Nationalisme blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le nationalisme blanc est une idéologie politique qui prône la définition raciale de l'identité nationale pour la race blanche en opposition au multiculturalisme. Le mouvement rejette l'égalité comme étant un idéal et insiste pour renforcer la base de la nature humaine par l'hérédité[1]. La nationalisme blanc est souvent confondu avec un de ses sous-groupes qui est le suprémacisme blanc. Cependant, il n'y a qu'une minorité de nationalistes blancs qui prônent le séparatisme pour faire un pays totalement formé de la race blanche ou la suprématie de la race blanche[2].

Aux États-Unis, de nombreuses associations se réclament du nationalisme blanc, dont la National Alliance ou le Ku Klux Klan.

Les groupes nationalistes blancs peuvent aussi se revendiquer du nationalisme européen, de l'aryanisme ou encore du néonazisme.

Principaux représentants[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ankerl, Guy, Coexisting Contemporary Civilizations, Presses INU Press, Genève, 2000 (ISBN : 0-96563-832-4)
  • (en) Josey, Charles Conant, The Philosophy of Nationalism, Presses Cliveden, Washington DC, 1983 (ISBN : 1-87846-510-4)
  • (en) Levin, Michael E., Why Race Matters: Race Differences and What They Meane, Praeger Publishers, Westport, 1997, 415 pages (ISBN : 0-27595-789-6)
  • (en) McDaniel, George, A Race Against Time: Racial Heresies for the 21st Century, Fondation New Century, Oakton, 2003 (ISBN : 2-88155-004-5)
  • (en) Robertson, Wilmot, The Dispossessed Majority, Howard Allen, Cap Canaveral, 1981 (ISBN : 0-91457-615-1)
  • (en) Robertson, Wilmot, The Ethnostate, Howard Allen, Cap Canaveral, 1993 (ISBN : 0-91457-622-4)
  • (en) Swain, Carol M., Contemporary Voices of White Nationalism in America, Presses de l'Université de Cambridge, New York City, 2003, 312 pages (ISBN : 0-52101-693-2)
  • (en) Swain, Carol M., The New White Nationalism in America, Presses de l'Univeristé de Cambridge, New York City, 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [réf. incomplète]Francis, Samuel, White Nationalists Seek Respectability in Meeting of 'Uptown Bad Guys', Newhouse News Service, 4 avril 2000
  2. (en) Swain, Carol M., Interviews offer unprecedented look into the world and words of the new white nationalism, Université Vanderbilt, 11 avril 2004

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]