Khadija bint Khuwaylid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Khadija, Promptuarii iconum insigniorum.
Khadija bint Khuwaylid au soleil couchant ; peinture d'Alexandra Nereïev.

Khadija ou Khadidja bint Khuwaylid (arabe : خَدِيجَة بِنت خُوَيلِد الطَّاهِرَة [Khadīja bint Khuwaylid at-Tāhira], Khadija fille de Khuwaylid la Pure, طاهِر [Tāhir], pur) (v. 555-619 à La Mecque) est la première épouse du prophète de l'islam Mahomet. Elle est considérée dans l’islam comme la mère de tous les musulmans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père est Khuwailed bin Assad bin Abdul Uza bin Qussay bin Kelab bin Murra, sa mère est Fatima bint Zaeda[1]. Il est dit qu'elle est une riche commerçante, peut-être issue d'une famille chrétienne[2], deux fois veuve et membre de l'importante tribu mecquoise des Banu Asad, branche des Quraych. D'après Ibn Ishaq, son cousin Waraqa ibn Nawfal est prêtre nestorien[3],[4]. Elle engage le jeune Mahomet qui s'était fait remarquer par son intégrité pour conduire son commerce caravanier vers la Syrie. Il devient vite son homme de confiance, et elle lui propose le mariage, qu'il accepte en 595. Elle avait alors 40 ans et lui 25.

Ils auront ensemble six enfants, deux fils morts en bas âge (Qasim,et Abdallah) et quatre filles (Zeynab, Rukayya, Umm Kulthum et Fâtima). Mahomet aura aussi un enfant de sexe masculin avec Maria qu'il nommera Ibrahim.

Khadija croit tout de suite à la mission de Mahomet, et devient la première convertie après la révélation du Prophète. Elle soutient Mahomet au cours de sa mission. Tant qu'elle est restée vivante, il n'a jamais épousé d'autre femme. À sa mort, il est profondément affecté. Cette année porte le nom de l'année du deuil, du chagrin. Khadija décéde à l'age de 65ans, son troisième mariage avec Mahomet durera 25 ans.

  • Mariages antérieurs : elle s'est mariée 2 fois :
    • Abou Hala (Al Nabashe bin Zouara Al Tamimi)[5]: ils auront 2 filles Hind et Hala.
    • Atiq bin Abed Al Makhzoumi[5]: ils auront une fille Hind.

En Afrique noire, on trouve la forme Kadiatou, en turc celle de Hatice.

En arabe, Khadija signifie « l'enfant précoce, la prématurée ».

 
 
 
 
 
 
 
 
Abraham
Père des Patriarches
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ismaël
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Qaidâr
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hamal
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Yaschdjob
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ya`rob
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Homaisa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Odad
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Odd
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
`Adnan
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ma`add
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nizâr
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Modhar
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
d'Elyâs
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Modrika
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Khozaima
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Kinâna
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nadhr
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mâlik
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fihr
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ghâlib
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lowayy
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ka`b
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Morra
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Kilâb
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Qoçayy
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
`Abd-El-`Aziz
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
`Abd-El-`Ôzzi
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Assad
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Khuwaylid
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Khadija

Généalogie[modifier | modifier le code]

Selon l'islam, les musulmans sont les descendants d'Ibrahim (Abraham) par l'intermédiaire de son fils Isma'ïl (Ismaël). La tradition musulmane propose par conséquent une généalogie de Khadidja remontant à ces deux personnages bibliques. Par ailleurs, les données archéologiques et historiques concluent que le récit biblique relatif à Abraham est légendaire[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le livret de famille du prophète Mouhammad, Damas-Syrie, MR Antique Groupe, page 8.
  2. Le Prophète Mohammed: sa vie, ses enseignements… D’après Ibn Ishâq, Khadija Bint Khouwaylid était une femme d’affaires noble et fortunée
  3. La place de Jésus dans l’Islam, Cheikh Khaled Bentounès… c’est un chrétien dénommé Warraka, parent de sa femme Khadija, qui lui confirmera sa mission prophétique.
  4. Le Coran Mahomet lui-même épousa, dans la tradition islamique, Khadidja, dite parfois juive, mais qui serait plus probablement judeo-nazaréenne dans la mesure où son oncle, Waraqa, est dit être "chrétien" (en fait, "nasraniy", traduit par chrétien) converti (gagné aux idées politico-religieuses des ébionites ?) et versé dans les Ecritures hébraïques. Un hadith rapporte même que quand Waraqa mourut, la Révélation faite à Mahomet s'interrompit pour un temps.
  5. a et b Le livret de famille du prophète Mouhammad, Damas-Syrie, MR Antique Groupe, page 8
  6. Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman, La Bible dévoilée. Les nouvelles révélations de l’archéologie, Bayard,‎ 11 avril 2002), 431 p. (ISBN 978-2-227-13951-0), p. 47-50 et p. 361-367

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]