Jaroslav Halák

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jaroslav Halák (né le 13 mai 1985 à Bratislava en Tchécoslovaquie aujourd'hui ville de Slovaquie) est un joueur professionnel de hockey sur glace Slovaque évoluant au poste de gardien de but dans la Ligue nationale de hockey.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2003, il remporte la médaille d'argent au championnat du monde des moins de 18 ans et est élu meilleur gardien de but de ce tournoi. Cette même année, il est repêché au 9e tour à la 271e position par les Canadiens de Montréal.

Le 15 février 2007, en raison de la blessure de Cristobal Huet, Jaroslav Halák est rappelé des Bulldogs de Hamilton de la Ligue américaine de hockey. Le 18 février, il dispute son premier match dans la Ligue nationale de hockey, à seulement 21 ans, dans l'uniforme du Canadien de Montréal, face aux Blue Jackets de Columbus et remporte sa première victoire en effectuant 31 arrêts dans un gain du Canadien par la marque de 3 à 2 ; il est nommé deuxième étoile du match. Il connaît aussi son premier blanchissage avant d'avoir joué son 10e match dans la LNH.

En 2007-2008, Cristobal Huet étant blessé, Halák est à nouveau rappelé par les Canadiens. Il prend la relève de Carey Price en 3e période d'une défaite 5-1 contre les Hurricanes de la Caroline, n'accordant qu'un seul but. Il est ensuite nommé gardien numéro deux du Canadien, derrière Carey Price, suite à l'échange de Huet aux Capitals de Washington.

En 2008-2009, Halák prend part à plusieurs matches en raison d'une blessure subie par Carey Price et devient de plus en plus aspirant au poste de gardien titulaire.

Il est l'unique gardien recrue de l'histoire du Canadien de Montréal à avoir remporté ses 8 premiers matches à domicile.

Pendant son séjour avec les Bulldogs de Hamilton, Halák réussit 13 blanchissages en 69 rencontres : un record de franchise.

Au cours de l'été 2009, à l'occasion d'un gala tenu annuellement en Slovaquie, Halák remporte le prix du meilleur gardien de but Slovaque. Les trois années précédentes, c'était Peter Budaj qui avait mérité cet honneur.

Le 29 décembre 2009, l'équipe nationale de la Slovaquie annonce la participation de Halák aux Jeux Olympiques d'hiver de 2010, à Vancouver. Il y réalise son premier blanchissage en effectuant 21 arrêts, le 20 février 2010, dans un match entre la Slovaquie et la Lettonie. Il remporte également des victoires contre la Russie et la Suède ; l'équipe slovaque s'incline ensuite face à la Finlande dans le match pour la médaille de bronze.

Jaroslav Halák devient officiellement gardien numéro 1 de la franchise à la fin de la saison 2009-10. Il remporte la Coupe Molson et est mis en nomination par l'équipe pour le trophée Bill Masterton. Il n'est toutefois pas retenu par la Ligue comme finaliste pour ce trophée.

Le 15 avril 2010, il remporte sa première victoire en séries éliminatoires de la LNH, bloquant 45 tirs sur 47 et est nommé deuxième étoile du match[2].

Le 26 avril 2010, au cours du sixième match de quart de finale de la conférence de l'Est, remporté 4-1 face aux Capitals de Washington, Halák effectue 53 arrêts, un record des Canadiens pour un match de séries éliminatoires disputé en 60 minutes[3] ; il est nommé première étoile du match.

Par la suite, Halak et les Canadiens éliminent les Penguins de Pittsburgh mais sont ensuite éliminés par les Flyers de Phidadelphie en finale de conférence de l'Est.

Le 17 juin 2010, malgré ses récents succès avec les Canadiens, il est échangé aux Blues de Saint-Louis en retour de Lars Eller et de Ian Schultz ; le 6 juillet 2010, il signe un contrat d'une durée de 4 saisons avec les Blues qui lui rapportera au total 15 000 000 $ américains.

Le 28 février 2014, il est échangé aux Sabres de Buffalo en compagnie de Chris Stewart, William Carrier et deux choix de repêchage contre Ryan Miller et Steve Ott[4].

Le 5 mars 2014 il est échangé aux Capitals de Washington.

Le 1er mai 2014 il est à nouveau échangé, cette fois aux Islanders de New York.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Saison régulière
Saison Équipe Ligue  PJ  V   D   N  DPr Min  BC  Bl Moy %Arr[5]
2003-04 HC Slovan Bratislava Extraliga 12 0 0 0 651 18 0 1,66 94,2
2004-2005 Maineiacs de Lewiston LHJMQ 47 24 17 4 1 317 125 4 2,78 91,3
2005-2006 Ice Dogs de Long Beach ECHL 20 11 4 2 481 35 2 2,05 93,2
2005-2006 Bulldogs de Hamilton LAH 13 7 6 0 379 30 3 2,29 92,7
2006-2007 Bulldogs de Hamilton LAH 28 16 11 0 1 618 54 6 2,00 93,2
2006-2007 Canadiens de Montréal LNH 16 10 6 - 0 912 44 2 2,89 90,6
2007-2008 Bulldogs de Hamilton LAH 28 15 10 0 0 57 2 2,10 92,9
2007-2008 Canadiens de Montréal LNH 6 2 1 - 1 284 10 1 2,11 93,4
2008-2009 Canadiens de Montréal LNH 34 18 14 - 1 1 930 92 1 2,11 92,7
2009-2010 Canadiens de Montréal LNH 45 26 13 - 5 2630 105 5 2,40 93,3
2010-2011 Blues de Saint-Louis LNH 57 27 21 - 7 3 294 136 7 2,48 91,0
2011-2012 Blues de Saint-Louis LNH 46 26 12 - 7 2747 90 6 1,97 92,6
Totaux LNH 204 109 67 - 21 11 798 477 22 2,43 91,8
Séries éliminatoires
Saison Équipe Ligue  PJ  V   D  DPr Min  BC  Bl Moy %Arr[5]
2004-2005 Maineiacs de Lewiston LHJMQ 8 4 4 0 460 27 0 3,52 90,8
2005-2006 Ice Dogs de Long Beach ECHL 4 2 2 - - 13 0 3,10 91,0
2007-2008 Canadiens de Montréal LNH 2 0 1 0 27 3 0 2,34 88,9
2008-2009 Canadiens de Montréal LNH 1 0 0 0 20 0 0 0,00 100
2009-2010 Canadiens de Montréal LNH 18 9 9 0 1013 43 0 2,55 92,3
Totaux LNH 21 9 10 0 1 045 43 0 2,40 92,6

Trophées et Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'argent (CMJ) en 2003.
  • Nommé gardien par excellence (CMJ) en 2004.
  • Équipe d'étoiles des recrues (LAH) en 2006-07.
  • Coupe Calder (LAH) en 2006-2007.
  • Coupe Molson (joueur par excellence du Canadien) en 2009-2010

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. (en) Dan Rosen, « Canadiens at Capitals - 04/15/2010 », sur www.nhl.com (consulté le 19 avril 2010).
  3. (fr) Halák force la tenue d'un septième match, article sur le site http://www.rds.ca
  4. « Ryan Miller et Steve Ott échangés des Sabres aux Blues », sur www.nhl.com,‎ 28 février 2014 (consulté le 1 mars 2014)
  5. a et b « Jaroslav Halak stats », sur nhl.com (consulté le 22 décembre 2010)