Monastère de Fenek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Monastère de Fenek
Image illustrative de l'article Monastère de Fenek
Le monastère de Fenek
Présentation
Nom local Манастир Фенек
Manastir Fenek
Culte orthodoxe serbe
Type monastère
Rattachement l'éparchie de Syrmie
Fin des travaux XVe siècle
Protection Monument culturel de grande importance
Bien culturel de la Ville de Belgrade
Site web www.manastirfenek.com
Géographie
Pays Serbie Serbie
District Ville de Belgrade
Municipalité Surčin
Commune Jakovo
Coordonnées 44° 44′ 24″ N 20° 13′ 28″ E / 44.740012, 20.224444444° 44′ 24″ Nord 20° 13′ 28″ Est / 44.740012, 20.2244444  

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Fenek

Le monastère de Fenek (en serbe cyrillique : Манастир Фенек ; en serbe latin : Manastir Fenek) est un monastère orthodoxe serbe situé dans la région de Syrmie, en Voïvodine. Il est situé près du village de Jakovo, dans la municipalité de Surčin, sur le territoire de la Ville de Belgrade. En raison de sa valeur architecturale, il est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie[1] et sur la liste des biens culturels de la Ville de Belgrade[2].

Le monastère de Fenek se trouve à 25 km de Belgrade. Même s'il en est géographiquement éloigné, il est considéré comme l'un des 17 monastères de la Fruška gora. L'église du monastère est dédiée à la Sainte Parascève.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monastère a été fondé par Stefan et Angelina Branković au XVe siècle ; il est mentionné pour la première fois par le moine Zaharije en 1563. Il resta sous influence ottomane jusqu'en 1717. Après sa destruction, l'église fut reconstruite entre 1793 et 1797. La chapelle du monastère date du début du XIXe siècle et elle est dédiée à la Sainte-Parascève ; une partie peintures de l'iconostase a été réalisée par Petar Radosavljević et Aksentije Marković.

À ses débuts, le monastère de Fenek a joué le rôle d'un conservatoire de la culture serbe. Il fut le théâtre de plusieurs événements historiques importants. En 1788, Aleksa Nenadović y a rencontré l'empereur d'Autriche Joseph II. Après le Premier soulèvement serbe contre les Ottomans, Karageorges et son fils Aleksa Petrović y ont séjourné.

Au cours de la Première Guerre mondiale, le monastère fut endommagé et, en 1942, lors de la Seconde Guerre mondiale, il fut presque totalement détruit. Aujourd'hui, le monastère est reconstruit et toujours en activité.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]