Monastère de Visoki Dečani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monuments médiévaux au Kosovo *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
L'église du monastère de Visoki Dečani
L'église du monastère de Visoki Dečani
Coordonnées 42° 32′ 48″ N 20° 16′ 18″ E / 42.54667, 20.2716742° 32′ 48″ Nord 20° 16′ 18″ Est / 42.54667, 20.27167  
Pays Drapeau du Kosovo Kosovo/Serbie Serbie
Subdivision Commune de Deçan/Dečani
Type Culturel
Critères (ii) (iii) (iv)
Superficie 2,88 ha
Zone tampon 115 ha
Numéro
d’identification
724-001
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 2004 (28e session)
Année d’extension 2006 (30e session)
Extension Patriarcat de Peć
Église de la Vierge de Leviša
Monastère de Gračanica
Classement en péril 2006
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le monastère de Visoki Dečani (en serbe cyrillique : Манастир Високи Дечани ; en serbe latin : Manastir Visoki Dečani), ou, plus simplement, monastère de Dečani, est un monastère orthodoxe serbe situé dans la ville de Dečani au Kosovo, à 12 km au sud de la ville de Peć. Sa cathédrale est la plus grande église médiévale des Balkans et elle conserve un important ensemble de fresques byzantines. Il figure sur la liste des monuments culturels d'importance exceptionnelle de la République de Serbie[1].

En 2004, le monastère de Visoki Dečani a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et, en 2006, il a été placé sur la liste du patrimoine mondial en péril[2]. Depuis la guerre du Kosovo en 1999, le monastère a été attaqué plusieurs fois à la grenade et au mortier par des extrémistes albanais[3]. En 2012, l'Union Européenne a classé les monastères orthodoxes serbes du Kosovo, parmi les cinq plus importants lieux saints du bassin méditerranéen[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Christ portant la Croix, fresque de l'église de Visoki Dečani

Le monastère a été fondé par le roi Stefan Uroš III Dečanski en 1327. La charte originale de sa fondation[5] est datée de 1330. À sa mort, en 1331, le roi y fut enterré ; de ce fait, Dečani devint un lieu de pèlerinage populaire. Le surnom du roi Stefan, « Dečanski », se réfère au monastère de Dečani. La construction de l'ensemble monastique se poursuivit sous le règne de son fils Stefan Uroš IV Dušan et s'acheva en 1335, mais la décoration dura, quant à elle, jusqu'en 1350.

La cathédrale[modifier | modifier le code]

La cathédrale, dédiée au Christ Pantocrator est construite en blocs de marbre rouges et jaune pâle. Elle a été édifiée à l'époque où le moine Franciscain Vitus de Kotor dirigeait le monastère. Elle se distingue des autres églises serbes de la même période par ses dimensions imposantes et par l'influence qu'elle a reçue de l'architecture romane. Elle conserve également une iconostase en bois datant du XIVe siècle ainsi que le sarcophage sculpté du roi Stefan.

Les fresques[modifier | modifier le code]

La cathédrale conserve un ensemble d'environ 1 000 fresques, représentant les thèmes majeurs du Nouveau Testament, ainsi que des portraits de la famille royale serbe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]