Pont du Las

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Pont du Las est un quartier de Toulon-Ouest.

C'est une véritable ville dans la ville qui possède de nombreuses infrastructures (chaque rez-de-chaussée d'immeuble abrite au moins un commerce), de nombreuses places, dont la place Martin Bidouré, second marché de Toulon après celui du cours Lafayette. Cette place tient également lieu de parvis pour la paroisse Saint-Joseph, église de la fin du XIXe siècle, dotée de grandes orgues, ainsi que de nombreuses chapelles ornées de statues, et dont la façade sud est en partie recouverte de dorures mettant en scène le Christ-Roi, en faisant un quartier très animé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom trouve son origine dans l'ancien pont qui enjambait le Las, une petite rivière côtière, qui prend sa source non loin du village du Revest puis longe le mont Faron par l'ouest et se jette dans la rade de Toulon. À l'origine, il s'y jetait au niveau de Castigneau mais pour les besoins d'agrandissement du port militaire, il fut détourné au XVIIe siècle pour aller se jeter du côté du Malbousquet dans la baie de La Seyne, cette partie ainsi canalisée fut appelée la Rivière Neuve, aujourd'hui en partie couverte. Le Las d'origine est aujourd'hui couvert depuis le quartier de Rodeilhac et passe sous l'église St-Joseph et la place du marché du Pont-du-Las.

Autour de son pont, un petit hameau se développa entouré de vergers et de jardins maraîchers. Avec le développement de l'industrie locale et de l'arsenal au cours du XIXe siècle, les industries installées dans la vallée du Las et l'Arsenal se développant, beaucoup d'ouvriers s'y installent suivis par des commerces. Les constructions se densifient dans la seconde moitié du XIXe siècle et voient l'édification d'une église.

Sport[modifier | modifier le code]

Le Sporting Club Toulon-Le Las a été fondé en 1965.

Au début des années 1990, le cruel manque d'infrastructure sportive dont souffrait Toulon depuis longtemps, interpella le futur maire de la ville, Hubert Falco alors président du Conseil général du Var en 1993, qui décida de la construction d'un nouveau palais de sports à l'entrée ouest du quartier du Pont du Las: le palais des sports Jauréguiberry.

Liens externes[modifier | modifier le code]

43° 07′ 46″ N 5° 54′ 56″ E / 43.12939, 5.91555 ()

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy Lénel, Toulon entre mer et monts : Raconte moi ton quartier : Le Pont du Las, Toulon, 256 p.
  • Guy Lénel, Toulon entre mer et monts : Il était une fois dans l'ouest : Bon Rencontre, Rodeilhac, Temple et..le Pont du Las, Toulon,‎ 2009, 250 p.