Bouchra Jarrar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bouchra Jarrar, née le 14 novembre 1970 à Cannes[1], est une couturière française défilant lors du calendrier officiel de la haute couture depuis 2010, en tant que « membre invité », puis, à partir de janvier 2014, en tant que « membre permanent », ayant reçu en décembre 2013 le droit d'utiliser cette appellation haute couture protégée par décret.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bouchra Jarrar, 7e enfant d'une famille marocaine originaire de Fès, avant-dernière de la fratrie, est née à Cannes[2]. À vingt-et-un ans, elle arrive à Paris et suit des cours à l'École Duperré[3] dont elle sort diplômée trois ans plus tard[4]. Elle se forme chez la griffe de lingerie Capucine Puerari puis chez le licencié de bijoux de Jean Paul Gaultier[1].

Elle débute chez Balenciaga en 1996 pour une période de dix ans, notamment aux côtés de Nicolas Ghesquière. Elle passe rapidement chez Scherrer[5], puis intègre la maison Lacroix comme directrice du studio haute couture, jusqu'à l'année 2009[6], date du dernier défilé lorsque la maison est en redressement judiciaire.

Ne voulant plus « travailler pour un créateur »[7], la maison Bouchra Jarrar est fondée par la créatrice éponyme en janvier de l'année suivante ; elle présente sa première collection immédiatement après[8] pendant la semaine de la Haute couture[9], parrainée par François Lesage et Valérie Hermann[10].

Autofinancée, elle atteint l'équilibre financier au bout de quelques années[11]. Depuis son premier défilé Couture en 2010, elle prend l'habitude de numéroter, sans les nommer, ses collections ainsi que ses modèles. En 2012, elle est décorée de l'ordre des Arts et des Lettres[12] et présente deux mois plus tard une collection de prêt à porter en parallèle de ses collections Couture[13]. Fin 2013, elle devient « Membre permanent » de la haute couture[14],[15].

Elle définit ainsi le style de sa maison : « Ma couture n'a rien d'un fantasme. Elle se traduit par une silhouette pantalon et non par des robes spectaculaires, que, oui, je saurais faire. Mais non… Je ne veux pas que "ma" femme rêve, je veux qu'elle s'imagine dans mes vêtements », visant par là la création d'un vestiaire fonctionnel et portable[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Hélène Guillaume, « Bouchra Jarrar dans la cour des grands », Le Figaro, encart Culture, samedi 25 / dimanche 26 janvier 2014, page 40.
  2. Sabrina Champenois, « Bouchra Jarrar, ode couture », Libération,‎ 20 janvier 2014, p. 32 (lire en ligne)
  3. Géraldine Dormoy, « Bouchra Jarrar, l'élégance au bout des ciseaux », Styles, sur lexpress.fr, L'Express,‎ 23 août 2010 (consulté le 15 septembre 2012)
  4. « Bouchra Jarrar », The Vogue List, sur vogue.fr, Vogue Paris,‎ 13 août 2012 (consulté le 15 septembre 2012)
  5. Claire Mabrut, « Une nouvelle directrice artistique chez Jean-Louis Scherrer », News, sur madame.lefigaro.fr, Le Figaro Madame,‎ 5 mars 2007 (consulté le 15 septembre 2012)
  6. AFP, « Début des défilés de haute couture: plusieurs désistements, quelques nouveaux », Culture, sur leparisien.fr, Le Parisien,‎ 3 juillet 2010 (consulté le 15 septembre 2012)
  7. Isabelle Cerboneschi, « Bouchra Jarrar, la ligne pure », Lifestyle, sur letemps.ch, Le Temps (consulté le 15 septembre 2012)
  8. Carine Bizet, « Couture Academy », sur madame.lefigaro.fr, Le Figaro Madame,‎ 14 février 2011 (consulté le 15 septembre 2012)
  9. Xavier de Jarcy, « Bouchra Jarrar, fascinée par la matière », sur telerama.fr, Télérama,‎ 4 mars 2011 (consulté le 15 septembre 2012)
  10. Anne-Françoise Moyson, « Bouchra Jarrar: haut la main », Mode, sur levif.be, Le Vif,‎ 5 juillet 2010 (consulté le 15 septembre 2012)
  11. Katell Pouliquen, « Bouchra jarrar. L'épure couture… », L'Express Styles, no 3192,‎ 5 septembre 2012, p. 102 à 105 (ISSN 0014-5270)
  12. Céline Cabourg, « Bouchra Jarrar, l’élégance par le col », Mode, sur obsession.nouvelobs.com, Le Nouvel Observateur,‎ 23 janvier 2012 (consulté le 15 septembre 2012)
  13. Karen Rouach, « Le premier sac de Bouchra Jarrar », sur lofficielmode.com, Éditions Jalou,‎ 19 mars 2012 (consulté le 15 septembre 2012)
  14. Hugo Compain, « Bouchra Jarrar reçoit l’appellation haute couture officielle », Mode, sur vogue.fr, Vogue Paris,‎ 18 décembre 2013 (consulté le 18 décembre 2013)
  15. « Bouchra Jarrar rejoint le calendrier Haute Couture », Styles, sur lexpress.fr, L'Express,‎ 18 décembre 2013 (consulté le 18 décembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]