Hinchinbrooke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hinchinbrooke
Localisation de la ville dans la MRC de Le Haut-Saint-Laurent
Localisation de la ville dans la MRC de Le Haut-Saint-Laurent
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec[1]
Région Vallée-du-Haut-Saint-Laurent (Montérégie)
Comté ou équivalent Le Haut-Saint-Laurent
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Carolyn Cameron
2013 - 2017
Code postal J0S 1A0
Constitution 1er juillet 1855
Démographie
Gentilé Hinchinbrooker
Population 2 227 hab. (2014)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 03′ 00″ N 74° 06′ 00″ O / 45.050005, -74.10000545° 03′ 00″ Nord 74° 06′ 00″ Ouest / 45.050005, -74.100005  
Superficie 14 814 ha = 148,14 km2
Divers
Fuseau horaire Est (UTC-5)
Indicatif +1 450 264
Code géographique 69045
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Montérégie

Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Hinchinbrooke

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Hinchinbrooke

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Hinchinbrooke
Liens
Site web mrchsl.com

Hinchinbrooke est une municipalité québécoise située dans la municipalité régionale de comté du Haut-Saint-Laurent, dans la région de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent en Montérégie[2],[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

La superficie totale de la municipalité d'Hinchinbrooke est de 149,58 km2 dont 148,14 km2 terrestres et 1,44 km2 en eau[2].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Hinchinbrooke comporte plusieurs hameaux dont Brooklet, Herdman, Powerscourt et Rockburn ainsi que le village d'Athelstan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom Hinchinbrooke est déjà mentionné à partir de 1795 sur la carte de Gale et Duberger. Le toponyme proviendrait du nom d'un manoir, Hinchin Brooke, situé dans le comté de Huntingdon en Angleterre. La Commission de toponymie du Québec précise : « Le canton de Hinchinbrooke a été proclamé en 1799 alors que la municipalité à laquelle il a donné son nom est instituée en 1845. Elle ajoute : « En 1847, la municipalité du canton de Hinchinbrooke est abolie et devient partie de la municipalité du comté de Beauharnois. Huit ans plus tard, elle est rétablie sous le même nom. Son territoire est alors amputé de la partie comprise dans les limites de la municipalité du village de Huntingdon créée en 1848[4]. » Le 5 novembre 2011, la municipalité du canton de Hinchinbrooke change sont statut pour celui de municipalité[5].

Localités[modifier | modifier le code]

Powerscourt[modifier | modifier le code]

Ce lieu-dit est le site du pont de Powerscourt, un pont couvert de 50 mètres reliant le canton à celui d'Elgin. Ce pont est le plus vieux pont couvert du Québec encore en utilisation et le dernier pont couvert de type McCallum au monde. Le pont, construit en 1861, fut classé monument historique le 27 avril 1987. Le nom de ce hameau fait référence à la ville de Wicklow en Irlande.

Athelstan[modifier | modifier le code]

La colonisation du territoire à vocation agricole remonte à 1828 avec l'arrivée d'un premier groupe d'écossais. Ces pionniers ont d'abord nommé l'endroit St. Michaels. Par la suite, entrera en usage le nom d'Athelstan d'après le village d'Athelstaneford, village écossais au nord d'Haddington. Ce toponyme réfère aussi au roi saxon Athelstan qui régna de 894 à 939.

Rockburn[modifier | modifier le code]

Rockburn est le point de départ de la route des cidres.

Administration[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal est élu en bloc aux quatre ans, sans division géographique[2]. La mairesse Carolyn Cameron et presque tout le conseil municipal demeure en poste sans opposition à l'élection de 2013[6]. La population locale est représentée à l'Assemblée nationale du Québec au sein de la circonscription québécoise d'Huntingdon[7] et à la Chambre des communes du Canada par la circonscription fédérale de Beauharnois-Salaberry[8].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Normand Crète    
  en cours Carolyn Cameron    
Les données manquantes sont à compléter.
Composition du conseil municipal[6]
2009-2013 2013-2017
Maire Normand Crète*
Carolyn Cameron**
Carolyn Cameron
Conseillers Mark Bakos
Lawrence Bergevin
Carolyn Cameron*
Carol Craig
Elgin Macfarlane
Mark Wallace
Mark Bakos
Carol Craig
Réal Desgroseillers
Elgin Macfarlane
Nadia Ricard
Mark Wallace
* Élu mais non sortant. **Sortant mais non élu à l'élection générale.

Société[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les informations de la fiche proviennent de Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités : Ormstown », 69037, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire du Québec (consulté le 19 février 2014), sauf :
    a. Région (CRÉ) : Agence forestière de la Montérégie, « Vallée-du-Haut-Saint-Laurent », carte, sur CRÉ de la Vallée-du-Haut-Saint-Saint-Laurent,‎ 2009 (consulté le 15 mai 2013).
    b. Code postal : Postes Canada, « Nombre et carte des secteurs de livraison rurale et urbaine », Québec,‎ 10 mai 2013 (consulté le 2 octobre 2013).
  2. a, b et c Gouvernement du Québec, « Hinchinbrooke », 69045, sur Répertoire des municipalités, Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire (consulté le 19 février 2014).
  3. Agence forestière de la Montérégie, « Vallée-du-Haut-Saint-Laurent », carte, sur CRÉ de la Vallée-du-Haut-Saint-Saint-Laurent,‎ 2009 (consulté le 15 mai 2013).
  4. Commission de toponymie du Québec
  5. (en) Institut de la Statistique du Québec, Modifications aux municipalités du Québec, 3 p. (lire en ligne)
  6. a et b a. Gouvernement du Québec, « Hichinbrooke (Canton d') », 69045, sur Élections municipales 2009 - Résultats des élections pour les postes de maire et de conseiller, Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire du Québec,‎ 13 février 2014 (consulté le 19 février 2014).
    b. Gouvernement du Québec, « Candidatures et résultats pour Hinchinbrooke », 69045, sur Élections municipales 2013, Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire du Québec,‎ 21 novembre 2013 (consulté le 19 février 2014).
  7. Commission de la représentation électorale du Québec, « La carte électorale du Québec : Les 125 circonscriptions électorales 2011 », sur Directeur général des élections du Québec (consulté le 2 août 2013).
  8. Gouvernement du Canada, « Proclamation donnant force de loi au décret de représentation électorale à compter de la première dissolution du Parlement postérieure au 25 août 2004 (TR/2003-154), Annexe: Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales - Décret de représentation », sur Ministère de la Justice du Canada (consulté le 7 juillet 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Godmanchester, Huntingdon Ormstown Rose des vents
Elgin N Franklin
O    Hinchinbrooke    E
S
États-Unis d'Amérique États-Unis, Flag of New York.svg New York