Monastère de Tronoša

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

44° 27′ 37″ N 19° 17′ 01″ E / 44.460329, 19.283637

L'église du monastère de Tronoša
Souvenirs de Vuk Stefanović Karadžić à Tronoša

Le monastère de Tronoša (en serbe cyrillique : Манастир Троноша ; en serbe latin : Manastir Tronoša) est un monastère orthodoxe serbe situé à proximité du village de Tršić, près de Loznica, dans le district de Mačva. En raison de sa valeur architecturale, il est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le monastère aurait été fondé par Katarina Nemanjić, la veuve du roi Stefan Dragutin, peu après la mort de son mari en 1317.

Grâce au travail de ses moines copistes, il a joué un rôle important dans la préservation de nombreux documents et donc dans la préservation de la culture et de la tradition serbes.

L’église actuelle a été rénovée en 1599.

Le monastère de Tronoša est associé au souvenir de Vuk Stefanović Karadžić (1787-1864), le célèbre réformateur de la langue littéraire serbe, inventeur de l'Alphabet cyrillique serbe qui est encore en usage aujourd'hui. Il est l'auteur de la fameuse formule : « Écris comme tu parles » (Писи како говориш), slogan qui anima sa réforme de la langue littéraire. Originaire du village voisin de Tršić, il vint à l’école à Tronoša à partir de 1797. Le monastère abrite un petit musée qui lui est consacré.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Manastir Tronoša », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 17 octobre 2012)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :