Les Seigneurs de Dogtown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Seigneurs de Dogtown

Titre original Lords of Dogtown
Réalisation Catherine Hardwicke
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Sortie 2005
Durée 1h47

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Seigneurs de Dogtown (titre original : Lords of Dogtown) est un film américain et allemand sorti le 20 juillet 2005 en France, réalisé par Catherine Hardwicke, et écrit par Stacy Peralta.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film est basé sur l'histoire des Z-Boys un groupe de skaters qui ont eu une influence considérable sur le mouvement et ont révolutionné le sport. Mitch Hedberg, un des acteurs qui apparaît dans le film est mort peu avant sa sortie, le film est dédié à sa mémoire.

L'été de l'année 1975, la Californie connait une canicule qui force les autorités à imposer aux propriétaires de piscines de les vider. A ce même moment, dans le quartier de Venice Beach à Los Angeles, un groupe de jeunes skaters cherchent des terrains pour tester leurs nouvelles planches de skate. Ils investissent les piscines vides et développent dans ces "bols" de nouvelles figures acrobatiques[1].

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Stacy Peralta, joué par John Robinson, est aujourd'hui un skater mondialement connu, qui est maintenant producteur de cinéma et créateur du documentaire Dogtown and Z-Boys sur lequel Les Seigneurs de Dogtown est basé. Dans le film, Peralta est un peu le « gentil garçon » de l'histoire, qui ne s'attire pas autant de problèmes que les autres, et qui montre plus de responsabilités : il travaille, il a une voiture, etc...
  • Tony Alva, joué par Victor Rasuk, vient d'une famille d'immigrés mexicains. Il a grandi dans un foyer dominé par un père assez fort de caractère et dominant. Dans le film, Tony est montré comme un jeune homme avide d'attention, qui aime qu'on le regarde et devient vite jaloux. Avec la montée des Z-boys, Alva développe un égo qui fait fuir sa famille et ses amis, qu'il abandonne pour devenir une star.
  • Jay Adams, joué par Emile Hirsch, est celui qui montre un talent « inné » pour le skate. C'est le plus aventureux des trois, et le plus loyal aussi. Il vient d'un foyer brisé, sa mère travaillant de nuit dans une usine pour subvenir à leurs besoins. Il utilise le skate pour décharger sa frustration et sa colère. Le style de vie extrême qu'il vit, ainsi que son refus de trahir sa team va l'éloigner de Stacy et de Tony, et vers la fin du film il sombre dans la délinquance, en faisant partie d'un gang.
  • Sid, un personnage moins important joué par Michael Angarano, aime skater avec les autres Z-boys mais n'est pas aussi doué. Il passe un temps considérable à travailler et nettoyer le Zephyr Shop (magasin de surf qui fabrique plus tard des skateboards). On se moque souvent de lui à cause de son problème d'oreille interne, qui lui cause des problèmes d'équilibre. Plus tard dans le film, son problème est en fait diagnostiqué comme une tumeur au cerveau. Il n'est plus capable, après les opérations qu'il a subies, de skater. Comme c'est un enfant de riche et qu'il a eu une piscine, les Z-boys ont toujours voulu skater dans sa piscine (vidée) comme ils l'ont fait avec les piscines du voisinage lors de l'été de la sécheresse. À la fin du film, la piscine est vidée, et les 3 héros se retrouvent autour de Sid, qui va bientôt mourir, et qui a fait vider la piscine pour qu'ils puissent y skater.
  • Skip Engblom, joué par Heath Ledger. C'est grâce à lui que la team Zephir se forme. À cause d'une soirée trop arrosée et voyant tous ses skaters partir avec d'autres sponsors, il pète les plombs et détruit plusieurs de ses planches de surf. Après cet événement, Skip se reprend en main et revend son magasin où il en devient un simple employé.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande Son[modifier | modifier le code]

  1. Half Breed de Cher
  2. Cat Scratch Fever de Ted Nugent
  3. Old Man de Neil Young
  4. Death or Glory de Social Distortion
  5. Hair of the Dog de Nazareth
  6. I Just Wanna Make Love to You de Foghat
  7. Fox on the Run de Sweet
  8. Motor City Madhouse de Ted Nugent
  9. Turn to Stone de Joe Walsh
  10. One Way Out de The Allman Brothers Band
  11. Fire de Jimi Hendrix
  12. Space Truckin de Deep Purple
  13. Success de Iggy Pop
  14. Suffragette City de David Bowie
  15. Iron Man de Black Sabbath
  16. Nervous Breakdown de Rise Against
  17. 20th Century Boy de T-Rex
  18. Maggie May de Rod Stewart
  19. Voodoo Child de Jimi Hendrix
  20. Steppin' Razor de Peter Tosh
  21. Wish You Were Here de Sparklehorse
  22. Daydream de Robin Trower
  23. Loose de The Stooges
  24. Jackie Blue de The Ozark Mountain Daredevils (as Ozark Mountain Daredevils)
  25. Long Way to Go d'Alice Cooper
  26. Shambala de Three Dog Night
  27. Sidewalk Surfin de Jan & Dean (as Jan and Dean)
  28. Walking in Rhythm de The Blackbyrds
  29. The Red & The Black de Blue Öyster Cult
  30. Mongoloid de Devo
  31. Too High de Stevie Wonder
  32. Brandy (You're a Fine Girl) de Looking Glass
  33. Super Stupid de Funkadelic
  34. Crash Course in Brain Surgery
  35. Fire d'Ohio Players
  36. Stay with Me de Faces
  37. T.V. Eye de The Stooges
  38. Strange Brew de Cream
  39. It's Slinky
  40. Also Sprach Zarathustra d'Eumir Deodato
  41. Solitary Confinement de The Weirdos

Nominations[modifier | modifier le code]

  1. Meilleur révélation pour les acteurs Emile Hirsch et Victor Rasuk
  2. Meilleur acteur de film d'action pour Heath Ledger
  3. Meilleur film d'action et d'aventure

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]