Pierre Galle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galle.
Pierre Galle Portail du basket-ball
Pierre et Jean Galle.jpg
Pierre et Jean Galle en 2008
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (69 ans)
Calais, France
Taille 1,8 m (5 11)
Situation en club
Poste Arrière
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1965-1966
1970-1976
1977-1978
1979-1981
SA Lyon
AS Berck
AS Denain Voltaire
Caen Basket Club
Sélection en équipe nationale **
1968-1975 Drapeau : France France (65 sél) 277
Carrière d’entraîneur
1981-1985
1986-1989
1989-1991
1992-1994
1995-1997
1999-2003
AS Montferrand
Montpellier
ASVEL
Hyères-Toulon
Toulouse
Montpellier-Lattes

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Pierre Galle est un ancien joueur puis entraîneur de basket-ball, né à Calais le 13 janvier 1945. Son frère, Jean, est également un ancien joueur puis entraîneur de haut niveau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Galle fait ses premières armes dans la cour de l’école Condé à Calais, pour commencer à glaner ses titres de noblesse au niveau des Flandres, puis avec l’Équipe de France junior, avec laquelle il décroche le titre de vice-champion d'Europe, l'Équipe de France de basket-ball dont il sera le meneur de jeu et capitaine et surtout la mythique AS Berck, fleuron de la Côte d'Opale. Son frère, Jean, était également joueur puis entraîneur de haut niveau.

Grand rival d'Alain Gilles tout au long des années 70, ce meneur de talent, que le quotidien l'Équipe avait surnommé "le cerveau", sera sacré, sous la direction de son entraîneur de frère Jean Galle et aux côtés d'Yves-Marie Vérove, Jean Caulier et Didier Dobbels, deux fois Champion de France en 1973 (MVP 1973) et 1974 (MVP 1974).

Au plan européen, Pierre Galle mènera deux fois l'AS Berck en demi-finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions (actuelle Euroleague) en 1974 et 1975, ce qui restera, malgré la grève historique d'une partie de l'effectif en 1975, le meilleur résultat français en basket ball jusqu'à la victoire du CSP Limoges en Euroleague en 1993.

Le Capitaine de l'AS Berck était un meneur gaucher particulièrement adroit à mi-distance et même à très longue distance. D’un calme imperturbable et d’une grande lucidité, sa lecture du jeu et des situations lui permettait de faire briller ses coéquipiers et de prendre ses responsabilités lorsque cela s'avérait nécessaire.

Pierre Galle quitte l'AS Berck en 1977 pour rejoindre son frère au Caen Basket Club, et entamer sa reconversion. En 1981, il prend la direction du Centre de formation de l'AS Montferrand pour entraîner tour à tour les garçons en Nationale 2 (et même remettre le short pour les fins de matchs difficiles) et les filles menées par Catherine Malfois en Nationale 1.

En 1986, Louis Nicollin en fait le chef d'orchestre de son armada de Montpellier La Paillade en Nationale 2. En trois petites années, il portera son équipe au plus haut niveau avec un effectif redoutable : Sam Mitchell (qui fera ensuite 15 années en NBA avant de devenir entraîneur des Raptors de Toronto), Rick Raivio, Appolo Faye le pivôt mythique du CSP Limoges, notamment. Au passage, il décrochera les titres de Champion de France Nationale 2 et Pro B. En 1989 pour sa première saison dans l'Elite, il qualifiera Montpellier en Coupe Korac, avec une 5e place. La paire Raivio-Mitchell restera dans l'histoire de la Pro A comme la plus productive, les deux joueurs émargeant chacun à plus de 30 points et 10 rebonds de moyenne. Sam Mitchell sera désigné en outre meilleur défenseur de la ligue et Rick Raivio joueur le plus complet ...

Après deux saisons en NBA, Sam Mitchell revenant sur son expérience hexagonale déclarera à Maxi-Basket "Pierre m'a appris le jeu".

L'ASVEL, présidée par l'ancien ministre de la Défense Charles Hernu, lui fera rapidement les yeux doux en lui proposant de prendre en main les destinées de la green team de Lyon.

En 1991, Pierre Galle prend en main les destinées du Hyères Toulon Var Basket, alors en Nationale 2 puis en Pro B et découvre un jeune ailier de talent nommé Laurent Sciarra. Il fera passer ce dernier de l'aile au poste de meneur de jeu, lui transmettant certainement quelques-unes de ses ficelles, avant qu'il ne devienne après une année sabbatique imposée par la rupure de son contrat avec le HTV au profit du PBR Paris, le multiple MVP du Championnat de France et meneur de l'Équipe de France.

En 1995, il prend la Direction Générale des Spacer's de Toulouse en Nationale 2, qu'il fait rapidement accéder à la Pro B (Champion de France) puis à la Pro A.

À partir de 1997, Galle retrouve Montpellier où il s'installe comme Directeur Technique Départemental où il retrouve un glorieux ancien en la personne de Jean-Paul Beugnot avant de prendre la direction des féminines de Montpellier-Lattes qu'il fait accéder en Ligue professionnelle.

Depuis 2005, il dirige le centre de formation du Club féminin de Montpellier-Lattes-Agglomération.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • Saisons en 1re division/ Nationale 1 : 10.
  • Moyenne : 13,6 pts.
  • Meilleures moyennes :
    • 1970-1971 (Berck 7°)  : 19.6 pts (MJ 26).
    • 1971-1972 (Berck 4°)  : 20.0 pts (MJ 24).
    • 1972-1973 (Berck 1°)  : 17.4 pts (MJ 30).
    • 1973-1974 (Berck 1°)  : 17.2 pts (MJ 30).
    • 1974-1975 (Berck 7°)  : 15.4 pts (MJ 29).
    • 1975-1976 (Berck 5°)  : 11.5 pts (MJ 29).
    • 1976-1977 (Denain 15°) : 15.1 pts (MJ 08).
    • 1977-1978 (Caen 5°)  : 4.1 pts (MJ 26).
    • 1978-1979 (Caen 7°)  : 3.7 pts (MJ 16).

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraineur[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]