Zaynab bint Khouzayma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Zaynab bint Khouzayma bint al-Hārith al-Hilālīya ou Zaynab bint Khouzayma (‏‫زينب بنت خزيمة‬,) née vers 597 et décédée vers 627 était mariée à Ubaydah bin al-Hārith de la tribu de al-Muttalib, frère de lait de Mahomet. Elle devint ensuite l'épouse du fils adoptif de Mahomet, Zayd ibn Harithah, avant de devenir l'épouse de Mahomet lui-même en l'an 4 de l'Hégire, c'est à dire en 626.

Cette union n'est rendue possible qu' après avoir divorcé du fils adoptif de Mahomet Zayd ibn Harithah dit Zayd ibn Mohammed, ce qui provoque la jalousie d'Aïcha[1] la troisième et épouse préférée de Mahomet, âgée 6 ou 7 ans quand elle s’est mariée à Mahomet et 9 ans lorsque leur mariage fut consommé, et avec qui elle partage, de même que les autres épouses du prophète de l'Islam, le nom de mère des croyants (imm al-mu'minin).

Le fils adoptif de Mahomet Zayd ibn Harithah révoque Zaynab, dont le surnom est Oumm al-masakin "mère des pauvres", pour plaire à son père mais sera en retour déshérité.

Zaynab mourut deux ou huit mois après son mariage avec Mahomet. Elle fut sa première épouse médinoise à décéder. Avec Khadidja, elle fut la seule à ne pas lui avoir survécu. Elle fut enterrée au cimetière al-Baqiʿ, à Médine.

Source[modifier | modifier le code]

E. J. Brill's First Encyclopaedia of Islam, 1913-1936, T. VIII, art. Zaynab bint Khouzayma.

  • Traduction de l'article en allemand sur wikipédia.