Social Distortion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Social Distortion

Description de l'image  Hamburg~41.jpg.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock'n'roll, punk, country, rockabilly, blues
Années actives Depuis 1979
Labels Epitaph Records
Site officiel SocialDistortion.com
Composition du groupe
Membres Mike Ness
Johnny "2 Bags" Wickersham
David Hidalgo, Jr.
Brent Harding

Social Distortion (souvent appelé Social D ou SxDx) est un groupe de punk originaire de Fullerton, comté d'Orange en Californie[1], aux diverses influences, notamment Country et Rock'n'Roll. Il cultive depuis l'album Prison Bound un style qui lui est propre (aussi bien musicalement que visuellement, affichant références aux 50's et à l'univers des Hot Rods et du custom en général), alliant Rock'n'Roll classique pour la structure des morceaux, Punk pour la hargne et l'énergie, et des mélodies souvent mélancoliques. Connu à la fin des années 70 avec les groupes hardcore comme Black Flag ou The Adolescents, Minor Threat et Youth Brigade, il a ensuite séduit de nombreux amateurs de rock'n'roll plus classique mais énergique, grâce à son intransigeance vis-à-vis des modes musicales fluctuantes et la qualité de ses compositions et de ses textes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Les débuts (1979-82)[modifier | modifier le code]

Social Distortion en concert en Allemagne.

Social Distortion se forme en 1979 dans le comté d'Orange, Californie. Le line-up est alors constitué de Mike Ness, alors âgé de 17 ans (Guitare lead et chant), Rikk et Frank Agnew (Guitares), et Casey Royer à la batterie[2]. Mike rencontre Dennis Dannel au lycée, et insiste pour qu'il intègre le groupe à la basse. Cependant, son arrivée pousse le départ des frères Agnew, qui partent monter leur propre groupe. Mike et Dennis seront alors les seuls membres constants du groupe pendant les vingt prochaines années.

Le groupe est d'abord un groupe de punk, très actif au sein de la scène californienne alors naissante, qu'il aide d'ailleurs à se développer. Inspiré par The Clash ou The Ramones, avec une très nette touche californienne de l'époque, rendant sa musique plus agressive, le groupe fait ses débuts aux côtés d'autres groupes d'O.C, tels que The Adolescents, China White et Shattered Faith, qui participent à l'apparition du Hardcore et à son explosion quelques années plus tard.

En 1981, le groupe, alors constitué de Ness (Guitare lead, chant), Dannel (Guitare rythmique), Brent Liles (Basse), et Derek O'Brien (Batterie) sort son premier single Mainliner/Playpen chez Posh Boy, puis entame en 82 une tournée nationale avec Youth Brigade, une tournée retracée à travers le rockumentaire Another State Of Mind, dans lequel on peut d'ailleurs observer les problèmes de drogues de Mike.

Mommy's Little Monster et première séparation (1982-85)[modifier | modifier le code]

Le groupe enregistre son premier album Mommy's Little Monster chez 13th Floor Records en 1982, au son très punk années 80, assez sombre. L'album permet au groupe d'atteindre une belle notoriété au sein de la scène punk nationale. Cependant, la dépendance de Mike à l'héroïne s'aggrave, et provoque le départ de Liles et O'Brien qui quittent le groupe en plein concert, en 83. Ils sont alors remplacés par Christopher Reece (batterie) et John Maurer (basse). Le groupe tourne alors en Californie et en Arizona, jusqu'à ce qu'il traverse une période d'inactivité, une brève séparation en 85, durant laquelle Mike alterne cures de désintoxication et séjours en prison.

Retour avec Prison Bound[modifier | modifier le code]

En 1986, Mike n'a plus de problèmes et le groupe se reforme alors pour finalement enregistrer un nouvel album en 1988, Prison Bound (Restless Records). Cet album montre le groupe sous un nouveau jour, avec un style plus rock'n'roll teinté de outlaw-country, moins punk, qui sera par la suite sa marque de fabrique, une sorte de cow-punk'n'roll ainsi le morceau Like an outlaw est un clin d'œil à des classiques tels que Rawhide ou Ghost riders in the sky.

En 1989, le groupe signe chez Epic Records, label avec lequel il enregistre trois albums:

  • Social Distortion en 1990 (Story of my life, Ball & chain,...)
  • Somewhere Between Heaven And Hell en 1992 (avec une pochette rendant hommage à l'album Peanut Butter Rock'n'Roll de Hasil Adkins)
  • White Light, White Heat, White Trash en 1996, un album plus sombre qui marque un léger retour à l'agressivité et aux sonorités des premiers jours. (Don't drag me down, I was wrong,...)

Le groupe quitte ce label en 1996 pour rejoindre Time Bomb recordings, label indépendant avec lequel il sort Mainliner: Wreckage From The Past une compilation de morceaux rares et de vieux singles puis Live At The Roxy en 1998, le premier album live de Social Distortion.

Hiatus[modifier | modifier le code]

Après la sortie de Live At the Roxy, le groupe se sépare pendant quelques années. En 1999 Mike Ness réalise deux albums solo: Cheating At Solitaire et Under The Influences -Vol#1 , tous deux sur Time Bomb. En 2000, le groupe perd un membre cher lorsque le guitariste Dennis Dannel décède d'une rupture d'anévrisme.

Retour[modifier | modifier le code]

Après la mort de Dennis, le groupe décide de reprendre la route, avec deux nouveaux membres, Johnny "2 Bags" Wickersham à la guitare et Charlie Quintana derrière les fûts. En 2004, sortent successivement un DVD, Live In Orange County, et un nouvel album studio attendu depuis 8 ans, Sex, Love and Rock 'n' Roll, où le morceau Don't Take Me For Granted rend hommage à Dennis.

En 2007, le groupe sort son premier Best-Of sur Time Bomb Recordings, intitulé Greatest Hits. Suite à un problème de droit, le groupe se voit obligé de ré-enregistrer certains morceaux de la période Epic Records, n'ayant pas la possibilité d'utiliser les masters originaux. Plusieurs titres tels que Bad Luck ou Ball & Chain sont alors reproduits, en restant fidèles aux versions originales.

En avril 2009, le batteur Charlie Quintana annonce son départ du groupe.

Le groupe tourne aujourd'hui de façon quasi-permanente, essentiellement aux États-Unis, jouant avec des groupes tels que the Backyard Babies ou encore The Bones. La sortie d'un nouvel album approche vraisemblablement, peut-être précédé d'un projet acoustique.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Studios[modifier | modifier le code]

Live[modifier | modifier le code]

  • Dusseldorf, Germany (1984)
  1. Mass Hysteria
  2. It Wasn't A Pretty Picture
  3. Under My Thumb
  4. Indulgence
  5. On My Nerves
  6. Lawless
  7. I Want What I Want
  8. Wanted Man
  9. Mainliner
  • Live At The Calamity Jane's (1989)
  1. Like An Outlaw
  2. Mommy's Little Monster
  3. Backstreet Girl
  4. Ring Of Fire
  5. So Far Away
  6. Sick Boys
  7. It Coulda Been Me
  8. 1945
  9. Pretty Thing
  10. Story Of My Life
  11. Let It Be Me
  12. Ball & Chain
  13. Another State Of Mind
  14. Ready For Love
  15. Prison Bound
  16. Playpen
  17. It's All Over Now
  • Social Distortion - Live (1989)
  1. Emotional Breakout
  2. It Wasn't A Pretty Picture
  3. Under My Thumb
  4. Indulgence
  5. Neighbors
  6. Lawless
  7. I Want What I Want
  8. Wanted Man
  9. Mainliner
  • Empire Concert Hall - Cleveland, Ohio (1990)
  1. So Far Away
  2. It Coulda Been Me
  3. Ring Of Fire
  4. Sick Boys
  5. Let It Be Me
  6. 1945
  7. Prison Bound
  8. Mommy's Little Monster
  9. Drug Train
  10. When She Begins
  11. Another State Of Mind
  12. Sometimes I Do
  13. Ball & Chain
  14. Ready For Love
  15. Paint It Black
  • Universal Amphitheater (1990)
  1. King Of Fools
  2. Prison Bound
  3. Dope Fiend Blues
  4. San Quentin
  5. Black Magic
  6. Ball & Chain
  7. This Time Darlin'
  • Newport Music Hall (1991)
  1. So Far Away
  2. Prison Bound
  3. Mommy's Little Monster
  4. Drug Train
  5. Let It Be Me
  6. Sick boys
  7. Ring Of Fire
  8. When She Begins
  9. This Time Darlin'
  10. 1945
  11. Bad Luck
  12. King Of Fools
  13. It Coulda Been Me
  14. Ball & Chain
  15. Another State Of Mind
  16. Ready For Love
  • Live At CBGB's (1992)
  1. Bye Bye Baby
  2. Hour Of Darkness
  3. Let It Be Me
  4. Prison Bound
  5. So Far Away
  6. Ring Of Fire
  7. 99 to Life
  8. Cold Feelings
  9. 1945
  10. Bad Luck
  11. Making Believe
  12. Ball & Chain
  13. Sick Girls
  14. Born To Lose
  15. Shame On Me
  • Live At The Warfield (1992)
  1. The Creeps
  2. Hour Of Darkness
  3. Ring Of Fire
  4. Bad Luck
  5. Let It Be Me
  6. Sick Boys
  7. Mommy's Little Monster
  8. Making Believe
  9. 1945
  10. When She Begins
  11. It Coulda Been Me
  12. King Of Fools
  13. Ball & Chain
  14. Ready For Love
  15. Telling Them
  • In Concert (1992)
  1. The Creeps
  2. Hour Of Darkness
  3. When She Begins
  4. Ring Of Fire
  5. Bad Luck
  6. Let It Be Me
  7. Sick Boys
  8. It Coulda Been Me
  9. Ball & Chain
  • Minneapolis SxDx (1992)
  1. The Creeps
  2. Hour Of Darkness
  3. Ring Of Fire
  4. Bad Luck
  5. Let It Be Me
  6. Sick Boys
  7. Mommy's Little Monster
  8. Making Believe
  9. 1945
  10. It Coulda Been Me
  11. 99 to Life
  12. When She Begins
  13. Cold Feelings
  14. Ball & Chain
  15. Born To Lose
  16. Ready For Love
  17. Telling Them
  • Live From Germany (1994)
  1. Emotional Outbreak
  2. Pretty Picture
  3. Under My Thumb
  4. Indulgence
  5. On My Nerves
  6. Lawless
  7. I Want What I Want
  8. Wanted Man
  9. Mainliner
  • Live At The Roxy (1998)
  1. Story Of My Life
  2. Bad Luck
  3. Under My Thumb
  4. Prison Bound
  5. Mommy's Little Monster
  6. Mass Hysteria
  7. The Creeps
  8. Another State Of Mind
  9. Let It Be Me
  10. No Pain, No Gain
  11. Cold Feelings
  12. Telling Them
  13. I Was Wrong
  14. 1945
  15. Don't Drag Me Down
  16. Ball & Chain
  17. Ring Of Fire
  • Live In Orange County (2004)
  1. Making Believe
  2. 1945
  3. Sick Boy
  4. Telling Them
  5. Bad Luck (seulement sur le DVD)
  6. Footprints On My Ceiling
  7. Don't Drag Me Down
  8. I Wasn't Born To Follow
  9. Another State Of Mind
  10. The Creeps
  11. Mommy's Little Monster
  12. Mass Hysteria
  13. 99 to Life
  14. Ring Of Fire
  15. Story Of My Life

DVD[modifier | modifier le code]

  • Live in Orange County, DVD (2004)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lastfm.fr/music/Social+Distortion
  2. http://www.nme.com/artists/social-distortion#biography

Liens externes[modifier | modifier le code]