Aryan Brotherhood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aryan Brotherhood (AB)
Date de fondation 1967
Fondé par Blue Bird Gang
Lieu Drapeau de la Californie Californie
Territoire Drapeau des États-Unis États-Unis
Année active 1967-actuellement
Ethnies présentes Blancs
Nombre de membres 20 000[1]
Activités criminelles Trafic de stupéfiant
Extorsions
Rackets
Meurtres
Trafic d'armes
Braquages de banque
Contrats d'assassinat
Fabrication de méthamphétamine
Prostitution carcérale
Alliés Hells Angels
Mexican Mafia
Nazi low rider
Ku Klux Klan
Aryan Nations
White Aryan Resistance
Rivaux DC Blacks
Black Guerrilla Family (BGF)
Crips
Bloods
El Rukns
Nuestra Familia

L'Aryan Brotherhood (AB) (en français : Fraternité aryenne) est un gang de détenus fondé en Californie en 1967[2], dans la prison d'État de San Quentin, après la fin de la ségrégation dans les lieux de détention, et qui s'est développé dans de nombreux États des États-Unis, parallèlement à d'autres mouvements (par exemple les DC Blacks, Black Guerrilla Family (BGF), Crips, Bloods ou El Rukns qui sont composés exclusivement d'Afro-américains)[3], est l'un des gangs les plus violents des États-Unis.

Bien que le gang représente moins de 1 % de la population carcérale, il est responsable de plus de 21 % des meurtres en prison[4].

Les membres de l'Aryan Brotherhood arborent des tatouages incluant les mots « Aryan Brotherhood », « AB », SS, 666, éclairs et autres symboles nazis et iconographie celtique.

Fondation[modifier | modifier le code]

Jusque dans les années 1960, la plupart des prisons aux États-Unis pratiquaient la ségrégation raciale. Lorsque les politiques pénitentiaires évoluèrent, les détenus de différentes origines se mélangèrent et ils se regroupèrent selon des critères raciaux pour se protéger les uns des autres. La Fraternité Aryenne se créa à partir d'un groupe de motards en 1967 dans la prison de San Quentin. Les procureurs qui conduisirent des enquêtes sur le gang expliquèrent qu'il s'était formé pour lutter contre les Black Panthers. Il se peut qu'il soit une évolution d'une bande déjà existante dans les années 1950-1960, le Blue Bird Gang. À l'origine, ses membres étaient exclusivement d'origine irlandaise et la plupart de ses activités se fondaient sur ce critère. Mais avec le temps, il s'effaça au profit d'une recherche de rentabilité maximale.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Malgré les tatouages qu'arborent ses membres (croix gammées, éclairs SS, aigle nazi, etc.), l'Aryan Brotherhood ne se voit pas comme un mouvement politique à proprement parler, et n'est pas exempte de contradictions idéologiques : tout en prônant la suprématie blanche, elle n'hésite pas à commercer avec les Noirs pour le trafic de drogue, et à collaborer avec la Mexican Mafia[3]. On notera d'ailleurs la présence en ses rangs de membres d'ascendance latino, juive (c'est le cas du principal meneur de l'organisation Tyler Bingham[5]) ou amérindienne[1] (comme l'ancien membre Michael Thompson d'origine amérindienne qui a depuis décidé de coopérer avec les autorités).

Dans les années 1980, le gang instaure une structure binaire avec une faction propre au système pénitentiaire et une autre à l'extérieur.

L'organisation du gang varie entre chaque prison. Par exemple, dans la prison d'Arizona, les membres se nomment "Kindred" et ils s'organisent en "Familles". Le Kindred doit recruter d'autres membres, connus sous le nom de "progeny". Le Kindred sert de mentor à la nouvelle recrue.

La vie au sein du gang est très règlementée et il est impératif de respecter un certain nombre de règles. L'entrée dans le gang obéit au principe du "Blood in blood out" et il est nécessaire pour une recrue potentielle de faire ses preuves en assassinant ou en agressant quelqu'un.

Une fois accepté dans le gang, la recrue doit prêter serment: "An Aryan brother is without a care/He walks where the weak and heartless won't dare/For an Aryan brother, death holds no fear/Vengeance will be his, through his brother still here." ("Un frère aryen ne fait pas de sentiments,/ il va où les faibles et les peureux ne vont pas/ Pour un frère aryen, la mort n'est pas une crainte/ La vengeance sera sienne, par son frère toujours présent").

Souvent alliée aux autres groupes suprémacistes blancs comme le Ku Klux Klan et le Aryan Nations ou aux groupes de motards comme les Hells Angels, l'Aryan Brotherhood constitue un gang extrêmement violent dans les prisons américaines. De 1975 à 1985, ses membres ont été accusés d'avoir commis au moins 40 meurtres dans les prisons et 13 meurtres hors des prisons pour la seule Californie ; il peut s'agir de membres (qui n'ont pas respecté la discipline interne) ou de non membres[3]. Une fois libérés, les membres de l'Aryan Brotherhood doivent continuer à travailler pour leurs camarades restés derrière les barreaux[3]. Un ancien membre de l'Aryan Brotherhood a déclaré en 2006 devant un tribunal que le parrain mafieux new-yorkais John Gotti avait offert 500 000 $ à des membres de l'Aryan Brotherhood incarcérés au pénitencier de Marion, dans l'Illinois, pour qu'ils assassinent un détenu afro-américain qui l'avait précédemment frappé[6].

L'AB se focalisent sur les activités typiques du crime organisé qui sont le trafic de drogue, la prostitution de détenu, le racket et les contrats d'assassinat. Selon un rapport fédéral récent, la Fraternité s'est allié avec des gangs asiatiques pour importer de l'héroïne de Thaïlande. D'autres preuves suggèrent que la Fraternité est très proche des gangs mexicains.

Plusieurs de ses membres ne sont pas racistes à l'origine mais rejoignent ses rangs pour y trouver une protection lorsqu'ils sont incarcérés dans une prison où les détenus blancs sont en minorité. Par ailleurs, certains suprémacistes blancs incarcérés n'apprécient pas que la Fraternité accepte en son sein des juifs, ni qu'elle prétérite son idéologie au profit d'intérêts matériels au point de commercer épisodiquement avec certains gangs afro-américains dans ses trafics illicites[7]. Les leaders sont Tyler "the rock" Bingham et Barry "the baron" Mills.

Localisations principales[modifier | modifier le code]

Série[modifier | modifier le code]

Film[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]