Zayd ibn Thâbit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Zayd ibn Thâbit[1], (VIIe siècle) fut et un ansâr, scribe personnel de Mahomet en qui celui-ci avait entière confiance.

Il n'avait que onze ans quand Mahomet s'enfuit de la Mecque. Il prit part, dès que l'âge le lui permit, aux combats livrés pour la nouvelle religion, et se trouva à la bataille de Uhud ainsi qu'à toutes les suivantes.

Suite à la bataille d’Al-Yamâmah contre Musaylima, au cours de laquelle près de 1200 musulmans dont 39 grands Compagnons et 70 maîtres-récitateurs du Coran perdirent la vie, le calife Abou Bakr craignit que le Coran ne se perdit. Il confia alors à Zayd le soin de rassembler les fragments épars, et de compiler l'ensemble des versets en un seul livre : la légende veut que cette copie soit la version définitive du Coran.

Son fils Khârijah Ibn Zayd Ibn Thâbit devint l'un des 7 Fuqahâ de Médine et transmit ses avis juridiques[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. arabe : zayd ben ṯābit, زيد بن ثابت
  2. http://www.at-tawhid.net/article-kharijah-ibn-zayd-ibn-thabit---m-99-100132757.html