Franck Sorbier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Franck Sorbier

Naissance 1961
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Grand couturier et Maître d'art

Franck Sorbier, né en 1961, est un créateur français de haute couture. Il travaille notamment avec Isabelle Tartière qui est sa compagne et la présidente de la maison de haute couture.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir travaillé avec succès pour des bureaux de styles, des grands noms du PAP et des photographes de mode pour des campagnes de pub, on notera le fameux boléro pour la campagne Dim dans les années 1990. Le couturier français Franck Sorbier, a présenté sa première collection en 1987[1]. 10 années de prêt à porter et de ventes pour des grands magasins comme : Bergdorf, Saks Fifth Avenue, Neiman Marcus aux États-Unis, Seibu au Japon…

En 1995, Cartier le remarque et lui demande de représenter la France pour le lancement de So Pretty en lui laissant le soin de créer 5 tenues, puis Cartier lui a donné l'occasion de présenter sa collection hiver 1995/96 au Carrousel du Louvre. En 1996, il est devenu un membre de la « Fédération française de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode », soutenu par ses pairs. En 1999, Il a présenté à sa première collection de couture en qualité de « membre invité » puis en janvier 2005, il obtient la reconnaissance de ses pairs et du Ministère de l'industrie et devient grand couturier[1]. En 2004, le Ministère de la Culture le nomme Chevalier des Arts et des Lettres.

En 2006, il signe l'ensemble des costumes de scène de Mylène Farmer[2] pour ses treize représentations uniques à Paris, du 13 au 29 janvier, lors du concert Avant que l'ombre... À Bercy. Puis Johnny Hallyday lui fait réaliser ses costumes pour sa tournée 2006 ; il réalise en parallèle des costumes de scène pour les opéras en plein air La Traviata, les Comtes d'Hoffmann. Il est l’auteur du costume d’académicien du peintre Zao Wou-Ki.

Vuarnet, Swatch, General Motors, André, Grey Goose et Devernois ont fait appel à son talent multiforme.

En juillet 2008, il inaugure sur Internet un nouveau type de défilé. Sa présentation virtuelle est distinguée par le Webmaster Award (États-Unis), le « Grand Prix Stratégies/Condé Nast du Luxe », la « Mention Spéciale » pour un site de Mode au Festival de la publicité de Méribel.

  • Janvier 2009

Vingtième collection de haute couture, « La haute couture n’est plus ce qu’elle était … So What ?! » Premier Film collection haute couture, présentation au Cinéma le Balzac, scénario, concept et décor Franck Sorbier.

  • En mars 2009

•Début mars : Carte Blanche à Franck Sorbier pour une période de deux mois au Ministère de la Culture et de la Communication dans les vitrines de la cour d’honneur.

•Mi-mars : LA COUTURE CORPS ET ÂME. Musée des Tissus de Lyon Exposition Franck Sorbier pour une période de six mois. Commissaire d’exposition et scénographe Franck Sorbier.

  • En juillet 2009, Collection de haute couture, date anniversaire : dix ans de haute couture.

« Gueules d’atmosphères » au Studio Harcourt, Marraine Andréa Ferréol.

  • En 2010, il renouvelle l'expérience et remplace l’aiguille par le chalumeau et le tissu par le métal argenté pour concevoir des portraits originaux à travers une exposition intitulée Têtes Gourmandes. Le 24 novembre 2010, il devient le premier couturier à se voir honorer du titre de « Maître d'art » décerné par Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Emilie Joulia, « Franck Sorbier, Maître d’art et créateur de l’habit d’académicien de Zao Wou-Ki » sur Canal Académie, 25 mars 2012
  2. http://www.parismatch.com/People-Match/Musique/Actu/J-ai-apprivoise-Mylene-Farmer.-Par-Franck-Sorbier.-67815/

Lien externe[modifier | modifier le code]