Parti nazi américain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parti nazi américain
American Nazi Party
Image illustrative de l'article Parti nazi américain
Logo officiel
Présentation
Fondation 1959
Siège Arlington
Virginie
Idéologie Nazisme
Néonazisme
Antisémitisme
Nationalisme blanc
Séparatisme blanc
Couleurs Rouge, noir
Site web www.americannaziparty.com

Le Parti nazi américain (en anglais American Nazi Party) était un parti néonazi fondé le 8 mars 1959 par George Lincoln Rockwell. Ayant son siège à Arlington en Virginie (États-Unis), l'organisation fondait son idéologie principalement sur les principes et la politique du Parti national-socialiste des travailleurs allemands, le parti nazi de l’Allemagne du Troisième Reich.

Le successeur de ce parti dispose d'un lobbyiste au congrès à Washington depuis 2012[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Après l'assassinat de Rockwell en 1967, probablement par un membre de son propre parti, le groupe fut repris par Koehl Mat qui le rebaptisa Parti national-socialiste du peuple blanc (National Socialist White People's Party ou NSWPP).

En 1970, Frank Collin, membre du NSWPP, fit scission et fonda le Parti national-socialiste d'Amérique. Ce parti devint célèbre grâce à sa tentative de faire une marche à travers Skokie, dans l'Illinois, commune comportant une population juive importante avec quelques survivants du génocide.

Le but réel de Collin était d’organiser des manifestations dans le secteur de Marquette Park à Chicago. S’il avait choisi Skokie, c’était pour essayer d'obtenir l'accès à Marquette Park sans être obligé de souscrire une forte assurance. Collin fut finalement accusé, condamné et envoyé en prison en 1979 pour maltraitance d'enfants. On découvrit plus tard que Collin était en réalité d’ascendance juive.

Un des symboles employés par les nazis américains était George Washington, à qui étaient attribués de faux écrits antisémites qu'ils distribuaient[2].

Il est membre de la World Union of National Socialists.

Renaissance du parti[modifier | modifier le code]

Plus récemment fut relancé le Parti nazi américain. Le nouveau parti, ayant son siège à Eastpointe dans le Michigan et pour président Rocky Suhayda, affirme qu'il continue l'œuvre de Rockwell. Anciennement, il s'appelait European-American Education Association (Association pour l'éducation des Euro-américains). Le parti a pour slogan : « Il faut assurer l'existence de notre peuple ainsi qu'un avenir pour les enfants blancs » (« We must secure the existence of our people and a future for white children »), reprenant les « quatorze mots » de David Lane.

Selon son site web, « le parti nazi américain est une association politique et éducative, consacrée aux 14 mots. Nous nous engageons à élever le national-socialisme américain, que feu notre commandant George Lincoln Rockwell a d'abord créé et incarnait, dans le XXIe siècle, au-delà des activités passées de la Première phase, qui ont eu leur utilité.» (The American Nazi Party is a Political-Educational Association, dedicated to the 14 WORDS. We are committed to bringing American National Socialism, first created and embodied by our late Commander George Lincoln Rockwell, out of the past Phase One activities which at the time served their purpose well, and into the 21st Century[3].)

Ce parti était (et l'est sans doute encore) sous la surveillance du FBI, notamment par le biais de l'opération COINTELPRO. Il ne dispose d'aucun élu aux États-Unis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un nazi américain devient lobbyiste à Washington, Le Monde.fr, 14 avril 2012
  2. « Urban Legendes Reference Pages: George Washington on Jews », snopes.com, 26 septembre 2007.
  3. « Who we are », site du American Nazi Party.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]