Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le village d'Oô
Le village d'Oô
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Haute-Garonne
Arrondissement Saint-Gaudens
Canton Bagnères-de-Luchon
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Luchon
Maire
Mandat
Jacques Rives
2008-2014
Code postal 31110
Code commune 31404
Démographie
Gentilé Onésiens, Onésiennes
Population
municipale
113 hab. (2011)
Densité 3,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 47′ 50″ N 0° 30′ 23″ E / 42.797222, 0.506389 ()42° 47′ 50″ Nord 0° 30′ 23″ Est / 42.797222, 0.506389 ()  
Altitude Min. 954 m – Max. 3 222 m
Superficie 32,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de Haute-Garonne
City locator 14.svg

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de Haute-Garonne
City locator 14.svg

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Liens
Site web http://www.mairie-oo.fr/

est une commune française, située dans le département de la Haute-Garonne en région Midi-Pyrénées.

Village d'Oô en 1914

Géographie[modifier | modifier le code]

La Neste d'Oô dans le village d'Oô

La commune d'Oô est située en plein cœur des Pyrénées dans le Comminges, en limite de la vallée du Larboust au nord jusqu'à la frontière espagnole au sud, du pic des Crabioules au pic de Perdiguère (plus haut sommet de la Haute-Garonne) et au pic des Gourgs blancs[1].

Le village d'Oô, à 56 km au sud-ouest de Saint-Gaudens, se trouve sur la Neste d'Oô.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’
Gouaux-de-Larboust Garin
Germ Oô Cazeaux-de-Larboust
Loudenvielle Espagne

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Jacques Rives Parti socialiste  
Les données manquantes sont à compléter.

Commune faisant partie de la huitième circonscription de la Haute-Garonne.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 113 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
307 332 330 349 376 425 428 433 408
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
368 363 305 333 338 318 307 314 257
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
230 229 207 259 199 174 155 146 144
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
135 103 117 106 105 108 106 104 110
2011 - - - - - - - -
113 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3])
Histogramme de l'évolution démographique


En 2009, Oô compte 110 habitants (soit une stagnation de 1 % par rapport à 1999). La commune occupe le 32 419e rang au niveau national, alors qu'elle était au 31 902e en 1999, et le 468e au niveau départemental sur 589 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Oô depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[4], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu par roulement tous les cinq ans[5]. Pour Oô, le premier recensement a été fait en 2004 [6], les suivants étant en 2009, 2014, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Oô, est une évaluation intermédiaire.

Le maximum de la population a été atteint en 1846 avec 433 habitants.

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (29,1 %) est en effet supérieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (19,4 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,8 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,9 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 48,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 13,2 %, 15 à 29 ans = 11,3 %, 30 à 44 ans = 22,6 %, 45 à 59 ans = 20,8 %, plus de 60 ans = 32,1 %) ;
  • 51,8 % de femmes (0 à 14 ans = 22,8 %, 15 à 29 ans = 7 %, 30 à 44 ans = 24,5 %, 45 à 59 ans = 19,3 %, plus de 60 ans = 26,4 %).
Pyramide des âges à Oô en 2008 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
11,3 
75 à 89 ans
12,3 
20,8 
60 à 74 ans
14,1 
20,8 
45 à 59 ans
19,3 
22,6 
30 à 44 ans
24,5 
11,3 
15 à 29 ans
7,0 
13,2 
0 à 14 ans
22,8 
Pyramide des âges du département de la Haute-Garonne en 2008 en pourcentage[8].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
1,0 
5,3 
75 à 89 ans
8,2 
11,2 
60 à 74 ans
12,2 
19,3 
45 à 59 ans
19,3 
22,3 
30 à 44 ans
21,1 
23,1 
15 à 29 ans
21,6 
18,4 
0 à 14 ans
16,6 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La pierre d'Oô, trouvée à Oô au XIXe s., aujourd'hui au musée des Augustins à Toulouse

.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN 1848 OT.
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  4. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  5. INSEE : Les grandes étapes : 2002 – 2009.
  6. « Calendrier des recensements des communes du département de la Haute-Garonne », sur le site de l'Insee (consulté le 6 juillet 2012).
  7. « Évolution et structure de la population à Oô en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 6 juillet 2012)
  8. « Résultats du recensement de la population de la Haute-Garonne en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 6 juillet 2012)
  9. « Tour à signaux dite le Castet », base Mérimée, ministère français de la Culture. Consultée le 12 juin 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]