küstrin)
  • Grz.Sch.Abschn. Kdo. 1

3e armée[modifier | modifier le code]

Cette armée dirigée par le général Georg von Küchler est basée à l'est de la Prusse

  • Gem. Verband Danzig.
  • Grz.Wa. Abschn. 1
  • Gruppe Oberst Meden
  • 1re brigade de cavalerie commandée par le général Kurt Feldt.
  • Gruppe Brand dirigée par le général Fritz Brand.
    • Fest. Tr. Loetzen dirigée par le général Offenbacher.
    • Brigade Goldap commandée par le général Notle.
    • Grz. Wa. Absch. 41
    • Grz. Wa. Absch. 61

Heeresgruppe Süd[modifier | modifier le code]

Ce groupe d'armée est dirigée par le général Gerd von Rundstedt. L'objectif de ce groupe d'armée est la Silésie puis Varsovie.

Réserves du groupe d'armée[modifier | modifier le code]

8e armée[modifier | modifier le code]

Cette armée est commandée par le général Otto von Colinburg-Bodigheim. Elle est basée au nord de la Silésie.

  • Grz.Sch.Abschn.Kdo. 13
  • Grz.Sch.Abschn.Kdo. 14

10e armée[modifier | modifier le code]

La 10e armée est commandée par le général Walter von Reichenau. Elle est basée au sud de la Silésie.

14ème Armée[modifier | modifier le code]

La 14e armée est commandée par le général Wilhelm List et est basée en Moravie (Slovaquie).

Armée slovaque[modifier | modifier le code]

  • Armée de campagne slovaque Bernolák (Slovenská Poľná Armáda skupina "Bernolák")
    • Général Ferdinand Čatloš.
      • 1e division d'infanterie slovaque commandée par le général Antonin Pulanich.
      • 2e division d'infanterie slovaque commandée par le colonel (futur général) Alexandr Čunderlik.
      • 20e division d'infanterie slovaque commandée par le général Augustin Malar.
      • Autres troupes commandées par le colonel Ivan Imru.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ordre de bataille de la Heer d'après le livre de Burkhart Mueller-Hillebrand. Das Heer 1933-1945, tome II, p. 18-19.

Articles connexes[modifier | modifier le code]