Jonathan Quick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quick.

Jonathan Quick

Photographie couleur de Quick

Quick avec les Kings de Los Angeles.

Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né le 21 janvier 1986,
Milford (États-Unis)
Joueur
Position Gardien de but
Attrape de la gauche
Équipe LNH Kings de Los Angeles
A joué pour ECHL
Royals de Reading
LAH
Monarchs de Manchester
Repêc. LNH 72e choix au total, 2005
Kings de Los Angeles
Carrière pro. Depuis 2007

Jonathan Douglas « Jon » Quick (né le 21 janvier 1986 à Milford dans l'État du Connecticut aux États-Unis) est un joueur professionnel de hockey sur glace américain[1]. Il évolue au poste de gardien de but pour les Kings de Los Angeles[2]. Il est médaillé d'argent avec l'équipe nationale des États-Unis lors des Jeux olympiques de 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Quick joue à l'école de Hamden avant de rejoindre l'école d'Old Farms d'Avon. À Hamden, il est nommé dans l'équipe 2002 de l'aire de New Haven. Quick et les Old Farms se qualifient pour le championnat de la Nouvelle-Angleterre en 2004 et 2005. Il intègre ensuite l'Université du Massachusetts à Amherst dont l'équipe évolue dans la division Hockey East dans le championnat NCAA. Les Minutemen atteignent pour la première fois de leur histoire le tournoi final de la région en 2007. En demi-finale, Quick blanchit les Golden Knights de l'université Clarkson en stoppant 33 lancers pour un succès 1-0 en prolongation. En finale, ils s'inclinent 3-1 face aux Black Bears du Maine.

Il est choisi au cours du repêchage d'entrée dans la LNH 2005 par les Kings de Los Angeles au troisième tour, en soixante-douzième position. Quick commence sa carrière professionnelle dans l'ECHL avec les Royals de Reading le 19 octobre 2007 lors d'une défaite 3-2 face aux Titans de Trenton. Il décroche son premier succès lors de son deuxième match, le 24 octobre, s'offrant un blanchissage chez les Ice Pilots de Pensacola lors d'une victoire 3-0. Quick inscrit même le dernier but en cage vide[3]. Le 24 novembre, il débute dans la Ligue américaine de hockey avec les Monarchs de Manchester face aux Pirates de Portland. Le 6 décembre 2007, il joue son premier match dans la Ligue nationale de hockey avec les Kings face aux Sabres de Buffalo lors d'une victoire 8-2. Après deux autres matchs avec les Kings, il termine la saison avec les Monarchs. Quatrièmes de la Division Atlantique, les Monarchs s'inclinent 4 victoires à une face aux Bruins de Providence en huitième de finale de la Coupe Calder. Quick joue un match devant les filets, Jonathan Bernier.

Les deux gardiens se partagent le poste de gardien des Monarchs en début de saison 2008-2009. Quick est rappelé par les Kings le 19 décembre 2008 lorsque Erik Ersberg se blesse à l'aine. Il s'offre son premier blanchissage dans la LNH le 23 décembre 2008 chez les Blue Jackets de Columbus, arrêtant 24 tirs.

Quick est choisi pour faire partie de l'équipe américaine qui participe aux Jeux olympiques d'hiver de Vancouver en février 2010. Il est le troisième gardien de la sélection après Ryan Miller et Tim Thomas et ne joue aucun match. Les Américains remportent la poule A devant le Canada[4]. Un doublé de Zach Parisé et un blanchissage de Ryan Miller permettent aux Américains d'éliminer la Suisse en quart de finale[5]. Ils éliminent la Finlande 6-1 en demi-finale[6]. Lors du match pour la médaille d'or, les États-Unis menés 2-0 sur des buts de Jonathan Toews et Corey Perry reviennent au score par Ryan Kesler et Zach Parisé. Sidney Crosby donne le titre aux Canadiens durant la prolongation[7]. Quick revient dans la LNH avec une médaille d'argent[8].

Quick enregistre son premier blanchissage en série éliminatoire de la Coupe Stanley le 16 avril 2011 en stoppant 34 lancers lors d'une victoire 4-0 sur les Sharks de San José.

Du 18 au 22 octobre 2011, il aligne trois blanchissages consécutifs soit le record de la franchise. Le 25 avril 2012, il est nominé dans les finalistes du Trophée Vézina avec Henrik Lundqvist et Pekka Rinne. Quick mène la ligue avec dix blanchissages, soit le record de la franchise des Kings. Il possède la deuxième meilleure moyenne de buts alloués avec 1,95. Il est le premier gardien de l'histoire des Kings à remporter plus de trente victoires en trois saisons consécutives. Lors des séries éliminatoires 2012, les Kings éliminent les Canucks de Vancouver, vainqueurs de la saison régulière en cinq matchs suivis par la première victoire en quatre matchs secs de l'histoire de la franchise sur les Blues de Saint-Louis. En finale de conférence, ils éliminent quatre victoires à une les Coyotes de Phoenix, troisième bilan de la conférence. Les Kings et Quick enchainent une série de dix victoires consécutives à l'extérieur lorsqu'ils remportent les deux premières rencontres de la finale de la Coupe Stanley chez les Devils du New Jersey. Quick blanchit les Devils 4-0 lors du troisième match. La franchise du New Jersey maintient le suspense en remportant les deux matchs suivants. Le 11 juin 2012, les Kings remportent la Coupe Stanley à l'issue du sixième match de la série. Quick reçoit le Trophée Conn Smythe grâce, notamment, à de nombreux records établis lors de ces séries[9]. Il est finaliste du Trophée Vézina avec Henrik Lundqvist des Rangers de New York et Pekka Rinne des Predators de Nashville[10]. Lundqvist reçoit finalement cette récompense[11].

Le 28 juin 2012, il signe une prolongation de contrat de dix ans avec les Kings[12].

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Hockey East[modifier | modifier le code]

  • 2006-2007 : nommé dans la deuxième équipe des étoiles.

Ligue nationale de hockey[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[13]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  V   D   N   Pr Min  BC Moy % Arr  Bl Pun PJ  V   D  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun
2002-03 Old Farms d'Avon High-CT 13 8 5 0 - 780 38 2,92 92,0 0 - - - - - - - - -
2003-04 Old Farms d'Avon High-CT 21 20 1 0 - 1260 41 1,71 93,3 2 - - - - - - - -
2004-05 Old Farms d'Avon High-CT 27 25 2 0 - 1413 32 1,14 95,6 9 - - - - - - - - -
2005-06 Minutemen d'UMass Hockey East 17 4 10 1 - 905 45 2,98 92 0 0 - - - - - - - - -
2006-07 Minutemen d'UMass Hockey East 37 19 12 5 - 2224 80 2,16 92,9 3 2 - - - - - - - - -
2007-08 Royals de Reading ECHL 38 23 11 3 - 2257 105 2,79 90,5 1 8 - - - - - - - - -
2007-08 Monarchs de Manchester LAH 19 11 8 0 - 1085 42 2,32 92,2 3 0 1 0 1 1 1,02 97,4 0
2007-08 Kings de Los Angeles LNH 3 1 2 - 0 141 9 3,83 85,5 0 0 - - - - - - - - -
2008-09 Kings de Los Angeles LNH 44 21 18 - 2 2495 103 2,48 91,4 4 0 - - - - - - - - -
2008-09 Monarchs de Manchester LAH 14 6 5 2 - 827 37 2,68 92 0 2 - - - - - - - - -
2009-10 Kings de Los Angeles LNH 72 39 24 - 7 4258 180 2,54 90,7 4 2 6 2 4 360 21 3,50 88,4 0
2010-11 Kings de Los Angeles LNH 61 35 22 - 3 3591 134 2,24 91,8 6 0 6 2 4 380 20 3,16 91,3 1
2011-12 Kings de Los Angeles LNH 69 35 21 - 13 4099 133 1,95 92,9 10 6 20 16 4 1238 29 1,41 94,6 3 0
2012-13 Kings de Los Angeles LNH 37 18 13 - 2 555 25 2,70 89,1 0 0 - - - - - - - - -
Totaux LNH 259 152 104 - 27 15 139 584 2,31 91,6 24 8 32 20 12 1 979 70 2,12 92,6 4 0

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Compétition PJ Min  BC Moy % Arr  Bl Pun Résultat
2010 Jeux olympiques 0 0 0 - - 0 0 médaille d'argent Médaille d'argent

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur eliteprospects.com
  2. (en) « Jonathan Quick profile », sur Eurohockey.com (consulté le 3 juin 2012)
  3. (en) « Smith, Quick share link to ECHL history », sur echl.com (consulté le 3 juin 2012).
  4. (fr) « Jeux olympiques de Vancouver 2010 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 26 juin 2011).
  5. (fr) « États-Unis - Suisse (JO 2010, quart de finale) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 26 juin 2011).
  6. (fr) « États-Unis - Finlande (JO 2010, demi-finale) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 26 juin 2011).
  7. (fr) « États-Unis - Canada (JO 2010, finale) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 26 juin 2011).
  8. (fr) « Bilan des Jeux olympiques de Vancouver », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 26 juin 2011).
  9. (en) « Quick uses historic stinginess to claim Conn Smythe », sur www.nhl.com (consulté le 12 juin 2012)
  10. (en) « Lundqvist, Quick, Rinne are finalists », sur espn.go.com (consulté le 22 juin 2012)
  11. (en) « Lundqvist Wins Vezina Trophy », sur www.nytimes.com (consulté le 22 juin 2012)
  12. (en) « Quick, Kings make it look easy », sur kings.nhl.com (consulté le 29 juin 2012)
  13. (en) « Jonathan Quick , hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 3 juin 2012).