IndyCar Series 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

IndyCar Series 2012

alt=Description de l'image ics_logo.jpg.
Généralités
Date du 25 mars au 15 septembre
Épreuves 15
Site web officiel
Palmarès
Champion pilote Drapeau des États-Unis Ryan Hunter-Reay
Champion constructeur Drapeau des États-Unis Chevrolet

Navigation

Ryan Hunter-Reay, vainqueur du championnat IndyCar.

Le championnat IndyCar Series 2012 se déroule en 2012 avec, pour événement majeur, la 96e édition des 500 miles d'Indianapolis, prévue le 27 mai.

Le projet ICONIC[modifier | modifier le code]

Lors de l'année 2011, un comité pour discuter du futur de l'IndyCar est mis en place, l'ICONIC. Il est composé d'experts et de cadres travaillant déjà dans le secteur du sport automobile: Randy Bernard, William R. Looney III, Brian Barnhart, Gil de Ferran, Tony Purnell, Eddie Gossage, Neil Ressler, Tony Cotman et Rick longue[1].

Plusieurs sociétés d'ingénierie vont venir se proposer pour remplacer le Dallara IR-05, notamment Lola, DeltaWing et Swift mais le panel décide, le 14 juillet 2011, d'opter pour un autre châssis Dallara, plus révolutionnaire[2].

Nouveautés pour la saison 2012[modifier | modifier le code]

Châssis[modifier | modifier le code]

En août 2011, Dan Wheldon effectuait les premiers tests du nouveau châssis au Mid-Ohio à Lexington. Il se montrait enthousiaste et parlait déjà d'un « début d’une nouvelle époque pour la série IndyCar »[3]. Suite au décès du Britannique lors de la course de Las Vegas, Dallara décide de nommer son nouveau châssis "DW12"[4].

Tous les châssis seront fabriqués aux États-Unis, étant donné que Dallara Automobili souhaite construire des locaux à Indianapolis afin d'être plus proche du centre historique de l'IndyCar[5].

Un châssis coûtera 349 000$, presque autant que la voiture complète et motorisée (385 000$ ). Un kit aéro de 70 000$, approuvé par l'IndyCar et au nombre de 2 pour chaque équipe sur la saison, était initialement prévu[6] mais en raison des coûts de développement risquant d'être trop élevés pour les écuries, cette procédure ne sera aboutie qu'en 2013[7].

Moteur[modifier | modifier le code]

Les moteurs sont des V6 2,2 L turbo ou biturbo qui fonctionnent à l'éthanol, la puissance se situe entre 550 et 700 ch[8] à 12 000 tr/min. Le push to pass n'est plus présent[9].

Fournisseurs[modifier | modifier le code]

Il y aura 3 fournisseurs pour cette nouvelle saison: Chevrolet[10], Honda[11] et Lotus[12].

Courses[modifier | modifier le code]

Arrivées[modifier | modifier le code]

  • Absente depuis 2009, la course de Détroit revient au calendrier pour la saison 2012[13].
  • L'épreuve de Fontana est de retour et aura lieu le 15 septembre[14].

Absences[modifier | modifier le code]

Course annulée[modifier | modifier le code]

  • La série devait se rendre pour la première fois de son histoire en Chine: l'Indy Qingdao 600 aurait du se dérouler dans la ville de Qingdao[18], sur un circuit en ville long de 3,87 miles, avec le projet de construire un circuit permanent pour les futures saisons[19]. Le promoteur annula la course le 13 juin 2012[20].

Calendrier provisoire[modifier | modifier le code]

Date Nom de la Course Appellation Circuit Lieu Pays
1 25 mars Grand Prix de St. Petersburg Honda Grand Prix of St Petersburg Circuit urbain de St. Petersburg (U) St Petersburg Drapeau de la Floride Floride, Drapeau des États-Unis États-Unis
2 1er avril Grand Prix Indy d'Alabama Honda Indy Grand Prix of Alabama Barber Motorsports Park (R) Birmingham Drapeau de l'Alabama Alabama, Drapeau des États-Unis États-Unis
3 15 avril Grand Prix de Long Beach 38th Toyota Grand Prix of Long Beach Circuit urbain de Long Beach (U) Long Beach Drapeau de la Californie Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
4 29 avril 300 miles de Sao Paulo Sao Paulo Indy 300 Circuit urbain Anhembi (U) São Paulo État de São Paulo São Paulo, Drapeau du Brésil Brésil
5 27 mai 500 Miles d'Indianapolis 96th Indianapolis 500-Mile Race Indianapolis Motor Speedway (O) Indianapolis Drapeau de l'Indiana Indiana, Drapeau des États-Unis États-Unis
6 3 juin Grand Prix de Détroit Chevrolet Detroit Belle Isle Grand Prix Circuit urbain de Détroit-Belle Isle (U) Détroit Drapeau du Michigan Michigan, Drapeau des États-Unis États-Unis
7 9 juin 550 Km Texas Firestone 550K Texas Motor Speedway (O) Fort Worth Drapeau du Texas Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
8 16 juin Grand Prix automobile de Milwaukee Milwaukee 225 Milwaukee Mile (O) West Allis Drapeau du Wisconsin Wisconsin, Drapeau des États-Unis États-Unis
9 23 juin 250 Iowa Iowa Corn 250 Iowa Speedway (O) Newton Drapeau de l'Iowa Iowa, Drapeau des États-Unis États-Unis
10 8 juillet Grand Prix automobile de Toronto Honda Indy Toronto Circuit urbain Exhibition Place (U) Toronto Drapeau de l'Ontario Ontario, Drapeau du Canada Canada
11 22 juillet Grand Prix automobile d'Edmonton Honda Indy Edmonton Circuit de l'Aéroport d'Edmonton (A) Edmonton Drapeau de l'Alberta Alberta, Drapeau du Canada Canada
12 5 aout Grand Prix Indy de Mid-Ohio TBA Mid-Ohio Sports Car Course (R) Lexington Drapeau de l'Ohio Ohio, Drapeau des États-Unis États-Unis
13 26 aout Grand Prix Indy de Sonoma Indy Grand Prix of Sonoma Infineon Raceway (R) Sonoma Drapeau de la Californie Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
14 2 septembre Grand Prix de Baltimore Baltimore Grand Prix Circuit urbain de Baltimore (U) Baltimore Drapeau du Maryland Maryland, Drapeau des États-Unis États-Unis
15 15 septembre TBA TBA Auto Club Speedway (O) Fontana Drapeau de la Californie Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis

Légende

  • (U): Circuit temporaire Urbain (dans les rues de la ville)
  • (A): Circuit temporaire sur piste d'Aéroport
  • (R): Circuit Routier de Grand Prix
  • (O): Circuit Oval (Speedway & Superspeedway)

Pilotes et équipes[modifier | modifier le code]

Toutes les voitures seront dotées du châssis Drapeau : Italie Dallara et chaussées des pneus Drapeau : États-Unis Firestone.

Équipe Moteur No. Pilote(s) Sponsor(s) Manches Notes
Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Enterprises Drapeau : Japon Honda 14 Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway ABC Supply Company Toutes
41 Drapeau : Nouvelle-Zélande Wade Cunningham (R) Ecat / ABC Supply Company 5
Drapeau : États-Unis Andretti Autosport Drapeau : États-Unis Chevrolet 17 Drapeau : Colombie Sebastian Saavedra Automatic Fire Sprinklers 5 En association avec AFS Racing
25 Drapeau : Brésil Ana Beatriz Petroleo Ipiranga 4-5 En association avec Conquest Racing
26 Drapeau : États-Unis Marco Andretti Royal Crown Cola Toutes
27 Drapeau : Canada James Hinchcliffe GoDaddy.com Toutes
28 Drapeau : États-Unis Ryan Hunter-Reay DHL / Sun Drop / Circle K Toutes
Drapeau : États-Unis Chip Ganassi Racing Drapeau : Japon Honda 9 Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Target Toutes
10 Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti 1–4, 6–15 Franchitti à conduit la numéro 50 à Indianapolis
pour fêter les 50 ans de son sponsor Target.
50 5
38 Drapeau : États-Unis Graham Rahal TBC Retail Group Toutes
83 Drapeau : États-Unis Charlie Kimball Novo Nordisk Toutes
Drapeau : États-Unis Dale Coyne Racing Drapeau : Japon Honda 18 Drapeau : Royaume-Uni Justin Wilson Sonny's Real Pit Bar-B-Q Toutes
19 Drapeau : Royaume-Uni James Jakes Acorn Stairlifts / Boy Scouts of America Toutes
Drapeau : États-Unis Dragon Racing Drapeau : États-Unis Chevrolet 6 Drapeau du Royaume-Uni Katherine Legge (R) Truecar 1-5, 7-9, 15
7 Drapeau de la France Sébastien Bourdais McAfee / Bing 1-6, 10-14
Drapeau : États-Unis Dreyer & Reinbold Racing
Panther/Dreyer & Reinbold Racing
Drapeau : États-Unis Lotus
Chevrolet
22 Drapeau : Espagne Oriol Servià TranSystems / WIX Filters / Telemundo / Charter Communications Toutes
Drapeau : États-Unis Ed Carpenter Racing Drapeau : États-Unis Chevrolet 20 Drapeau : États-Unis Ed Carpenter Fuzzy's Ultra Premium Vodka Toutes
Drapeau : États-Unis KV Racing Technology Drapeau : États-Unis Chevrolet 5 Drapeau : Venezuela Ernesto Viso CITGO / PDVSA Toutes
8 Drapeau : Brésil Rubens Barrichello Brasil Máquinas / Hyundai Heavy Industries Toutes
11 Drapeau : Brésil Tony Kanaan GEICO / Mouser Electronics / TNT Energy Drink / Braskem Toutes
Drapeau : États-Unis Lotus-Fan Force United Drapeau : Royaume-Uni Lotus 64 Drapeau : France Jean Alesi (R) F. P. Journe 5
Drapeau : États-Unis Lotus-HVM Racing Drapeau : Royaume-Uni Lotus 78 Drapeau : Suisse Simona de Silvestro Entergy / Lotus Cars Toutes
Drapeau : États-Unis Panther Racing Drapeau : États-Unis Chevrolet 4 Drapeau : États-Unis J. R. Hildebrand U.S. National Guard Toutes
Drapeau : États-Unis Rahal Letterman Lanigan Racing Drapeau : Japon Honda 15 Drapeau : Japon Takuma Satō Panasonic / Mi-Jack / Interush Toutes
30 Drapeau : Mexique Michel Jourdain Jr Office Depot Mexico / Roshfrans 5
Drapeau : États-Unis Schmidt Hamilton Motorsports Drapeau : JaponHonda 77 Drapeau : France Simon Pagenaud (R) Hewlett-Packard / Coastal.com Toutes
99 Drapeau : États-Unis Townsend Bell BraunAbility 5
Drapeau : États-Unis Sarah Fisher Hartman Racing Drapeau : Japon Honda 39 Drapeau : États-Unis Bryan Clauson (R) 5
67 Drapeau : États-Unis Josef Newgarden (R) Direct Supply / Dollar General Toutes
Drapeau : États-Unis Team Barracuda – BHA Drapeau : Japon Honda 98 Drapeau : Canada Alex Tagliani Barracuda Networks 1-3, 5-15 L'équipe a manqué la course de Sao Paulo pour
se concentrer sur la préparation d'Indianapolis
Drapeau : États-Unis Team Penske Drapeau : États-Unis Chevrolet 2 Drapeau : Australie Ryan Briscoe IZOD / Hitachi Toutes
3 Drapeau : Brésil Hélio Castroneves Shell V-Power / AAA Insurance Toutes
12 Drapeau : Australie Will Power Verizon Wireless Toutes

Classements[modifier | modifier le code]

Championnat pilotes[modifier | modifier le code]

Pos. Pilote STP
Drapeau des États-Unis
ALA
Drapeau des États-Unis
LBH
Drapeau des États-Unis
SAO
Drapeau du Brésil
INDY Drapeau des États-Unis DET
Drapeau des États-Unis
TEX
Drapeau des États-Unis
MIL
Drapeau des États-Unis
IOW
Drapeau des États-Unis
TOR
Drapeau du Canada
EDM
Drapeau du Canada
MDO
Drapeau des États-Unis
SNM
Drapeau des États-Unis
BAL
Drapeau des États-Unis
FON
Drapeau des États-Unis
Pts
QL 500
1 Drapeau des États-Unis Ryan Hunter-Reay 3 12 6 2 3 27 7 21 1* 1 1* 7 24 18 1 4 468
2 Drapeau de l'Australie Will Power 7 1 1 1* 5 28 4 8 12 23 15 3 2* 2* 6* 24 465
3 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Scott Dixon 2* 2* 23 17 15 2 1* 18* 11 4 25 10 1 13 4 3 435
4 Drapeau du Brésil Hélio Castroneves 1 3 13 4 6 10 17 7 6 6* 6 1 16 6 10 5 431
5 Drapeau de la France Simon Pagenaud 6 5 2* 12 23 16 3 6 13 5 12 20 3 7 3 15 387
6 Drapeau de l'Australie Ryan Briscoe 5 14 7 25 1 5 16 3 14 18 19 8 7 1 2 17 370
7 Drapeau du Royaume-Uni Dario Franchitti 13 10 15 5 16 1 2 14 19 25 17 6 17 3 13 2 363
8 Drapeau du Canada James Hinchcliffe 4 6 3 6 2 6 21 4 3 17 22 12 5 26 15 13 358
9 Drapeau du Brésil Tony Kanaan 25 21 4 13 8 3 6 11 2 3 4 18 6 10 20 18 351
10 Drapeau des États-Unis Graham Rahal 12 4 24 16 12 13 19 2 9 9 23 4 11 5 11 6 333
11 Drapeau des États-Unis J. R. Hildebrand 19 15 5 7 18 14 14 5 22 22 7 21 9 8 12 11 294
12 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello 17 8 9 10 10 11 25 NP 10 7 11 13 15 4 5 22 289
13 Drapeau de l'Espagne Oriol Servià 16 13 16 11 27 4 5 20 4 21 5 24 25 19 7 19 287
14 Drapeau du Japon Takuma Satō 22 24 8 3 19 17 20 22 20 12 9 2 13 27 21 7 281
15 Drapeau du Royaume-Uni Justin Wilson 10 19 10 22 21 7 22 1 23 10 21 9 18 11 17 23 278
16 Drapeau des États-Unis Marco Andretti 14 11 25 14 4 24* 11 17 15 2 16 14 8 25 14 8 278
17 Drapeau du Canada Alex Tagliani 15 26 21 11 12 10 9 7 16 10 5* 10 9 8 20 272
18 Drapeau des États-Unis Ed Carpenter 18 22 14 21 28 21 12 12 8 8 18 22 22 20 25 1* 261
19 Drapeau des États-Unis Charlie Kimball 9 25 18 8 14 8 8 23 17 11 2 19 21 18 10 260
20 Drapeau du Venezuela E. J. Viso 8 18 12 9 9 18 18 19 5 24 20 16 20 16 9 25 244
21 Drapeau du Royaume-Uni Mike Conway 20 7 22 19 29 29 9 16 16 20 3 11 21 14 16 233
22 Drapeau du Royaume-Uni James Jakes 26 16 11 15 17 15 23 10 21 13 8 25 19 12 24 12 232
23 Drapeau des États-Unis Josef Newgarden 11 17 26 23 7 25 15 13 25 19 13 17 12 23 16 200
24 Drapeau de la Suisse Simona de Silvestro 24 20 20 24 32 32 13 NP 24 14 24 23 23 17 22 26 182
25 Drapeau de la France Sébastien Bourdais 21 9 17 18 25 20 24 14 15 4 22 23 173
26 Drapeau du Royaume-Uni Katherine Legge 23 23 19 26 30 22 15 18 15 24 9 137
27 Drapeau de la Colombie Sebastian Saavedra 24 26 15 21 41
28 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Wade Cunningham 26 31 14 29
29 Drapeau du Brésil Ana Beatriz 20 13 23 28
30 Drapeau des États-Unis Townsend Bell 20 9 26
31 Drapeau de l'Italie Giorgio Pantano 14 16
32 Drapeau du Mexique Michel Jourdain, Jr. 22 19 16
33 Drapeau des États-Unis Bryan Clauson 31 30 13
34 Drapeau de la France Jean Alesi 33 33 13
35 Drapeau du Brésil Bruno Junqueira 19 12
Pos. Pilote STP
Drapeau des États-Unis
ALA
Drapeau des États-Unis
LBH
Drapeau des États-Unis
SAO
Drapeau du Brésil
QL 500 DET
Drapeau des États-Unis
TEX
Drapeau des États-Unis
MIL
Drapeau des États-Unis
IOW
Drapeau des États-Unis
TOR
Drapeau du Canada
EDM
Drapeau du Canada
MDO
Drapeau des États-Unis
SNM
Drapeau des États-Unis
BAL
Drapeau des États-Unis
FON
Drapeau des États-Unis
Pts
INDY Drapeau des États-Unis
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e
Bronze 3e
Vert 4e-5e
Bleu clair 6e-10e
Bleu foncé Hors du top 10
Pourpre Abandon
Rouge Non-qualifié
(NQ)
Brun Retiré
(Wth)
Noir Disqualifié
(DSQ)
Blanc Pas au départ
(NP)
Blanc Course stoppée
(C)
Vide Pas de participation
Notation
Gras Pole position
(1 point)
Exception: Indianapolis 500
Italique Meilleur tour en course
* Plus de tours menés
(2 points)
NP Pilote qualifié
mais pas au départ (NP).
Rookie de l'année
Rookie

Les points sont distribués de la manière suivante:

Position 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33
Course 50 40 35 32 30 28 26 24 22 20 19 18 17 16 15 14 13 12 12 12 12 12 12 12 10 10 10 10 10 10 10 10 10
Qualification à l'Indy 500 15 13 12 11 10 9 8 7 6 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 3 3 3 3 3 3 3 3 3
  • Des points supplémentaires sont attribués aux pilotes selon leurs performances aux qualifications à l'Indy 500.
  • En cas d'égalité, le championnat se joue sur le nombre de victoires, suivi du nombre de 2e places, 3e places, etc. Ensuite par le nombre de pole position, de 2e places sur la grille, etc.

Championnat constructeurs[modifier | modifier le code]

Pos. Constructeur STP
Drapeau des États-Unis
ALA
Drapeau des États-Unis
LBH
Drapeau des États-Unis
SAO
Drapeau du Brésil
INDY
Drapeau des États-Unis
DET
Drapeau des États-Unis
TEX
Drapeau des États-Unis
MIL
Drapeau des États-Unis
IOW
Drapeau des États-Unis
TOR
Drapeau du Canada
EDM
Drapeau du Canada
MDO
Drapeau des États-Unis
SNM
Drapeau des États-Unis
BAL
Drapeau des États-Unis
FON
Drapeau des États-Unis
Pts
1 Drapeau des États-Unis Chevrolet 1 1 1 1 3 4 3 1 1 1 1 2 1 1 1 123
2 Drapeau du Japon Honda 2 2 2 3 1 1 1 7 4 2 2 1 3 3 2 102
3 Drapeau du Royaume-Uni Lotus 15 9 16 11 32 13 NP 24 14 24 23 23 17 22 26 60
  • Les points au championnat constructeurs sont attribués en fonction de la position finale de la meilleure arrivée de chaque constructeur respectif à chaque épreuve.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kevin Vernaz, « La composition du comité ICONIC dévoilée », sur us-racing.com,‎ 15 avril 2010 (consulté le 3 novembre 2011)
  2. (en) Dave Lewandowski, « 2012 car strategy embraces innovation », sur indycar.com,‎ 14 juillet 2010 (consulté le 3 novembre 2011)
  3. « Indycar 2012 : Dan Wheldon teste la nouvelle Dallara à Lexington », sur autonewsinfo.com,‎ 8 août 2011 (consulté le 3 novembre 2011)
  4. « Dallara rendra hommage à Wheldon », sur espnf1.com,‎ 18 octobre 2011 (consulté le 3 novembre 2011)
  5. Kevin Vernaz, « L'usine Dallara en avance sur le prévisionnel », sur us-racing.com (consulté le 3 novembre 2011)
  6. « La série IndyCar IZOD a dévoilé sa voiture du futur », sur flagworld.com,‎ 15 juillet 2010 (consulté le 3 novembre 2011)
  7. « L'IndyCar interdit les kits aéro en 2012 », sur autohebdo.fr,‎ 15 août 2011 (consulté le 3 novembre 2011)
  8. « L’IndyCar modifie ses moteurs 2012 », sur tomorrownewsf1.com,‎ 12 janvier 2011 (consulté le 3 novembre 2011)
  9. (en) « IndyCar unveils new chassis for 2012 », sur webcitation.org,‎ 15 juillet 2010 (consulté le 3 novembre 2011)
  10. Pierre-Marc Durivage, « Chevrolet de retour en IndyCar en 2012 », sur auto.cyberpresse.ca,‎ 12 novembre 2011 (consulté le 3 novembre 2011)
  11. Kevin Vernaz, « Honda sera de la partie en 2012 », sur us-racing.com,‎ 10 août 2010 (consulté le 3 novembre 2011)
  12. « IndyCar: Lotus sera de la partie en 2012 », sur sport.fr,‎ 18 novembre 2010 (consulté le 3 novembre 2011)
  13. « L'IndyCar fera un retour à Detroit », sur rds.ca,‎ 12 octobre 2010 (consulté le 3 novembre 2011)
  14. Joest Jonathan Ouaknine, « Indycar: retour à Fontana en 2012 », sur leblogauto.com,‎ 7 septembre 2011 (consulté le 3 novembre 2011)
  15. Luc Fradette, « IndyCar: Motegi retiré du calendrier 2012 », sur auto123.com,‎ 9 février 2011 (consulté le 3 novembre 2011)
  16. (en) « New Hampshire confirms no IndyCar for 2012 », sur racer.com,‎ 14 octobre 2011 (consulté le 3 novembre 2011)
  17. (en) « 2012: No Indy Cars at Kentucky Speedway », sur blogs.courier-journal.com,‎ 13 octobre 2011 (consulté le 3 novembre 2011)
  18. « La Chine au programme », sur radio-canada.ca,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 10 novembre 2011)
  19. (en)« IndyCar will race on street circuit in China in 2012 »,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 10 novembre 2011)
  20. (en)« INDYCAR's scheduled August race in China canceled »,‎ 13 juin 2011 (consulté le 13 juin 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]