Asmaa bint Abu Bakr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Asmaa bint Abu Bakr (en arabe : ʾasmāʾ bint ʾabī bakr, أسماء بنت أبي بكر) est la fille d'Abu Bakr. Sa mère est Qutaylah bint Abd al-Uzza, ce qui fait d'elle la demi-sœur d'Aïcha et de Muhammad ibn Abu Bakr. Elle joue un rôle important pendant les premières années de l'islam.

Asmaa est la dix-huitième personne à se convertit à l'islam. Elle reçoit plus tard le surnom de Dhat an-Nitaqayn (celle aux deux ceintures) en raison d'un incident au départ de Mahomet et son père depuis La Mecque vers Médine, lors de l'hégire.

Elle épouse Zubayr ben al-Awwam et lui donne deux fils : Abdullah ibn az-Zubayr, premier musulman né à Médine après l'hégire ; et Urwa ibn az-Zubayr.

En 692, son fils Abdullah ibn az-Zubayr lui aurait rendu visite pour lui demander conseil : ses troupes étant malmenées par celles d'Al-Hajjaj ben Yusef, il aurait reçu des offres de négociation par des messagers des Umayyades lui proposant la vie sauve et un fief, à condition qu'il dépose les armes et prête allégeance à Abdul Malik ben Marwân. Au cours de cet épisode, Asmaa lui aurait répondu : « Ce sont tes affaires, Abdullah, et tu connais la réponse mieux que moi. Mais si tu crois être dans ton droit et défendre la Vérité, alors persévère et bats-toi, avec la même persévérance que tes compagnons morts sous ta bannière ont fait preuve. Mais si tu désires le monde, quel misérable tu feras ! Tu te seras détruit et tu auras détruit tes hommes ! »

`Abdullah mourut le jour même, suivi dix jours plus tard par sa mère, alors centenaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]