CFCM-DT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CFCM.
CFCM-DT
Image illustrative de l'article CFCM-DT
Québec

Indicatif CFCM-DT
Ville de licence Québec, Québec
Nom commercial TVA Québec
Canaux Numérique : 17 (UHF)
Virtuel : 4.1 (PSIP)
Affiliations TVA
Propriétaire Quebecor Media, Inc.
(Groupe TVA, Inc.)
Mise en ondes 17 juillet 1954
Anciens indicatifs CFCM-TV (1954-2011)
Anciens no  de canaux Analogique: 4 (1954-2011)
Anciennes affiliations CBC (1954-1957)
Radio-Canada (1954-1964)
Puissance du transmetteur 210 kW
Hauteur 117,1 m
Coordonnées du transmetteur 46° 47′ 05″ N 71° 15′ 53″ O / 46.78472, -71.26472 ()
Site web TVA Québec

CFCM-DT est une station de télévision québécoise affiliée à TVA située à dans la ville de Québec. Ses studios et son émetteur se situent sur la rue Myrand, dans l'arrondissement de Sainte-Foy.

Histoire[modifier | modifier le code]

CFCM est la première station de télévision privée au Québec, entrant en ondes pour la première fois le 17 juillet 1954. CFCM tire ses débuts en tant qu'affiliée bilingue de CBC/SRC[1]. Le propriétaire d'origine était la Télévision de Québec, un consortium de la chaîne cinématique Famous Players et les deux stations de radio privées de la ville de Québec, CHRC et CKCV.

Lors de son lancement, CFCM est immédiatement reliée aux réseaux à micro-ondes de CBC et Radio-Canada. La station commence à diffuser un service entièrement en français à partir du 17 mars 1957, lorsque Télévision de Québec lance CKMI. Quand la SRC met en ondes CBVT le 7 septembre 1964, CFCM rejoint l'association formée par CFTM de Montréal et CJPM de Chicoutimi un an plus tôt. Cette association est le précurseur de TVA, qui sera officiellement organisé en 1971.

La Télévision de Québec est presque contraint de vendre ses stations en 1969 à cause de la nouvelle réglementation du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes exigeant que les stations de télévision soient à 80 % détenues au Canada. En effet, son principal actionnaire, Famous Players, était une filiale du studio de cinéma Paramount Pictures. Finalement, Famous Players réduit sa participation à 20 % en 1971, permettant à la Télévision de Québec de conserver CKMI et CFCM[2]. La société se rebaptise ensuite Télé-Capitale en 1974.

CFCM, ainsi que cinq autres stations, CKMI, CHLT, CHEM et CFER, sont toutes rachetées par Pathonic Communications en 1979. CFCM devient la station phare du nouveau système de Pathonic affilié à TVA. Pathonic fusionnera plus tard en 1990 avec Télé-Metropole, propriétaire de CFTM.

Jusqu'au 1er septembre 2011, les installations de transmission de CFCM accueillent également l'émetteur de CBVE-TV, le ré-émetteur local de CBMT.

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Programmation[modifier | modifier le code]

Présentement, CFCM produit sa propre édition du bulletin de 18 heures, Le TVA 18 heures, présenté par Pierre Jobin. Elle est la seule station du réseau TVA qui produit entièrement son propre bulletin de nouvelles du soir.

L'émission Salut Bonjour Week-end est produite en direct dans les studios de CFCM.

Télévision numérique terrestre et haute définition[modifier | modifier le code]

CFCM-DT a commencé à diffuser en mode numérique le 29 août 2011 au canal 17 via son canal virtuel 4.1. CFCM a interrompu l'émission de son signal analogique le 1er septembre 2011 à minuit suite à l'arrêt de la télévision analogique et la conversion au numérique[3].

Transmetteurs[modifier | modifier le code]

Pour l’ensemble des points mentionnés sur cette page : voir sur Google Maps (aide), Bing Maps (aide) ou télécharger au format KML (aide).

Station Ville de licence Canal PAR HAAT Coordonnées du transmetteur
CFCM-DT Québec 17 (UHF) 210 kW 117,1 m 46° 47′ 05″ N 71° 15′ 53″ O / 46.78472, -71.26472 ()

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard Laurence, « La télévision québécoise au temps de «l’indien» », Cap-aux-Diamants : la revue d'histoire du Québec, no 23,‎ 1990, p. 22-25 (lire en ligne)
  2. Canadian Communications Foundation - Fondation Des Communications Canadiennes
  3. Le passage à la télévision numérique (TVN) au Canada, Gouvernement du Canada

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]