Drapeau de la Turquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de la Turquie
de la Turquie
de la Turquie
Utilisation Drapeau et pavillon national Version officielle
Caractéristiques
Proportions 2:3
Adoption 1844, 5 juin 1936 (officiellement)
Éléments Croissant et étoile blanches sur fond rouge
Dernier drapeau ottoman avant son démembrement

Le drapeau de la Turquie est le drapeau national et le pavillon national de la République de Turquie. Il consiste en une lune décroissante et une étoile à cinq branches, les deux de couleur blanche, sur un fond rouge. Le drapeau est surnommé Ay Yıldız (littéralement, « lune étoile »), ou encore al sancak (la « bannière rouge ») en turc.

Le drapeau a une origine très complexe. Il est tout d'abord quasi-identique au drapeau de l'Empire ottoman, les changements étant sur la forme de la lune et le nombre de branches de l'étoile passant de huit à cinq. Le drapeau actuel a été adopté en 1844, avant que ses proportions ne soient normalisées avec la loi sur le Drapeau Turc, en 1936.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'étoile et le croissant, aujourd'hui vus comme des symboles de l'Islam, ont longtemps été utilisés en Asie Mineure et par certains peuples turcs, avant l'arrivée de l'Islam. Selon une théorie, l'image du croissant a ses racines dans les tamgas, marques utilisées pour le marquage du bétail, ou comme timbres.

Les Ottomans ont utilisé différents agencements, la plupart d'entre eux affichant un croissant ou plus, pour des utilisations différentes, tel le drapeau au fond vert signifiant le califat. Durant la période impériale tardive, l'utilisation distincte du rouge pour les institutions laïques, et du vert pour celles religieuses, était une pratique répandue. En 1844 l'étoile à huit branches a été remplacée par une à cinq branches et le drapeau a alors atteint sa forme actuelle.

Origine[modifier | modifier le code]

L'origine du croissant et de l'étoile comme symboles date des temps de Babylone et de l'Égypte ancienne. Il a été suggéré que les tribus turques, durant leurs migrations d'Asie centrale vers la Turquie aux alentours de 800 après JC, ont adopté ce symbole des tribus et états locaux dans la zone du Moyen-Orient actuel, qui a adopté à son tour ces symboles.

Légendes[modifier | modifier le code]

L'origine du drapeau est sujette à de nombreuses légendes dans le pays, et certaines contredisent l'histoire du drapeau ottoman. Parmi les légendes les plus répandues, on trouve :

  • Le croissant de lune et l'étoile étaient des symboles saints pour les tribus turques pré-islamiques, tandis que le rouge est la couleur cardinale pour le sud.
  • Le rêve du premier empereur ottoman dans lequel un croissant et une étoile apparaissaient sur sa poitrine, présageant de la future prise de Constantinople par sa dynastie.
  • Un croissant et une étoile sont apparus à Mehmed II la nuit de la chute de Constantinople en 1453.
  • Une autre théorie date de l'empire byzantin, mettant en lumière le fait que le croissant et l'étoile ont été utilisés comme symboles de Byzance durant des siècles. Lorsque des Ottomans prirent Constantinople, ils adoptèrent ces symboles pour l'Empire Ottoman (la lune représente la déesse grecque Artémis, et les étoiles la Vierge Marie). L'étoile et le croissant de lune étaient cependant symboles de la déesse égyptienne Isis plus tôt.
  • L'histoire du drapeau turc la plus racontée est qu'en l'an 1071, après la bataille de Manzikert, et la défaite de l'armée byzantine, le seldjoukide Alp Arslan errait sur le champ de bataille lorsqu'il vit le reflet du croissant de lune et de l'étoile sur une mare de sang de guerriers turcs. Il décida alors d'en faire le drapeau représentant les Turcs.
  • La mème histoire, mais après la victoire à la Bataille de Mohács en Hongrie.

Construction[modifier | modifier le code]

Turkey flag const.png
Lettre Mesure Longueur
G Largeur 1
A Distance entre le centre du croissant externe et la fin de la bande blanche 1/2 G
B Diamètre du cercle externe du croissant 1/2 G
C Distance entre les centres des cercles internes et externe du croissant 1/16 G
D Diamètre du cercle interne du croissant 0,4 G
E Distance entre le cercle interne du croissant et le cercle entourant l'étoile 1/3 G
F Diamètre du cercle circonscrit à l'étoile 1/4 G
L Longueur 1,5 G
M Largeur de la bande 1/30 G

Ces mesures sont celles données par la loi du drapeau de la Turquie, selon Flags of the World. Le nombre 1/3 semble inexact; les autres mesures impliquent que E vaut 0,34875 G.

Couleurs[modifier | modifier le code]

Couleur Consultez la documentation du modèle Rouge Blanc
HTML #E30A17 #FFFFFF
RVB 227, 10, 23 255, 255, 255
Pantone 186c White
CMJN 1-98-99-1 0-0-0-0

Influence[modifier | modifier le code]

Les Ouïghours ont utilisé une version bleu du drapeau au cours de la Première République du Turkestan oriental (1933-1934). Ce drapeau est encore utilisé par les Ouïghours, comme un symbole du mouvement d'indépendance du Turkestan oriental. Il est presque identique au drapeau de la Turquie, sauf en ce qui concerne sa couleur de fond, bleue.

Le drapeau de la République turque de Chypre du Nord est basé sur celui de la Turquie. Il a été adopté le 7 mars 1984 par la loi n°15/1984, après le vote de l'assemblée. L'article 5 stipule toutefois que « le drapeau de la Turquie continue d'être le drapeau national de la République turque de Chypre ».

Le drapeau ottoman a souvent été pris comme modèle pour les nouveaux États musulmans, devenus indépendants.

Le drapeau de protestation envers les attaques menés par Israël contre la Bande de Gaza, a été vu pour la première fois lors du retour du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdoğan, du forum économique mondial à Davos en 2009.

Le premier drapeau national étranger ayant été tamponné du croissant de lune et de l'étoile à cinq branche, a été celui de l'Allemagne. Il y en a eu d'autre comme l'Autriche ou l'Union européenne, mais sans effet médiatique. De ce fait, le seul drapeau représentant globalement les Turcs d'Europe, est celui ci-dessus.


Le croissant rouge.


Le drapeau du croissant rouge est directement influencé du drapeau turc. L'empire ottoman, avec d'autres pays européens, ratifie la Convention de Genève de 1864, et adopte l'emblème de la croix rouge (couleurs fédérales suisses inversées) pour signaler son personnel sanitaire. En 1876, durant la guerre russo-turc, la Turquie remplacera la croix par le croissant (au couleurs turques inversées) car les soldats turcs y voyaient le symbole des croisés. La Croix-Rouge turque deviendra le Croissant-Rouge turc. Le Comité International de la Croix-Rouge et la Suisse s'opposerons à ce nouvel emblème. Puis finirons, en 1929, par l'inclure dans les conventions de Genève, et la Croix-Rouge va adopter cet emblème. Le signe du croissant rouge est aujourd'hui (au même titre que l'emblème de la croix rouge) protégé par les Conventions de Genève. Violer la neutralité de cet emblème est un crime de guerre. Son utilisation frauduleuse est interdite, dans certains cas elle est également un crime de guerre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]