Les Bas-fonds (film, 1936)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le film de Jean Renoir. Pour le film de Akira Kurosawa, voir Les Bas-fonds.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Bas-fonds.

Les Bas-fonds est un film français réalisé par Jean Renoir, sorti en 1936, adaptation de la pièce éponyme de Maxime Gorki.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pépel est un voleur qui vit dans une pension des bas-fonds tenue par Kostileff, un recéleur. Il est aimé par deux femmes, deux sœurs, Vassilissa, épouse du receleur, une jalouse dont il est l'amant, et la pure Natacha, sœur de Vassilissa, qui l'aime secrètement. Lors d'un cambriolage, Pépel est surpris par le propriétaire des lieux, un baron ruiné, chez qui les huissiers doivent saisir, le lendemain, tous les meubles. Les deux hommes sympathisent et deviennent amis.

Le Baron finit par arriver à la pension, où il rejoint Pépel et la communauté des marginaux qui peuplent les bas-fonds. Afin d'échapper à la police qui a repéré ses trafics, Kostileff promet la main de Natacha au commissaire de police qui a des vues sur celle-ci. Amoureuse de Pépel, elle ne peut s'y résoudre et refuse de revoir le policier.

Furieux, Kostileff et Vassilissa décident de lui donner une violente correction. Pépel intervient et sort le vieux Kostileff dans la cour ; ce dernier, détesté de tous, se retrouve encerclé par la foule, puis roué de coups qui finissent par le tuer. Pépel choisit alors d'abandonner ce monde misérable : il quitte Vassilissa et part avec Natacha.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]