Drapeau du Viêt Nam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau du Viêt Nam
Drapeau du Viêt Nam
Drapeau du Viêt Nam
Utilisation Drapeau et pavillon national Version officielle
Caractéristiques
Proportions 2:3
Adoption 29 septembre 1945

Le drapeau du Viêt Nam est le drapeau civil, le drapeau d'État, le pavillon marchand et le pavillon d'État de la République socialiste du Viêt Nam. Il est rouge portant une étoile jaune à cinq branches. Il sert de drapeau au régime communiste.

République Démocratique du Viêt Nam (Nord-Viêtnam)[modifier | modifier le code]

Signification[modifier | modifier le code]

L'étoile représente l'unité du Viêt Nam, les points sur l'étoile étant l'union des ouvriers, des paysans, des soldats, des intellectuels et de la jeunesse travaillant ensemble dans la construction du socialisme, le fond rouge symbolise le sang versé pour l'indépendance.

Drapeaux successifs[modifier | modifier le code]

Signification[modifier | modifier le code]

Sur les anciens drapeaux, l'or représente la couleur de peau du peuple vietnamien et les trois bandes rouges: le Tonkin, l'Annam et la Cochinchine.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce drapeau fut dessiné par l'Empereur Thành Thái en 1890 et fut repris par l'Empereur Bao Daï en 1948.

Drapeau de la République du Viêt Nam (Sud-Viêtnam)[modifier | modifier le code]

Drapeau sur fond jaune, trois bandes rouges horizontales espacées de leur largeur, centrées verticalement
Drapeau de la RVN (1955-1975)

Signification[modifier | modifier le code]

Le fond jaune (ou or) rappelle la couleur utilisée par les dynasties ayant gouverné la péninsule durant plusieurs siècles. Les trois barres horizontales rouges représentent les trois "Ky", grandes régions du pays qui sont; au nord le Tonkin, au centre l'Annam et au sud la Cochinchine.

Historique[modifier | modifier le code]

Ces couleurs, reprises sur le drapeau impérial de 1890, ont été adoptées après les accords de la baie d'Ha Long le 5 juin 1948 entre l'Empereur Bao Daï et le Haut Commissaire de France (appellation désignée par le général De Gaulle pour remplacer le terme "Gouverneur Général") Émile Bollaert. La France reconnaissait alors le Vietnam comme un pays indépendant et unifié (les trois Ky) au sein de l'Union Française. Après les accords du 26 juillet 1954 à Genève, le territoire vietnamien est scindé en deux au niveau du 17ème parallèle. La République du Vietnam (RVN), sous la présidence de Ngo Dinh Diem, conserva le « drapeau jaune ». Son utilisation officielle cessa lors de la reddition de Saïgon le 30 avril 1975.

De nos jours ce drapeau est celui de l'opposition des Vietnamiens expatriés (environ 3 millions) auxquels s'associent souvent d'anciens militaires Français et Américains. Des célébrations ont lieu chaque année, particulièrement aux États-Unis, où certains états ont adopté ce drapeau comme symbole officiel de la diaspora vietnamienne expatriée et libre (Heritage & freedom flag). En France, ces couleurs ne sont le plus souvent visibles que lors de commémorations militaires liées à la première guerre d'Indochine (les réfugiés Vietnamiens étant bien moins nombreux qu'aux États-Unis).

Drapeau du Gouvernement révolutionnaire provisoire de la République du Sud Viêt Nam (1969-1976)[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Repris en 1969 sur les couleurs du FNL (Front national de libération du Sud Viêt Nam, ou Việt Cộng), principal générateur du GRP (Gouvernement Révolutionnaire Provisoire) qui était chargé d'administrer les territoires conquis au sud-Vietnam. Adopté officiellement pour représenter le Vietnam du Sud "libéré" après le 30 avril 1975, il a été utilisé de mai 1975, lors de l'investiture à Saïgon du GRP, jusqu'à sa dissolution le 2 juillet 1976.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Concernant le drapeau "jaune": Bulletin de l'A.N.A.I. N° 15 (octobre 2008)- article Ce drapeau à soixante ans. 1948-2008 par le Dr Hoang Co Loân, ancien médecin-chef de la division aéroportée Sud-Vietnamienne.