Jabir ibn Abdullah al-Ansari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jabir ibn Abdullah al-Ansari (606-697)[1] est connu pour être un compagnon du prophète de l'islam Mahomet ainsi que par ses descendants, les imams chiites.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Jabir ibn Abd Allah est né à Médine 15 ans avant l'Hégire. Il faisait partie d'une famille pauvre de Yathrib (Médine) et appartenait à la tribu des Banu Khazraj. Sa mère était Nasiba bint Uqba ibn Uddi et son père Abdullah était marié avec sa cousine paternelle.

L'ère Mahomet[modifier | modifier le code]

Jabir ibn Abdullah al-Ansari a épousé l'islam lorsqu'il encore un jeune garçon.

Sa participation à la Bataille de Badr est contestée par certains historiens mais il est connu pour avoir combattu en 19 combats (dont Badr) sous le commandement de Mahomet et était un Sahaba de confiance. Il fut également présent lors de la Conquête de La Mecque.

La bataille d'Uhud[modifier | modifier le code]

Dans la bataille de Uhud, Jabir n'a pas été autorisé par son père de prendre part au Djihad. Jabir avait sept sœurs (certains historiens disent neuf) et son père voulait qu'il prenne soin de sa famille. Donc, au lieu de combattre, Jabir servit les soldats assoiffés. Abdullah (le père de Jabir) fut tué durant la bataille de Uhud[2] avec son beau-frère, Amr ibn Jamu, tous deux ayant presque 100 ans d'âge chacun.

L'ère de Abu Bakr as-Siddiq[modifier | modifier le code]

Selon une tradition chiite, il aurait refusé de prêter allégeance à Abu Bakr[3].

L'ère de Omar ibn al-Khattab[modifier | modifier le code]

Plus tard, il fut menacé de lapidation par Omar s'il était vu pratiquant le Nikah Mut'a (Le mariage temporaire). Les savants chiites croient que c'était la première fois où cela fut prohibé alors que les savants sunnites disent qu'Omar n'a fait qu'exécuter une interdiction antérieure venant directement de Mahomet.

L'ère de 'Ali ibn Abi Talib[modifier | modifier le code]

Il combattit à la bataille du chameau, de Siffin et de Nahrawân sous les ordres de 'Ali ibn Abi Talib.

L'ère de Yazid Ier[modifier | modifier le code]

En raison de son âge avancé, Jabir fut incapable de participer à la bataille de Kerbala (le 10 octobre 680) où le petit-fils de Mahomet, Husayn ben Ali, trouva la mort.

L'ère de 'Abd al-Malik[modifier | modifier le code]

C'est au cours de cette période que Jabir raconte de nouveau la parole de Omar interdisant le mariage temporaire. Jabir eu une longue vie mais il fut empoisonné par al-Hajjaj ben Yusef[réf. nécessaire] et fut enterré à Ctesiphon près de Baghdad sur le rives du Tigre (fleuve). Il mourut en 697 (78 AH) à l'âge de 94 ans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son vrai nom est Jabir ibn Abdullah ibn Amr ibn Haram al-Ansari (arabe : جابر بن عبدالله بن عمرو بن حرام الأنصاري)
  2. Sahih Bukhari 4:40
  3. Peshawar Nights (en) sur Al-Islam.org [1]