Roman Turek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turek.

Roman Turek (né le 21 mai 1970 à Strakonice en Tchécoslovaquie, aujourd'hui ville de République tchèque) est un gardien de but professionnel retraité de hockey sur glace.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Les débuts en Europe[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière en 1986 dans l'équipe junior du HC České Budějovice club de la Bohême en première division des moins de 20 ans. Deux saisons plus tard, il joue pour la première fois avec une équipe sénior : il est aligné avec l'équipe de IHC Písek en 1. liga, première division sous l'élite tchécoslovaque[1].

Il joue deux nouvelles saisons avec le club de Písek avant de revenir au sein de l'effectif du Motor České Budějovice. Avant de retourner plus dans le sud du pays, il est choisi lors du repêchage d'entrée de la Ligue nationale de hockey en tant que 113e choix par les North Stars du Minnesota (sixième ronde). Il reste jouer dans son pays et joue 26 matchs dans la saison mais l'équipe est rétrogradée en division inférieure. La remontée est immédiate pour l'équipe et il fait partie de l'effectif jusqu'en 1995. En 1994, il remporte la Crosse d'Or du meilleur joueur tchèque[2].

Il décide alors de tenter sa chance en Allemagne dans la Deutsche Eishockey-Liga avec l'équipe des Nürnberg Ice Tigers. L'équipe est éliminée en huitième de finale des séries éliminatoires et Turek fait alors le grand saut pour rejoindre la Ligue nationale de hockey et les Stars de Dallas, nouveau nom de la franchise des North Stars.

Dans la LNH[modifier | modifier le code]

Turek sous les couleurs des Flames.

Sa première saison en Amérique du Nord, il la passe en grande partie dans la Ligue internationale de hockey avec les K-Wings du Michigan. À chacune des trois saisons qu'il passe avec les Stars, il joue une trentaine de matchs étant le gardien remplaçant de Andy Moog et Arturs Irbe la première année puis d'Ed Belfour les deux saisons suivantes. En 1999, il remporte tout de même la Coupe Stanley avec Dallas[3]. Cette même année, il remporte avec Belfour le trophée William M. Jennings en tant que gardiens ayant encaissés le moins grand nombre de buts de la saison.

La saison suivante, il devient le gardien numéro un des Blues de Saint-Louis et même si l'équipe est éliminée au premier tour des séries, il remporte une nouvelle fois le trophée Jennings[4] Son équipe remporte également le trophée des présidents de l'équipe ayant cumulé le plus de points au cours de la saison et à titre personnel, il devient le gardien de but de la franchise avec le plus grand nombre de victoires de la saison. Il joue encore une saison avec les Blues mais l'équipe est éliminée en finale de conférence.

Il rejoint alors l'effectif des Flames de Calgary pour trois nouvelles saisons. Il joue les deux premières saisons en tant que titulaire mais lors de la dernière saison, Miikka Kiprusoff arrive au sein de l'effectif et Turek ne joue plus beaucoup. À l'occasion du lock-out 2004-2005 de la LNH, il décide de retourner jouer dans son pays pour l'équipe de České Budějovice. Le 9 août 2005, il annonce qu'il ne reviendra pas jouer en Amérique du Nord dans la LNH, annule son contrat avec les Flames et signe pour deux saisons avec son équipe tchèque[5].

Au total, dans la LNH, il aura joué 328 matchs (19 095 minutes) pour 159 victoires et 115 défaites, 27 blanchissages, 12 passes décisives et 30 minutes de pénalité[6].

De retour en Europe[modifier | modifier le code]

Turek lors du second match de la saison 2007-08 contre Plzeň.

Lors de la saison 2004-2005, il aide son équipe qui évolue alors en 1.liga à retourner dans l'Extraliga tchèque. Il agit en tant que gardien de but numéro un de la formation jusqu'en 2010, année où il annonce son retrait de la compétition.

Après carrière[modifier | modifier le code]

À la suite de sa carrière de joueur, il devient en 2012, l'entraîneur des gardiens de but pour le HC České Budějovice puis, la saison suivante est nommé à titre de président de l'équipe.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il représente en 1988 l'équipe de Tchécoslovaquie lors du championnat d'Europe junior, à l'issue duquel, il est choisi dans l'équipe type du tournoi après la victoire de son équipe[7]. Par la suite, il joue les compétitions suivantes :

Championnat du monde junior
  • 1989 : médaille de bronze Médaille de bronze
  • 1990 : médaille de bronze Médaille de bronze

Suite à la partition de la Tchécoslovaquie en 1993, il joue ensuite pour la République tchèque.

Championnat du monde
Jeux olympiques d'hiver

Statistiques de carrière[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[8],[9]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  V   D   N  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun PJ  V   D  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun
1984-1985 HC České Budějovice Tch-18 31 2,21 92.1
1985-1986 HC České Budějovice Tch-18
1986-1987 HC České Budějovice Tch-20
1987-1988 HC České Budějovice Tch-20
1988-1989 IHC Písek 1. liga
1989-1990 IHC Písek 1. liga
1990-1991 HC České Budějovice Extraliga 26 1 244 98 4,73 88.0 0
1991-1992 HC České Budějovice 1. liga 1 629 62 2,28
1992-1993 HC České Budějovice Extraliga 43 2 555 121 2,84 92.3
1993-1994 HC České Budějovice Extraliga 44 2 584 111 2,58 3 180 12 4,00 0
1994-1995 HC České Budějovice Extraliga 44 2 587 119 2,76 93.3 9 498 25 3,01
1995-1996 Ice Tigers de Nuremberg DEL 48 2 787 154 3,32 88.9 5 338 14 2,48 93.0
1996-1997 Stars de Dallas LNH 6 3 1 0 263 9 2,06 93.0 0 0
1996-1997 K-Wings du Michigan LIH 29 8 13 4 1 555 77 2,97 90.5 0 0
1997-1998 Stars de Dallas LNH 23 11 10 1 1 324 49 2,22 90.1 1 2
1997-1998 K-Wings du Michigan LIH 2 1 1 0 119 5 2,52 92.8 0 0
1998-1999 Stars de Dallas LNH 26 16 3 3 1 382 48 2,08 91.5 1 0 0
1999-2000 Blues de Saint-Louis LNH 67 42 15 9 3 960 129 1,95 91.2 7 4 7 3 4 415 19 2,75 88.2 0 0
2000-2001 Blues de Saint-Louis LNH 54 24 18 10 3 232 123 2,28 90.1 6 6 14 9 5 908 31 2,05 91.9 0 2
2001-2002 Flames de Calgary LNH 69 30 28 11 4 081 172 2,53 90.6 5 4
2002-2003 Flames de Calgary LNH 65 27 29 9 3 822 164 2,57 90.2 4 14
2003-2004 Flames de Calgary LNH 18 6 11 0 1 031 40 2,33 91.4 3 0 1 0 0 19 0 0,00 100.0 0 0
2004-2005 HC České Budějovice 1. liga 15 859 23 1,61 92.3 3 11 650 12 1,11 97.8 6
2005-2006 HC České Budějovice Extraliga 31 15 11 5 1 832 69 2,26 92.3 1 4 10 618 19 1,84 94.0 1
2006-2007 HC České Budějovice Extraliga 35 19 16 0 1 995 88 2,65 91.1 2 0 11 609 29 2,86 91.3 1
2007-2008 HC České Budějovice Extraliga 42 29 13 0 2 494 89 2,14 92.8 6 2 11 17 1,59 94.5 3
2008-2009 HC České Budějovice Extraliga 33 2,78 91.4 11 1,84 94.1
2009-2010 HC České Budějovice Extraliga 38 14 24 0 2 286 109 2,86 90.6 4 14 5 298 22 4,43 87.1 0
Totaux LNH 328 159 115 43 19 094 734 2,31 90.7 27 30 22 12 9 1 343 50 2,23 90.8 0 2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com.
  2. (cs) Liste des vainqueurs de la Crosse d'Or sur http://hokej.idnes.cz/.
  3. (en) Effectif des Stars de Dallas 1998-1999 sur http://www.hockeydb.com/.
  4. (en) Récipiendaires du trophée Jennings sur http://www.hockeydb.com/.
  5. (fr) Turek abandonne la LNH, article sur http://www.nhlfr.com/.
  6. (en) Biographie sur http://www.hockeygoalies.org/.
  7. (cs) Fiche de carrière sur http://www.hokejcb.cz.
  8. (en) « Roman Turek hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  9. « Roman Turek - Statistiques », sur www.nhl.com.