Lieuche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lieuche
Lieuche
Lieuche
Blason de Lieuche
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Arrondissement Arrondissement de Nice
Canton Canton de Villars-sur-Var
Intercommunalité Communauté de communes des Alpes d'Azur
Maire
Mandat
Denise Leiboff
2014-2020
Code postal 06260
Code commune 06076
Démographie
Gentilé Lieuchois
Population
municipale
40 hab. (2011)
Densité 3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 59′ 50″ N 7° 01′ 04″ E / 43.9972222222, 7.0177777777843° 59′ 50″ Nord 7° 01′ 04″ Est / 43.9972222222, 7.01777777778  
Altitude Min. 509 m – Max. 1 783 m
Superficie 13,40 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes

Voir sur la carte administrative des Alpes-Maritimes
City locator 14.svg
Lieuche

Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes

Voir sur la carte topographique des Alpes-Maritimes
City locator 14.svg
Lieuche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lieuche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lieuche

Lieuche est une commune française située dans le département des Alpes-Maritimes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Lieuchois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Lieuchois[modifier | modifier le code]

Les habitants de Lieuche se nomment les lieuchois, mais sont surnommés "les avocats". Pourquoi "les avocats"? Parce que dans le temps ils aimaient plaider et ils faisaient de nombreux procès à leurs voisins.

Le lavoir (1911)[modifier | modifier le code]

Connaissez-vous l'histoire de la construction du lavoir du petit village de Lieuche ? En été l'eau est rare et pour économiser cette eau si précieuse un des anciens maires eut l'idée de construire un lavoir pour que toutes les femmes du village puissent venir y faire leur lessive. Après des discussions qui ont duré des mois pour trouver l'endroit le plus propice pour tous et aussi pour la construction, deux endroits ont été choisis : sur la placette près de l'église ou à côté de l'école…. Finalement le conseil municipal décida de le mettre à côté de l'église. Puis, il y eut encore des discussions sans fin pour savoir la hauteur du lavoir : 0,80 ou 1,20 mètre ? Le maire ne voulait pas que son village se divise à cause de 40 centimètres… Le dimanche de Pâques, à la sortie de la grand'messe, le maire rassembla toutes les femmes en âge de faire la lessive. Il les fit s'aligner, de la plus grande à la plus petite. Il les compta et choisit celle du milieu. Il fit mesurer la hauteur de son nombril : on décida que ce serait la hauteur du lavoir ! Ainsi tout le monde fut content !

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Lieuche Blason D’or au chevron de gueules accompagné de trois étoiles du même.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1972 1989[1] Renée Boétti DVD  
1989 réélue en 2008[1] Denise Leiboff DVD  

Depuis le 1er janvier 2014, Lieuche fait partie de la communauté de communes des Alpes d'Azur. Elle était auparavant membre de la communauté de communes des vallées d'Azur, jusqu'à la disparition de celle-ci lors de la mise en place du nouveau schéma départemental de coopération intercommunale.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 40 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
131 122 146 165 157 154 153 158 151
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
135 114 116 110 99 107 80 77 76
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
62 57 43 44 28 39 22 15 17
1982 1990 1999 2006 2011 - - - -
23 27 45 44 40 - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église de la Nativité-de-Notre-Dame (XVIIe siècle) : abrite un retable de Louis Bréa, l'Annonciation[4] achevée le 15 janvier 1499, comme l'atteste la discrète inscription lisible au fond de l'élément central. C'est Louis Lausi, prieur du village de 1497 à 1510, puis prêtre de Nice à la chapelle Saint-Bartélémy, homme de qualité et de renom, qui commandita au plus grand peintre de son temps, pour le plus petit des villages, ce chef-d'œuvre. Le panneau central du retable, représente l'Annonciation, le message de l'archange Gabriel à la vierge Marie, pour lui annoncer le mystère de l'incarnation.
  • Chapelle votive de Saint-Macaire et Saint-Antoine (XVIIe siècle)
  • Chapelle Saint-Pons
  • Ruines de la chapelle Saint-Ferréol

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Doublet, Le donateur du rétable de l'église de Lieuche, p. 20-25, Nice-Historique, année 1926, no 276 Texte
  • Germaine Leclerc, Le retable de l’Annonciation de l’église de Lieuche, p. 216-229, Nice Historique, année 1994, no 193 Texte
  • Philippe de Beauchamp, Le haut pays méconnu. Villages & hameaux isolés des Alpes-Maritimes, p. 103-104, Éditions Serre, Nice, 1989 (ISBN 2-86410-131-9)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]