Hammerskins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Hammerskins (connus aussi sous le nom de Hammerskin Nation) sont un groupe de suprémacistes blancs formé à Dallas (Texas) en 1988[1].

Les Hammer Skins, sont un gang de rue américain comptant uniquement des membres blancs, ou « Aryens ». Affiliés au Ku Klux Klan et à l'American Nazi Party (ANP), ils prennent part aux rassemblements anti-étrangers et manifestations racistes, mais également à des manifestations comme la Gay Pride ou les manifestations égalitaires. D'après la police, ces actes auraient causé la mort de plusieurs dizaines de personnes rien que dans la région de Philadelphie.[réf. nécessaire] Leurs activités ne se limitent pas qu'à des saccages passagers ou des insultes xénophobes, mais également au meurtre, certains allant jusqu'à louer leurs services pour des attentats ou des prises d'otages. Les Hammerskins de Chicago ont particulièrement fait parler d'eux lors de l'élection présidentielle de 2008. Craignant que Barack Obama ne devienne le premier président noir des États-Unis, ils montèrent plusieurs opérations afin de l'assassiner avant qu'il ne se retrouve à la Maison-Blanche. Toutes ces opérations étaient menées conjointement avec d'autres groupements suprématistes, sous la direction du Ku Klux Klan, qui menait les opérations grâce à son soutien financier et son important nombre de membres ou de sympathisants. Cette mouvance compte aujourd'hui plus de 100 000 membres, répartis entre l'Europe et les États-Unis.

La Hammerskin Nation prône une idéologie néonazie et raciste. Elle est présente en Allemagne, en Angleterre, en Australie, au Canada, en Espagne, en France, aux Pays-Bas, en Suisse et en Nouvelle-Zélande. En Allemagne et en Suisse, elle fédère les boneheads sous la bannière hitlérienne et entend faire passer leur message par la violence.[réf. nécessaire]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]