Elie Saab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Elie Saab

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Robe dessinée par Elie Saab, 2005

Nom de naissance Elie Saab
Naissance 4 juillet 1964 (50 ans)
Beyrouth, Liban
Nationalité Drapeau du Liban Liban
Profession

Elie Saab, né à Beyrouth le 4 juillet 1964, est un styliste libanais, « Membre correspondant » de la Chambre syndicale de la haute couture et disposant à ce titre de l’appellation protégée de haute Couture pour ses collections défilant en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elie Saab naît à Beyrouth le 4 juillet 1964 d'une mère au foyer et d'un père marchand de bois. Il est l'aîné des cinq enfants du couple. Sa passion pour la couture vient très tôt puisque c'est à l'âge de seulement neuf ans qu'il commence à découper des patrons et à dessiner des croquis qu'il exécute ensuite pour ses sœurs en découpant ses modèles dans les nappes et les rideaux de sa mère[1].

Son talent naissant obtient très vite de l'écho et il obtient ainsi un petit réseau de clientes fidèles.

Les débuts[modifier | modifier le code]

Sachant ce qu'il veut faire plus tard, Elie Saab se lance dans des études dans cette voie. Seulement, maîtrisant déjà l'art et le savoir-faire de la couture, il s'ennuie rapidement. Il décide alors, à l'âge de dix-huit ans, de monter son propre atelier de Couture à Beyrouth en 1982. Son atelier rassemble alors une dizaine de personnes.

Quelques mois plus tard, il présente sa première collection. Le public composé de jeunes femmes est totalement conquis par les robes ultra-féminines de ce Couturier autodidacte. Sa renommée ne tarde alors pas à dépasser les frontières du Liban.

Beyrouth - Rome - Paris[modifier | modifier le code]

En 1997, Elie Saab défile à la fashion week italienne « Camera Nazionale della Moda ». Il est alors le seul membre étranger. Il fait défiler ses modèles à Rome trois ans d'affilée.

Sa première ligne de prêt-à-porter est présentée en 1998 lors de la Semaine de la Mode à Milan. C'est une collection Automne-Hiver et celle-ci est très bien accueillie. Les clientes se font de plus en plus nombreuses et des boutiques ouvrent à chaque saison partout dans le monde : Paris, Londres, Madrid, Mouscou, Los Angeles, Hong Kong…

En 2000, il est invité par la Chambre syndicale de la haute couture à défiler à Paris. Depuis, il présente deux collections par an à Paris. En juillet 2003, il devient « Membre invité » de la Chambre.

En 2002, il s'installe à Paris, au cœur du triangle d'or. Il lui permet de recevoir une clientèle plus internationale. Il ouvre dans le même temps un showroom qui est axé sur la collection prêt-à-porter.

En 2005, c'est à Beyrouth qu'il ouvre sa seconde maison en centre-ville. C'est un immeuble moderne de cinq étages où sont désormais situés ses ateliers, son studio de création, une boutique de prêt-à-porter ainsi que ses salons Couture et Robes de Mariées. Au mois d'octobre, il présente pour la première fois sa collection prêt-à-porter lors de la semaine de la mode parisienne. La ligne est définie par des petits ensembles : robes cocktails et robes du soir alliées à des sacs à mains. C'est la naissance de la ligne de maroquinerie du Couturier. Le défilé fait sensation notamment auprès de la presse internationale.

Un an plus tard, en novembre 2006, Elie Saab devient « Membre correspondant » à la Chambre syndicale de la haute couture. Au cours de cette année, il cherche avant tout à faire de Paris son deuxième point d'attache. C'est dans cette ville qu'il fait travailler depuis plus de cinq ans tous les métiers d'art pour l'ensemble de ses collections qu'elles soient Haute-Couture ou Prêt-à-Porter. La lieu est située au 1 Rond Point des Champs Élysées dans le 8e arrondissement de Paris[2]. Cette installation de plus de 1 000 m2 répartie sur trois niveaux est située dans un lieu historique de la Haute couture parisienne. Elle ouvre en 2007. L'univers de la marque est représenté avec le Prêt-à-Porter et les accessoires qui sont dans la boutique et les collections Coutures sont dans des salons situés à côté. Y sont aussi installé un atelier et un studio de recherches.

En juillet 2008, c'est chez Harrods qu'ouvre le premier corner en Angleterre[3]. Situé au premier étage du magasin, l'espace présente les collections du soir.

Style[modifier | modifier le code]

Le style d'Elie Saab est un mélange moderne entre les cultures occidentales et orientales. Il cherche à allier l'art de vivre libanais avec son goût pour l'architecture moderne et le design. Il opte pour des matières nobles comme le taffetas, l'organza, la zibeline, le satin…jointes à des matières plus fluides et légères (mousseline…) ou encore fines (dentelle…). La plupart des tissus qu'il utilise viennent de France ou d'Italie. Il associe à ses pièces de délicates broderies composées de pierres semi-précieuses, d'éclat de swarovski ou bien de paillettes.

Il travaille également sur les robes de mariées[4], ce qui a contribué fortement à sa réputation. Il en fait défiler parfois plusieurs sur les podiums.

Il lance son premier parfum « Elie Saab, Le Parfum »[5] le même jour que sa collection Haute Couture automne-hiver 2011-2012, et reçoit un FiFi Awards pour ce parfum en juin 2012[6].

Elie Saab et le Show Business[modifier | modifier le code]

Elie Saab habille les plus grandes stars américaines depuis 1999, tous milieux artistiques confondus. La cérémonie des Oscar de mars 2002 a marqué un tournant important dans la carrière du couturier grâce à l'actrice Halle Berry[7] qui remporta l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans le film À l'ombre de la haine. Elle vint chercher son prix dans une robe lie de vin Elie Saab rebrodée sur le buste. L'instant immortalisé par les photographes a fait la une de nombreux magazines à travers le monde ce qui a accéléré la popularité d'Elie Saab.

En 2006, la maison Elie Saab est présente pour la seconde fois au Festival de Cannes. Cette année-là, Emmanuelle Béart remit la Palme d'or habillée en Elie Saab (elle porte régulièrement cette marque[8]).

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elie Saab a épousé sa femme Claudine en juillet 1990. Il est père de trois enfants. Il passe la plupart de son temps libre dans sa maison située à Faqra. Passionné d'architecture et de design contemporain, il prend plaisir à dessiner des meubles pour ses maisons.

En septembre 2003, il est fait Chevalier de l'Ordre National du Cèdre[9], récompense remise par le Président de la République Libanaise.
En décembre 2003, il est élu Manager de l'année par l'association des anciens élèves d'HEC.
En juin 2004, à l'occasion de la semaine « La France expose », l'Ambassadeur de France au Liban organise une réception en son honneur.

Elie Saab participe régulièrement à des évènements de bienfaisance aussi bien en France, qu'au Liban ou aux États-Unis.

Autres Activités[modifier | modifier le code]

  • En mars 2003, BMW Dubaï propose au couturier de relooker l'intérieur de la BMW serie X. Ce modèle sera destiné à la commercialisation dans les pays du Moyen-Orient.
  • En 2003, il travaille avec MAC Cosmetics à l'élaboration d'une palette d'ombres à paupières inspirée des couleurs de ses collections.
  • En 2004, il prête son image à une campagne marketing de la marque de scotch whisky Johnnie Walker.
  • En 2006, il parraine une émission de télé-réalité Mission Fashion diffusée par la chaîne LBCI. L'émission vise à élire des mannequins et designers apprenti dans le Moyen-Orient et le Maghreb dans le but de soutenir la jeunesse et de la faire persévérer dans cette voie[pertinence contestée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie sur elle.fr
  2. Corinne Jeammet, Biographie « Les créateurs Libanais apprécient Paris » sur france2.fr, 9 février 2010
  3. (en) « All-New Saab » sur Vogue.co.uk, 7 novembre 2008
  4. Note : C'est ainsi que le 20 octobre 2012, la comtesse Stéphanie de Lannoy, porte, lors de son mariage avec le prince Guillaume de Nassau, futur Grand-Duc héritier de Luxembourg, une robe que Elie Saab a spécialement créée pour elle. Cette robe, entièrement en dentelle, rebrodée de feuillages en fil d'argent, assortie à un voile en soie, a requis trois mille neuf cents heures de travail.
  5. « Elie Saab dévoile sa première fragrance, Le Parfum » sur Vogue.fr,
  6. Relaxnews, « Jean Paul Gaultier et Elie Saab couronnés aux FiFi Awards », Beauté, sur leparisien.fr, Le Parisien,‎ 27 juin 2012 (consulté le 2 juillet 2012)
  7. Photo « Halle Berry en Elie Saab, Oscar 2002 » sur puretrend.com, 25 novembre 2010
  8. Khadija Moussou « Emmanuelle Béart craque pour Elie Saab » sur elle.fr, 1er juillet 2010
  9. Cet ordre comprend cinq grades : grand cordon, grand officier, commandeur, officier, chevalier.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :