Voûte en berceau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berceau (homonymie).
Voûte en berceau de la nef de l'abbatiale de Conques
Parties d'un arc ou d'une voûte en plein cintre.
Parc de Versailles, Bosquet de l'Encelade, treillage, André Le Nôtre, 1675, cas particulier de voûte en berceau.

La voûte en berceau est une voûte qui présente la face de son arc (ou intrados) faite d'une courbure constante ; elle est également définie comme une voûte dont la surface est un cylindre continu[1].

Son origine est l'arc en plein cintre. Elle est la plus simple et la plus fréquente des voûtes.

Les pierres taillées dont il est formé s'appellent des voussoirs.

Histoire[modifier | modifier le code]

La voûte à berceau est l'une des inventions étrusques omniprésentes dans l’architecture impériale[2].

Les différents types de voûtes en berceau[modifier | modifier le code]

Un voûte en berceau a un intrados suivant une surface cylindrique. Cette surface est définie par :

  • la directrice : la courbe défine dans un plan donnant la forme de la voûte,
  • la génératrice : la droite décrivant la surface d'intrados de la voûte en se déplaçant par translation le long de la directrice.

La directrice peut être :

  • un demi-cercle ou arc en plein-cintre : voûte en berceau, ou voûte en berceau plein-cintre,
  • un quart de cercle : voûte en demi-berceau,
  • un arc brisé : voûte en berceau brisé,
  • un arc rampant : voûte en berceau rampant
  • un arc en anse de panier : arc dont la courbure n'est pas constante, en général formé de plusieurs arcs de cercle (arc en anse de panier à trois centres, à cinq centres…).

Les voûtes en berceau peuvent être :

  • un voûte en berceau longitudinal, c'est le cas le plus courant du vaisseau central d'une église romane,
  • une voûte à berceaux transversaux, c'est le cas de la voûte du vaisseau central de l'abbatiale de Tournus.

La voûte en berceau brisé se rencontre souvent dans les églises des abbayes cisterciennes.
La voûte en demi-berceau se rencontre dans les bas-côtés d'églises romanes.

Dans le déambulatoire semi-circulaire d'une église romane on peut trouver une voûte à berceau tournant.

Dans un escalier on peut avoir une voûte annulaire ou voûte en berceau hélicoïdal plein-cintre pour laquelle la génératrice est une hélice et la directrice un arc en plein-cintre.

La voûte en berceau peut être renforcée par des doubleaux.
Quand il n'y a pas de doubleau : voûte en berceau continu
Qand il y a un doubleau à chaque travée : voûte en berceau fractionné

Quand les pierres de taille sont de même taille et sont placés en rangs d'éléments (assises) de même hauteur posés parallèlement à la clé : voûte assisée en berceau continu.

Une voûte en berceau peut être appareillée en rouleaux, un rouleau étant un arc. Ce type de voûte est donc constitué d'une succession d'arcs : voûte en berceau appareillée en rouleaux

Quand la génératrice est inclinée : voûte en berceau incliné

Quand la génératrice est verticale : voûte en berceau vertical
Pour répartir les charges sur une fondation de plusieurs murs parallèles d'un bâtiment, la voûte est inversée : voûte en berceau renversé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]